Critiques spectateurs de Sylvanhor

Pages

Alien : La Résurrection

Alien : La Résurrection

Le 4 ! Il fallait que la reine Hollywood nous ponde un 4 ! Pour satisfaire les fans déchainés ? Que neni !! Pour satisfaire la machine à trier les billets verts pardi... Bon, qu'en est il de cet ultime épisode ? Déjà, par rapport aux précédents épisodes, y'a pas mal de monde ! Pas forcément beaucoup d'aliens, mais pas mal d'humains, des scientifiques, des routards de l'espace etc... Forcément, y'a intérêt que le réalisateur maîtrise son sujet sinon le film risque vite de perdre de son côté oppressant. De ce côté là... C'est pas totalement réussi. La résurrection est clairement l'épisode le moins stressant des 4. Du côté des SFX par contre, on a fait un bon en avant considérable : les images des vaisseaux, des aliens, tous les effets numériques en jettent un max ! Les aliens sont plus vrais que nature. Toutefois, les effets visuels de Pitof ne sont pas toujours du meilleur goût, mais ca c'est à l'appréciation de chacun, les goûts et les couleurs ! Idem pour le casting : Jeunet a voulu prendre des types aux têtes bizarres ou rigolotes (voir le chef de la station et son strabisme)... Mais les alien n'ont jamais été des films rigolos ! Reste une Sigourney Weaver impeccable, mais qui semble un peu perdue au milieu de tous ces cinglés... Enfin, le pitch général, le clonage et la naissance de l'alien mi-homme mi-alien n'était pas forcément une mauvaise idée, mais on a du mal à oublier le prétexte grossier dont elle fait l'objet pour justifier d'un nouvel épisode. Très honnêtement, constatant la fin du 3, la saga des aliens pouvait s'arrêter là et Ripley reposer en paix. En la demeure, JP Jeunet livre un film de SF au-dessus de la moyenne, bien fichu et qu'on aurait tort de descendre bêtement, mais qui perd tout de même un peu de la substance qui avait fait le succès de la saga...

7.53333

Publié le 8 Février 2009

Alien 3

Alien 3

Alien 3, c'est le film le plus controversé de la saga (Résurrection étant plus perçu comme une volonté davantage commerciale de faire perdurer la série).C'est en ce sens qu'il a divisé les fans de l'époque, et, encore aujourd'hui, fait couler beaucoup d'encre dans le p'tit monde des alienophiles ! Après avoir atterrit sur une planète prison, Rippley se trouve non plus confronté à une flopée d'aliens, mais à un seul. Retour au source et parti-pris radical de David Fincher... Le film retrouve un peu de l'atmosphère si sombre qui faisait la marque de fabrique du 1, la mise en scène de Fincher est pourtant parfois inégale : d'un côté il nous gratifie de passages absolument cultes (la naissance de l'alien dans le corps du chien, la scène de la clinique), et de l'autre il se perd dans des errances de caméra au beau milieu de sa prison (la traque finale dans les couloirs) et des SFX pas toujours au top (on est au début de l'imagerie numérique et les rendus de l'alien en déplacement ne sont pas toujours du meilleurs effet). Le métrage, bien que moins rythmé que celui de Cameron, gagne par contre en violence graphique. Enfin, le final est de toute beauté mais il semble qu'à l'époque, les fans et la critique aient fait payer très cher à Fincher son choix ! En bref, il n'en demeure pas moins qu'aujourd’hui, Alien 3 a ses inconditionnels et ses détracteurs, et je ne vous cache pas que, s'il n'est pas mon préféré de la saga, il reste à mes yeux un élément de choix en matière de science-fiction !

8.48077

Publié le 8 Février 2009

Aliens : Le Retour

Aliens : Le Retour

Film mythique de chez mythique, Aliens 2, c'est le 1 en moins sombre mais plus barbare ! Cette fois-ci, Rippley accompagne une bande de marines décérébrés et très caricaturaux, qui vont tous se faire soigneusement éclater par nos bébêtes préférées !! Délectable ! James Cameron signe en 1986 avec Aliens un survival qui instantanément deviendra culte, avec pendant près de 30 ans aucune concurrence pour lui faire de l'ombre. Seul The Thing de John Carpenter s'en était approché quelques années plus tôt. Jamais le public n'oubliera cette chasse à l'homme orchestrée par des bestioles aussi redoutables qu'effrayantes issues de l'imagination déviante du grand malade H.R Giger ! Déjà fabuleuse dans le premier épisode, Sigourney Weaver se verra propulser définitivement en orbite par le chef-d’œuvre d'action de Cameron. En le revoyant aujourd'hui, on comprend mieux l'ampleur de la tâche qui attendait David Fincher en 1992 ! Il est à noté que la version longue n'apporte strictement rien au film et qu'il est même vivement conseillé de le regarder dans sa version normale. Un must de la science-fiction !

8.99187

Publié le 8 Février 2009

Speed Racer

Speed Racer

Ce doit être mon âme de gosse, mais j'ai vachement accroché au dernier film des frères wachomachin-chose ! Il faut passer outre l'appréhension des effets numériques qui constituent l'essentiel des décors, car l'histoire se suit sans déplaisir. Une histoire qui, d'ailleurs, est d'une simplicité déconcertante ! Il est vrai que l'on peut faire le reproche aux frères trucmuches de ne pas s'être vraiment foulé scénaristiquement parlant. Et ce serait se tromper. Parce que les frères bidules-truc donnent avec Speed Racer une simple leçon de cinéma pour grand gamins, le tout en faisant la part belle à des acteurs plutôt attachants... De temps en temps, c'est bon de se laisser emporter par des histoires de vroum-vroum !

7

Publié le 8 Février 2009

Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent

Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent

Hollywood traite ses adaptations de comics avec beaucoup d'inégalité. On a parfois droit au meilleur (Batman, les spiderman) et au pire (la je vous les cite pas, y'en a trop !). Le premier épisode des 4 fantastiques, je peux pas vous en parler, je m'en rappelle plus ! C'est dire comme il devait être bon. Mais comme il ne fait pas bon de rester sur une opinion arrêté, c'est dans la bonne humeur que je me suis précipité sur cette suite. Et bien je vous le dit tout de go : ce film est bien sympa ! Bon, ok, on est pas dans le scénario béton et les acteurs super charismatiques mais bon, on passe un bon moment, c'est pas trop nian nian et les effets spéciaux sont au poil ! Pourquoi bouder son plaisir ?

6.8

Publié le 8 Février 2009

Planète Terreur

Planète Terreur

Planète Terreur remplit bien son rôle de film décomplexé et complètement barré. Les amateurs de sensations fortes y trouveront aisément leur compte car pas mal de scènes sont franchement dégueulasses. Maintenant, est-ce que cela fait de Planète Terreur un super film ? Pour sûr, il est plaisant de retrouver les bonnes têtes de Tarantino, Savini et j'en passe. Les SFX sont super réussis et tout et tout... Le problème de Planète terreur selon moi, vient peut-être de Robert Rodriguez. Mettre en scène du gros n'importe quoi, ca peut être bien fait, avec un scénario qui tient la route tout en rendant une histoire compréhensible au spectateur. Eh bien de ce côté là, le pari n'est pas vraiment rempli... Les 30 premières minutes de film se résument à un joyeux bordel très salace qui fait soit marrer,soit faire la grimace, mais franchement, on ne comprend pas tout de suite grand chose à l'histoire. Finalement, il faut prendre Planète Terreur pour ce qu'il est : une bonne tranche de rigolade amusante, mais pas transcendante !

8.46575

Publié le 8 Février 2009

Story of Ricky - Les Aventures de Riki-Oh

Story of Ricky - Les Aventures de Riki-Oh

Ce film est une boucherie, dans tous les sens du terme ! J'étais un peu dubitatif avant de le voir mais mes doutes se sont vite estompé... Ricky-Ho, c'est un espèce de délire gore, dans le genre bien outrancier ! Impossible de ne pas se fendre la poire (encore faut-il adhérer au genre !) en visionnant cette débauche d'hémoglobine aussi grossière que festive. Eh puis le film baigne dans une ambiance surréaliste qui lui donne un certain cachet, la fin est à elle toute seule un monument parfaitement grotesque ! Du gore asiatique donc, mais du gore rigolo, qui devrait plaire à ceux qui n'accrochent pas avec des films tels que les Guinea Pig ou Camp 731.

7.81818

Publié le 8 Février 2009

Blade Runner

Blade Runner

Monument vénéré chez les aficionados de cinéma de science-fiction, Blade Runner est véritablement un petit bijou du cinéma des années 80. Après Alien, on était en droit d'attendre beaucoup de Ridley Scott; Hérisson Ford était l'acteur, le héros du moment, l'Indiana Jones, Le Han Solo des cœurs brisés ! Et voila qu'un beau jour de 1982, les spectateurs le retrouvaient dans un rôle qui les pris à rebrousse-poil : un flic sur le retour, dans le genre blasé, dont la mission est de courir après des androïdes soupçonnés de pas être très sympas... Le tout sur un rythme assez lent. Résultat, en dehors des cercles d'initiés, le film fut boudé par la critique. Incroyable lorsque l'on revoit cette histoire si sombre et magnifique de profondeur. Sans parler des effets spéciaux du grand Ridley qui n'ont pas pris une ride ! Seul bémol à mon sens, le face à face final pas toujours très convaincant et la profusion de publicité de vraies marques qui parsèment le film. Heureusement que celles-ci participent à l'ambiance cyberpunk des rues humides et polluées du Los Angeles de demain...

9.27586

Publié le 7 Février 2009

Ghost Rider

Ghost Rider

Un bon gros ratage hollywoodien comme on en a chaque année. Sauf que la, y'a de quoi être déçu ! Ghost Rider, ça aurait pu être un film génial, à n'en point douter... Si les acteurs y avaient mis un peu plus du leur, si la mise en scène n'avait pas été aussi expédiée, si le scénario n'avait pas été aussi négligé, si les effets spéciaux avaient fait l'objet d'une plus grande attention, si la fin n'était pas aussi ridicule, si Hollywood ne nous prenait pas pour des porte-monnaie écervelés... Avec des si on mettrait Paris en bouteille !

5.38462

Publié le 7 Février 2009

Ace Ventura en Afrique

Ace Ventura en Afrique

Moins rythmé et moins rigolo que le premier ! Toutefois, certains moments d'anthologie sont au rendez-vous (le rhinocéros). Jim Carrey en fait toujours des tonnes mais il manque un je-ne-sais-quoi qui aurait pu en faire un épisode à la hauteur du précédent (vu le niveau, c'était quand même pas si difficile !!!). Quoiqu'il en soit, la série des Ace Ventura, c'est un peu comme la série des Y'a-t-il un pilote dans l'avion : tout le film repose sur la personnalité du personnage principal. Comme Jim Carrey ne devrait pas être à l'affiche du 3ème opus annoncé cette année, on peut avoir de forts doutes quant à l'avenir de la série...

6.90909

Publié le 7 Février 2009

Ace Ventura: Détective Chiens et Chats

Ace Ventura: Détective Chiens et Chats

... et donc assez jubilatoire ! Avouons le tout de go, Jim Carrey a vraiment une tronche qui ferait pleurer de rire un croque-mort ! Les gags sont nuls, parfois vulgaires, mais c'est tellement crétin qu'il faudrait vraiment être un vieux chiant pour pas se marrer ! Et puis c'est toujours sympa de revoir la belle Courtney Cox à ses débuts...

8.5

Publié le 7 Février 2009

Bienvenue chez les Robinson

Bienvenue chez les Robinson

Le pitch de départ était pas mal : orphelin mais ingénieux, un gosse invente une machine à voyager dans le temps afin de faire la lumière sur l'histoire de son abandon à l'orphelinat, mais le petit malin se goure et se retrouve dans le futur... Disney s'en est donné à cœur joie dans ce film d'animation pas piqué des vers. Le problème est justement là : les gars de chez Disney se sont un peu trop lâché ! L'histoire tient en haleine et part sur les chapeaux de roues mais au bout d'un quart d'heure de film, tout s'emballe et l'ensemble devient un grand festival de n'importe quoi ! Difficile de ne pas décrocher malgré la bonne humeur communicative des différents personnages. La fin est somme toute assez surprenante pour un Disney, mais je ne vous en dit pas plus, croisez juste les doigts pour que vos gosses, si vous en avez, comprennent quelque chose entre la 15ème et la 80ième minute !

7.4

Publié le 7 Février 2009

Rambo

Rambo

Faire une critique d'un film que tout le monde a déjà vu 100 fois (du moins les personnes de plus de 20 ans, les autres étant soit plus jeunes, soit des extra-terrestres) n'est pas une tâche aisée ! Rambo, c'est un film qui s'est trainé injustement une image de film de bourrin. Injustement car Rambo 1er opus, c'est une histoire haletante d'un type traumatisé par la guerre qui rentre chez lui et dont personne ne veut. Au fil de sa cavale pour fuir la police, le vétéran de retour à la civilisation va laisser peu à peu place à la machine de guerre qu'il était jadis sur les champs de bataille... Rambo, c'est bien plus qu'un film biscoto pour spectateurs en mal de testostérone : Kotcheff livre là une véritable critique d'une société qui encense ses héros de guerre dans les médias mais qui les rejette lors de leur réinsertion à la vie civile. Un film plutôt finot en fin de compte, qui laissera à jamais imprimée l'étiquette John Rambo sur le front de Sylvester Stallone.

9.11111

Publié le 7 Février 2009

Quantum Of Solace

Quantum Of Solace

Ce Quantum of Solace n'arrive pas à tenir la distance après la claque Casino Royale, dommage. Même si l'acteur qui tient le rôle titre est toujours aussi charismatique, l'histoire en elle-même est assez banale et cache la faiblesse de son scénario derrière une profusion de scènes d'action toujours aussi maîtrisées, mais peu originales. Un petit cocorico franchouillard pour le méchant de service, joué par un français. Celui-ci est antipathique au possible ! Bref, ça reste un bon James Bond à la sauce Craig, mais avec un zest de consistance en moins.

6.68182

Publié le 7 Février 2009

Casino Royale

Casino Royale

Enfin, James Bond prend un bol d'air frais... Le choix de Daniel Craig dans le rôle du plus célèbre des Britanniques n'y est pas totalement étranger. Son côté monolithique associé à sa classe innée ont fait mouche. Mais qu'en est-il du film en lui-même ? Eh bien une belle claque ! Ca pète et sa cogne dans tous les sens, mais c'est fait de manière réfléchie et le réalisateur ne perd à aucun moment le spectateur en chemin. Un bon point ! Ajoutez à cela une ambiance plus sombre que celles des épisodes précédents et vous obtenez un succès mérité pour ce James Bond nouveau cru.

8

Publié le 7 Février 2009

Pages