3 Jours à Vivre

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

slasher

Dr West (I am Legend - 1290 critiques)

slasher sympa qui ne révolutionnera pas le genre mais nous fait passer un bon moment.

publié le 10/03/2019 - 15:40
Portrait de Bzittt

Souviens toi l'hivers y'a longtemps...

Bzittt (Graine de psychopathe - 199 critiques)
4
 
"Dead in 3 days" est pour le moins cousu de fil blanc un scénario rectiligne qui s'offre toute les étape touristique du slasher classique et dans l'ordre.

Alors comme dit moult foi en dessous, sur une photo de famille il serait le cousin germain de "souviens toi l'été dernier" un cousin un peu fatigué. On regrettera l'absence de spectacle dans la mise en scène des meurtres qui ne viendra pas nous surprendre au court de cette visite indolente d'une pellicule qu'on à l'impression d'avoir vu des centaines de foi, avec d'autre couleur et d'autre paysage peut être.

Être en terrain à ce point connu supprime toute tension, et les quelques tentative de maintenir un suspense illusoire ne feront tout au plus que nous référer à notre glossaire mental du slasher et dans un soupir un peu désabusé "ah il s'agissait donc de la justification numéro 16".

Et comme si bien dit en dessous l'ensemble dégage un sentiment de mélancolie, le contexte social des personnages, les paysage et la photographie terne, le rythme qui ne décolle jamais avec cela le regard même du spectateur face à ce qui ressemble à une vieille carte postal jaunie et familière.

Une virée un peu triste et terne, et sans doute parce qu'il utilise tout les codes du slasher de manière trop scolaire et systématique ne parvient pas à capter ce qui fait l'essence d'un film horrifique et parait de ce point de vu presque hors sujet.

publié le 09/05/2012 - 03:39
Portrait de AqME

De la morosité autrichienne

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
4
 
Les pays outre Rhin ne sont pas super bien lotis avec les films d'horreur. Il suffit de voir ce magnifique Blood Trails pour comprendre que le cinéma de genre allemand n'est pas au mieux de sa forme. Alors peut être qu'un film venant d'Autriche va sauver les films d'horreur dans la langue de Goethe. Car 3 jours à vivre est bien un film autrichien. Par contre, pas de Schwarzy en vue puisqu'il est trop occupé avec ses démêlés judiciaires aux States. Néanmoins, est-ce que ce petit film d'horreur vaut son pesant de cacahuètes? Y-a-t-il un petit "je ne sais quoi" qui en fait une référence et une petite pépite? Et enfin, les autrichiens font-ils tous une gueule d'enterrement quand ils ont leur bac?

Le scénario n'est pas ce que l'on pourrait appeler une ode à l'imagination. En effet, on dirait une vulgaire resucée de Souviens-toi l'été dernier avec son lot de jeunes bacheliers qui partent faire la bringue après avoir reçu leur diplôme. Durant cette soirée, chacun d'eux va recevoir un texto lui disant que dans trois jours, il sera mort. Puis l'un d'eux disparait, puis un second et c'est l'escalade. Les policiers se sentent impuissants et les jeunes survivants vont faire ce qu'ils peuvent pour savoir qui leur en veut et pourquoi. Comme dans slasher, on essaye de trouver le meurtrier et sas motivations. Dans ce film, on devine relativement vite qui tue. Par contre, le pourquoi arrive seulement à la toute fin et ce n'est pas si mal. Malheureusement, le twist final est très attendu et cela plombe le film.

Autre chose qui plombe le film, c'est le rythme. Alors tous les codes sont réunis, pas une once de surprise. Le premier meurtre intervient à la 45ème minute, le temps de bien mettre en place les personnages, mais le plus gros problème, c'est que l'on s'en fout des protagonistes, surtout s'ils sont jeunes, cons et moches! Et puis les dialogues sont super chiants, il ne se passe pas grand chose et on attend patiemment. Le premier meurtre est chiant au possible et on se dit que si tous les meurtres sont comme celui-là, on n'a pas fini de s'emmerder. Ce rythme lent pose problème car rien ne nous accroche à l'écran et on finit par décrocher. Normal si on n'accroche pas, on décroche, logique...

Par contre, il y a un point positif. L'ambiance du film. En effet, on ressent une grande mélancolie durant tout le métrage. Alors je ne sais pas si c'est voulu, mais c'est drôlement bien foutu. Tout est morose, jusque dans les décors et l'attitude des personnages. Un peu comme si rien ne pouvait sauver les personnages, comme si l'Autriche était un pays pauvre et et où la justice n'était que superflu. En bref, c'est assez désespérant comme tableau mais ça fout foutrement les boules. Et heureusement que les acteurs jouent bien cet aspect là. Tout fait vieilli, tout fait pauvre, tout fait humide.

Les acteurs sont assez bons. L'actrice principale, malgré sa tête de gouine, reste bien dans le ton un peu désespéré et s'en sort relativement bien. Les autres acteurs sont bons et restent dans la moyenne pour tout slasher. Le tueur mystérieux quant à lui ne se montre pas souvent, et il est difficile de se faire une opinion sur son charisme ou sur ses apparitions. Néanmoins, à la fin, on peut dire qu'il a la tête de l'emploi et que cela change des slashers américains. En gros, le tout est plutôt pas mal, même si on a vu mieux.

Les effets de peur ou gore ne sont pas nombreux et encore une fois, je pense que le rythme du film n'y est pas pour rien. Pour le gore, on passera notre chemin avec une décapitation assez originale et une gorge tranchée, mais pas de quoi sauter au plafond. On ressent quand même que le film a été fait pour que les 12 ans puissent le voir. Les effets de peur quant à eux, ne sont pas visibles, enfin, pour ma part, je n'ai rien vu d'effrayant hormis quelques plans de caméra bien choisis et assez efficaces. Pour le reste, c'est assez aseptisé.

Au final, 3 jours à vivre reste bien loin derrière ses aînés et ne parvient pas à décoller. Seule l'ambiance morose sauve le film d'une vilaine note. Un slasher qui copie honteusement souviens-toi l'été dernier mais qui restera anodin dans le domaine horrifique. Dommage, j'en attendais un petit peu plus.

publié le 05/06/2011 - 18:27

Douce Autriche, cher pays de mon enfance

Thybault (Copycat Killer - 35 critiques)
8
 
Pour moi, ce film, c'est du tout bon! Déjà, l'Autriche, ma chère Autriche, pays de mes ancètres. Que de beaux et magnifiques paysages n'est-ce pas? Je pense que tout le monde sera d'accord sur ce point. Les personnages sont travaillés, on a pas droit aux clichés de base et les acteurs jouent à merveille. Je pense récolter également pas mal de voix pour ce point-ci.

Maintenant, les divergences peuvent se faire sur le scénario, les meurtres et le rythme du film.

Là où certain disent: film trop lent; je répond que c'est la mise en place de l'histoire qui se fait avec un vrai rendu émotionnel.

Là où certains disent: pas assez de sang et pas super original les meurtres; je répond: vous avez raison. C'est vrai qu'il manque clairement un petit quelque chose pour ces meurtres qui ne sont pas du tout originaux (mis à part le coup de l'aquarium). Là où certains disent: le scénar', c'est du copié-collé de Souviens toi l'été dernier; je répond que oui, effectivement un peu, mais que c'est pas super grave parce que franchement, la mise en scène est quand même beaucoup mieux foutue, et que contrairement à beaucoup (d'après ce que je lis dans les commentaires et ailleurs), j'ai quand même été surpris du twist final.

A voir si l'on aime l'Autriche, les slashers ou les deux!

publié le 25/02/2011 - 02:26

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
10
 
Ce film et au top parfait film genre tueur en serie encore inconnue mais une pepite loin d'etres moche l'histoire le tueur et le reste tien bien la route parfait du debut a la film juste bon film norvegien je crois.
publié le 26/09/2010 - 13:37

Souviens-toi...le réchauffé autrichien!

Dariofulcio13 (Graine de psychopathe - 142 critiques)
4
 
Parmi la vague des slashers s'étant fait une petite renommée avant de parvenir chez nous (le très bon COLD PREY et prochainement ALL THE BOYS LOVE MANDY LANE), 3 JOURS A VIVRE demeure sans conteste comme le plus faible.

Si le potentiel est là (les décors de lacs, montagnes et autres petits villages conférant une belle ambiance dépaysante), le film s'englue dans la banalité impersonnelle à trop vouloir singer ses modèles américains (et plus particulièrement SOUVIENS TOI...L'ETE DERNIER).

Les personnages sont transparents, l'histoire hautement banale et prévisible (allez hop l'identité du tueur se devine dès la première demi-heure), la mise en scène morose durant les 3/4 du métrage, le suspense peu présent (même la confrontation finale m'a paru très terne malgré une situation intéressante). Même du coté des meurtres, le résultat est tout aussi mitigé: disons qu'à l'excepion d'une utilisation très radicale d'un aquarium (excellente scène j'avoue) le reste demeure très soft et sans grande tension.

Bref, 3 JOURS A VIVRE est un slasher des plus banals. C'est quand même nettement mieux que tous les innombrables téléfilms navrants brodant sur le même genre (FINAL SCREAM, KILLER INSTINCT etc etc...) mais il lui manque une âme, une petite étincelle qui rend le film vraiment sympathique. Décevant !!!

publié le 01/08/2010 - 21:28
Portrait de Punisher84

Je compte jusqu’à trois

Punisher84 (I am Legend - 1390 critiques)
8
 
La série Dimension Extreme a encore fait des siennes ! Cette fois ci, elle est allé chercher l’un de ses fleurons en Autriche. Tiens donc, je ne savais qu’on faisait des slashers au pays de Schwarzenegger ! Uwe Boll à déjà fais un bon film alors tout est possible. Ce thriller autrichien de droite est mis en scène par un certains Andreas Prochaska. Responsable de… 3 Jours à Vivre 2. Comment ça c’est tout ? Je ne vais pas en inventer un quand même ! L’histoire est celle d’une bande de rhétoriciens terrorisés par un tueur qui les décimes un par un. Pourquoi ? Bien il faudra faire comme moi. Un thriller horrifique à priori simpliste mais qui sort du lot grâce à son traitement. Déjà, il ne suit pas les éternelles (et chiantes) règles américaines. Dont je ne vous ferais pas l’affront de vous rappeler. Le film à sa propre marque de fabrique dans le sens ou il est bien ancré dans son pays d’origine. En gros, c’est l’Autriche et ça se voit. Les incultes de la géographie et de la série Rex Chien flic n’ont cas aller se faire voir. Il y a aussi un casting de qualité ou sorte du lot une myriade de comédiens inconnus au bataillon. Assez inhabituel pour le signaler, le réalisateur insiste fort sur ses personnages. Chaque meurtre faisant son petit effet, on prend un réel plaisir à souffrir avec eux. Surtout que ce n’est pas de tout repos car l’enquête menée par le scénario est bien tordue. A l’image même des séquences meurtrières, vraiment ingénieuses en plus d’être bien foutues. Dont très aquatique qui fait froid dans le dos. Il y aussi une atmosphère très moite parsemant toute cette histoire. A ce titre, je félicite l’excellent travail de David Slama pour ses belles images. Un rendu particulier qui apporte une qualité supplémentaire et non négligable qui fait de 3 JOURS A VIVRE une efficace et douce tuerie à retenir dans les mémoires
publié le 29/04/2010 - 17:54
Portrait de Dante_1984

3 jours de sursis

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
6
 
Un groupe de jeunes fraîchement diplômés est harcelés par un psychopathe. Celui-ci leur a envoyé un sms pour le moins inquiétant : « Dans 3 jours, tu meurs. ». Simple et direct. Ce qui vaut pour cette phrase l’est également pour le film d’Andreas Prochaska. Il n’est pas coutume de trouver un film d’horreur, et encore moins un slasher, dans ce beau pays qu’est l’Autriche. Dead in 3 days ne créera nullement la surprise en s’imposant comme un nouveau standard du genre. Affublé d’une histoire des plus classiques, Dead in 3 days retranscrit les poncifs du slasher avec plus ou moins de maîtrise. Comme l’a fait remarqué l’ami Willow, les influences de Souviens-toi l’été dernier sont nombreuses. Outre une fausse piste plus qu’évidente, la trame principale rappelle inévitablement celle du film de Jim Gillespie. Néanmoins, là où ce dernier ne laissait aucun doute quant au secret qui lié les protagonistes, Dead in 3 days brouille volontairement les cartes. A aucun moment, le cinéaste ne fait la lumière sur les évènements ayant amenés à la présente situation. Laisser une part de mystère est un plus indéniable. Occulter des pans nécessaires au spectateur pour l’empêcher d’appréhender convenablement le récit est un choix qui désavantage considérablement le film. Si ce n’est le classicisme de l’histoire, il est impossible de découvrir à l’avance l’identité du coupable ou son mobile de par le manque d’indices disséminés de par et d’autre. A cela s’ajoute de gros problèmes de rythme. Les meurtres sont inégalement répartis au sein de l’intrigue. Entre deux meurtres basiques, il ne se passe pas grand-chose puisque les personnages sont impuissants. D’ailleurs, ces derniers sont plats et peu intéressants. Bref, Dead in 3 days est un slasher conventionnel qui, malgré quelques bonnes idées (le cadre sympathique), n’échappe nullement aux écueils du genre.
publié le 16/04/2010 - 10:55
Portrait de Willow

Faux remake autrichiens de Souviens-toi.

Willow (America's Most Wanted - 591 critiques)
8
 
Réalisé la même année que cold prey, les deux films ont un point communs, faire rennaître le slasher! Même si les deux histoires sont hyper classiques, il faut admettre que leurs point fort se trouve dans leurs décors, comédiens et la façon de retranscrire l'image.

Si dans cold prey la montagne était poudreuse, ici elle se retrouve prés d'une petite ville avec ses lac et forêt voisinant. Encore un groupe de cinq jeunes ( cette fois-ci, 3 filles, 2 garçons ) qui sont en proies avec un tueur leur ayant au préalable prévenu de leurs mort futures ( 3 jours avant comme l'indiques le titre ).

Si cold prey s'inspirait du slasher en général, dead in.. s'inspire plus de Souviens-toi l'été dernier ( slasher basique, mais respectable quand même ) Dans les deux films les jeunes sont prévenus de leur mort, le décor y est approchant avec le lac, d'ailleurs un des jeunes travaillant aussi sur un bateau, et le look du tueur assez ressemblabe. Le film posséde une petite ambiance qui vient sûrement des décors ( la ville même ) et de la fin ( a partir du moment ou les jeunes débarquent dans la maison de l'assassin jusqu'au final, certes péperes mais beau ). Les meurtres sont relativement soft, hormis l'empallement, et la décapitation le reste n'est guére sanglant! d'ailleurs le film peu se venter d'avoir trouvé une autre façon de décapité une victimes ( lui scié la tête sur un aquarium )

Au final, Dead in 3 days est vraiment classique, seul originalité le tueur et le sort d'un des personnages. mais le tout posséde un charme est reste un slasher agréable!

publié le 11/03/2010 - 22:35