After Hours (Martin Scorsese - 1985)

After Hours
After Hours
Réalisateur : Martin Scorsese
Votre note : Aucun(e)
8.28571
Moyenne : 8.3 (7 votes)

Synopsis

La nuit infernale d'un jeune informaticien, employe de banque et grand admirateur d'Henry Miller, dans le quartier boheme de Soho, a New York.

Anecdotes

Comédie dramatique.

Scénario : Joseph Minion
Musique : Howard Shore
Durée : 98 min
Sortie France : 16 Mai 1986
Entrées France : 1 036 534
Sortie US :
Box-Office US : 10 600 000 $
Budget : 4 500 000 $

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

After Hours est surement le film de Scorcese que je préfère. Moins ambitieux mais plus divertissant, à partir d un scénario qui tient sur un timbre poste (un homme qui cherche à rentrer chez lui), Scorsese orchestre une oeuvre virtuose avec une impressionnante gallerie de personnages décalés et ses...Lire la suite

Scorsese s'offre un écart inattendu avec cette comédie-cauchemar qui oscille judicieusement entre l'hilarant et l'inquiétant. L'ensemble manque quelquefois un peu de souffle, mais la réalisation virtuose et les idées scénaristiques incessantes pallient cette faiblesse.Lire la suite

Excellente comédie sur la descente aux enfers d'un homme tout ce qu'il y a de plus normal (Griffin Dunne, parfait) qui voulait juste passer une bonne soirée avec la belle femme (Rosanna Arquette, habitée) qu'il avait rencontré un peu plus tôt et sortir ainsi de sa petite routine quotidienne de...Lire la suite

New-york, la nuit , des rencontres improbables... Les 50 première minutes sont je trouve bien extremement bien agencés. Mais au bout d'une heure, l'aspect répétitif du principe du film tourne un peu en rond. A ce moment, on a toujours l'impression d'être dans un cauchemar, mais on aimerait bien se...Lire la suite

A propos du realisateur

Martin Scorsese
Martin Scorsese Martin Scorsese est un réalisateur italo-américain. Né le 17 novembre 1942 à Flushing (New York City, États-Unis), de parents d'origine sicilienne, il passe son enfance dans le quartier Little Italy de New York, qui lui inspira largement sa carrière. En 2007, à sa sixième nomination, il remporte finalement l'Oscar du meilleur réalisateur,...
On lui doit également :
Shutter Island
La Couleur de l'argent
Les Nerfs à Vif