Loch Ness Terror - La Terreur du Loch Ness

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Alol7

Un point pour Brian et un point pour le monstre

Alol7 (America's Most Wanted - 505 critiques)
2
 

Que dire ? C’est un nanar ! Alors j’avais acheté ce film parce que je voulais voir un film d’horreur sur la fameuse légende du monstre du Loch Ness. Je ne m’attendais pas à film exceptionnel mais pas non plus à un navet. L’ensemble du film est catastrophique et ennuyeux malgré des scènes de morts ou d’apparition du monstre régulièrement.

Je ne vais pas juger l’histoire parce que c’est un film de monstre donc on ne peut pas attendre quelque chose de très recherché dans sa narration. Juste je dirai qu’au vue des effets spéciaux catastrophiques (mais je vais y revenir après), il aurait été intéressant de jouer le suspense plutôt que de dévoiler la créature dès le début du film afin d’offrir une certaine petite atmosphère. Quand un film n’a pas de budget, il ne faut pas chercher à miser sur les images mais sur l’ambiance.
Mais pour ça, il faut un casting un minimum correct et crédible parce que là c’est immonde. Si les jeunes sont considérés comme des acteurs alors tout le monde peut être acteur. Non après ils n’y sont pour rien s’ils leur donne des rôles de merde : quand tu vois par exemple, deux garçons, qui pour une chamaillerie de clé, se mettent en mode boxe thaï ; pire encore, quand l’un de ces deux ose se mettre en mode boxe thai face à des petits monstres du Loch ness devant lui. Déjà qu’ils jouent mal mais si en plus on leur met des rôles et des dialogues pathétiques aussi. Du côté des adultes c’est guère mieux mais sérieux au vue de tout ce petit monde, Brian Krause en sort comme un Dieu des acteurs. Parce que lui, il se fait plaisir, il s’y croit trop : c’est le héros du film donc il ne se sent plus (« Je m’appelle James »). Ses premières apparitions sont tellement excellentes qu’à un moment je le voyais dire qu’il est Chuck Norris. Heureusement que lui et le monstre étaient là pour m’empêcher de couper le film avant la fin.
En effet, car outre le casting, les effets spéciaux sont horribles. Les scènes d’attaques du monstre sont affligeantes techniquement qu’on voit clairement le manque de réalisme quand les personnages se font dévorer. Par contre, je suis assez surpris parce que le monstre du Loch Ness est plutôt bien fait pour un nanar.

Loch Ness Terror est donc un film totalement raté, malgré l’idée de ce fameux monstre qui pique la curiosité, en raison de sacrées faiblesses techniques et d’un jeu d’acteur ridicule. Tout en surprise, malgré un rythme assez soutenu (avec des attaques régulières), on s’ennuie ferme devant cette production parce qu’elle manque totalement de crédibilité.

publié le 18/02/2016 - 15:27
Portrait de Jaws

Beyond loch ness

Jaws (Graine de psychopathe - 94 critiques)
10
 
Beyond Loch Ness : chef d'oeuvre ! Qui aurait cru qu'un jour Syfy produise un chef d'oeuvre servi par un casting de star (brian krause Charmed et don davis Stargate), les effets spéciaux sont convaincants, tout est bien menée. Ici, le jeu des acteurs, les effets spéciaux sont convaincant,. en bref, rien à reprocher, un chef d'oeuvre a voir et à revoir !
publié le 22/03/2013 - 07:17
Portrait de DorianGray

Anguille mon zamie !

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
2
 
Les films sur le monstre du Loch Ness c'est souvent d'la merde, faut l'avouer, celui-ci n'y échappera pas ... c'est dire ...

Tout commence au Loch Ness ... et là, on se dit ... putain ce qu'il a changé depuis que je ne l'avais vu ... l'image est délétère et légèrement crade, vieillotte et mal entretenue ... hop papa scientifique finit bouffer comme un caramel d'Isigny par une grosse anguille qui voudrait se faire passer pour le monstre du Loch Ness ... un peu comme quand Roselyne veut se faire passer pour une tapin ! A défaut, le monstre, lui, a de la gueule !!!

C'est là que ça se gâte ! Car maman Nessie a décidé de prendre des vacances ! Et oui ! Fini les plages humides et maussades des Highlands, bonjour le Lac Supérieur made in AMERICA !!!! Qu'on est bien chez soi n'est-ce pas ? Quoi ! Vous n'avez jamais appris, you, stupid european bastard, que the States were the world ???

C'est là qu'intervient Brian Krause qui dans le temps allait se tremper les couilles dans le lagon bleu et qui maintenant est venu se raffraîchir le fondement dans les brumes du nord !

Rapidement c'est la débandade ... rassure-toi, Brian, je ne parlais pas pour toi ... Nessie a des petits tout aussi voraces qu'elle ... ils bouffent trop et ne laissent rien aux autres nuisibles du coin !

Et là, c'est le shoot gagnant ! Pas de Nessie survivant ... soit 350 millions d'années pour se faire dégommer par le shériff du coin !!!! Belle morale ! Rideau les débiles !

publié le 28/07/2010 - 10:39
Portrait de Dante_1984

Le mythe en prend un coup

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
4
 
Un cryptozoologiste traque sans relâche une famille de plésiosaures ayant élu domicile dans un lac. Avant toute chose, Le titre du film (aussi bien l’original que le français) est purement fallacieux. En effet, si le prologue du film s’attarde dans les contrées du Loch Ness, l’histoire se déroule au Canada, en Colombie Britannique. Incroyable, non ? Le monstre du Loch Ness a immigré en Amérique. Au départ, je fus surpris des réactions de la population locale. Celle-ci semble s’inquiéter de la présence d’un dangereux prédateur aux abords de leur petit village. « Mais où sont passés les touristes avides de sensations fortes et les légendes entourant les eaux troubles de ce lac ? » Me suis-je dis. Alors qu’il devrait être habitué à la compagnie spectrale de Nessie. Une explication simpliste survient alors au milieu du film, nous ne sommes pas en Ecosse, mais au Canada. Ceci expliquant les rapides panoramas de l’environnement peu flatteur de la majesté du cadre. Des paysages magnifiques dont on voile volontairement la magnificence afin de ne pas susciter des soupçons aux premiers regards. Malheureusement, les errements de Loch Ness terror sont loin de s’arrêter à ce genre de subterfuge douteux. Notre cher dinosaure est un reptile amphibie ! Pour rappel, le plésiosaure est un reptile aquatique. Il est doté de nageoire et ne peut se mouvoir sur la terre ferme. On se demande bien ce qui a pu se passer par la tête des designers du monstre. Grotesque et invraisemblable, il n’effraie même pas une mouche. Non satisfait de nous desservir un débit d’incohérences impressionnantes, l’histoire se cantonne aux prérogatives du survival animalier. Pas le moindre frisson à l’horizon, la présence latente du monstre et de sa petite famille n’est jamais suggérée. Ajoutons à cela des apéritifs sans imagination, le monstre émerge de l’eau, son encas l’attend sagement, il l’avale (en une ou plusieurs fois) et disparaît aussi rapidement qu’il est apparu. N’oublions pas également des personnages caricaturaux et agaçants, sans la moindre épaisseur. Brian Krause remporte la palme (pas celle du monstre étant donné qu’il n’en a pas) du cabotinage. Pour conclure, Loch Ness terror n’a rien de terrorisant, si ce n’est la piètre qualité de sa mise en scène et de ses acteurs. Un navet perclu d’absurdités.
publié le 12/02/2010 - 11:20
Portrait de Lebreihz

Loch ness error !

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
2
 
Est-ce un nanard animalier ? oui apparemment c'en est un. Il faut dire, que quand j'ai vu le nom du réalisateur, c'est à dire paul ziller, je ne m'attendais pas à quelque chose de grandiose. C'est lui le réalisateur de "swarmed", critiqué par mes soins sur ce même site, qui était une sorte de guêpier teinté de zénitude. Alors, de quoi parle ce "film de monstre" ? Eh bien d'un monstre, tient donc me direz-vous. Oui mais attention, pas de n'importe quel monstre! Il s'agit du monstre du lac du loch Ness, rendez-vous compte !.Cette fabuleuse créature a dévoré corps et bien sous les yeux d'un pauvre gamin, le père de ce dernier. Là, je pense qu'il faut s'attarder un peu sur ce prologue. Car voyez-vous, une bande de scientifiques Américains, ont découvert que le monstre du Loch ness (Nessie, pour les intimes), était une sorte de plésiosaure, un monstre aquatique pourvu de nageoires. Sauf que.... Notre Nessie, marche sur ses 4 pattes sur la terre ferme, et ressemble plus à un Ty-rex, croisé avec un brontosaure! serait-ce pour justifier ainsi, les attaques terestes, complètement gratuites sois-dit en passant de la bête ? Et croyez le bien, déja lors de cette séquence, on sent que l'on va avoir du grand spectacle, car qu'est-ce que ça joue mal !, m'enfin c'est vrai quoi !, vous verriez "Nessie" à votre avis quelle serait votre réaction ? A mon avis, vous vous barrez en hurlant, vous ne restez pas là attendre comme un imbécile, que Nessie fasse de vous son hors-d'oeuvre.

Je disais donc qu'avec cette séquence on le sentait mal ce film, et apparement le reste me donne confirmation. Puisque 30 ans plus tard,on se retrouve sur les rives du lac supérieur au Etats-Unis, où un jeune gars horphelin de père, et shérif de mère essaie tant bien mal de survivre en proposant des parties de pêche sur le lac. D'ailleurs c'est pour ça que sa petite copine l'a quitté, pas assez riche le mec !, elle s'est barré avec un infâme petit frimeur plein aux as ! Et là !, attention, parce que c'est extraordinairement mal fait, et ça vaut le coup d'oeil. Notre pauvre gamin du début se pointe, avec 30 ans de plus. Et croyez le si vous voulez mais c'est devenu un dur !. Il a le chapeau de Indiana Jones, le cigare des cow-boys interpretés par Clint eastwood, une sacrès balafre ! (souvenir de Nessie), et une voix de mâle bien chaude, à vous faire tomber n'importe quelle femme !. Et cerise sur le gateau !, ou comble du ridicule, c'est son nom : "appellez moi James !". En fait "james" a décidé de faire la peau a tout les plésiosaures du monde !, car "elle a détruit ma famille, je vais donc détruire la sienne"!!!. Comme c'est profond !, l'autre jour une guêpe m'a piquée, ce n'est pas pour ça que j'ai décidé d'exterminer toutes les guêpes du monde !. Parce que croyez le si vous voulez !, mais Nessie après tant d'année a décidé de devenir maman, oui!, oui ! Juste au moment ou notre bonhomme se pointe ! Extraordinaire non ? comme hasard ! Mais alors, vous allez me dire, que devient notre Loch Ness dans tout cela ? Alors là, je ne sais pas si je devrais vous le réveler, le staff du site risque de m'engueuller, pour vous avoir réveler la fin de ce chef d'oeuvre mais tant pis, je prend le risque. SPOILER En fait sachez que, bien que la distance entre le Loch Ness, et le lac Superieur au States, (qui je ne m'abuse doit se trouver du coté du lac Chicago non ?) doit être au moins de 6000 Km, il ya un tunnel qui communique entre les deux ! fallait l'oser celle là hein ! Remarquez Jules Verne a bien imaginé un périple sous la terre entre un volcan, Islandais et le Stromboli Italien, alors hein ! pourquoi pas !. Voilà, tout ce que je pouvais vous dire sur ce merveilleux Nanard, voyons voir, je vais essayer de visionner "Yéti" du même auteur, histoire de continuer à rigoler.

publié le 28/05/2009 - 21:29
Portrait de Willow

Mon avis

Willow (America's Most Wanted - 591 critiques)
6
 
Et encore un Z de plus avec des bebetes. On retrouve pour les conaisseur de "Charmed", Leo qui n'est décidément pas un trés bon acteur, comme le reste du casting il se débrouille juste comme il faut. Le film ressemble un peu a lake placid 2, on suit des bêtes tuer des gens, ensuite on suit d'un coté un groupe de 5 jeunes dans les bois traqués par les bétes et de l'autre le pére du jeune héros et une femme spécialiste des bestioles en question essayer de résoudre l'affaire. Dans les deuxiémes parties respectives, on y retrouve réunis les deux jeunes survivants plus le pere et sa nouvelle compagne, toutes ces scéne sont identiques au deux films donc choississez, des crocos un peu plus réalistes ou ces monstres moins réalistes, moi je prends Lake placid 2.
publié le 22/03/2009 - 19:35

Derniers commentaires