767 en détresse (Jorge Montesi - 1995)

767 en détresse
Falling from the sky - Flight 174
Réalisateur : Jorge Montesi
Votre note : Aucun(e)
6
Moyenne : 6 (1 vote)

Synopsis

Le 23 juillet 1983, un Boeing 767 flambant neuf de la compagnie canadienne CWA s'apprête à être mis en service sur la ligne Montréal - Edmonton. Les mécaniciens chargés de faire le plein de l'appareil doivent faire face à de sérieuses difficultés. Ils sont peu familiarisés avec les commandes entièrement informatisées du jet. Et, de plus, le Canada a décidé de passer au système métrique : pour la première fois, les mécanos ont à convertir les galions en litres et les livres en kilos... Malgré un léger retard, l'avion finit par décoller sans encombre de l'aéroport de Montréal. L'ordinateur de bord détecte pourtant de graves problèmes sur les pompes d'alimentation des deux moteurs. Bob Pearson, le pilote, et Maurice Quintal, son co-pilote, doivent se rendre à l'évidence : à la suite d'une erreur de calcul des mécaniciens, les réservoirs de l'appareil sont déjà presque vides ! Ne pouvant espérer atteindre Edmonton à temps, le pilote choisit de se poser sur l'aéroport de Winnipeg... Mais, à une centaine de kilomètres de la piste, le Boing tombe en panne sèche. Bob Pearson, réputé comme étant l'un des meilleurs pilotes de la compagnie, tente d'effectuer la manoeuvre d'approche en vol plané, sachant qu'il a entre les mains la vie de 70 passagers...

Trailer VO

Falling from the Sky: Flight 174 (1995) Trailer

Anecdotes

Catastrophe

Adaptation du livre de William et Marilyn Hoffer "Freefall", qui relate les évènements du vol 174 le 23 juillet 1983.

Ce film est également connu sous le titre "Vol 767 en détresse".

Scénario : Lionel Chetwynd
Musique : Ian Thomas
Durée : 93 min
Sortie France : 06 Décembre 1997
Sortie US :
Sortie DVD Français :

Critiques Spectateurs

Inspiré de l’histoire vraie du vol 174, Vol 767 en détresse relate les éprouvantes heures de cet avion en perdition qui ne possèdent plus une goutte de kérosène dans ses réservoirs. En d’autres circonstances, on pourrait s’étonner de pareilles inepties. Comment un boeing 767 peut-il manquer de...Lire la suite