Heartstopper : L'Arrache-Coeur (Bob Keen - 2006)

Heartstopper : L'Arrache-Coeur
Heart Stopper
Réalisateur : Bob Keen
Votre note : Aucun(e)
6
Moyenne : 6 (5 votes)

Synopsis

Blessés et hospitalisés, deux jeunes vont découvrir que les choses peuvent encore empirer lorsqu'ils découvrent qu'un maniac arpente les couloirs de l'hôpital en massacrant médecins et patients...

Heartstopper : L'Arrache-Coeur
Trailer VOSTFR

Bande Annonce Heartstopper

Musique : Eric Cadesky , Nick Dyer
Durée : 85 min
Budget : 3 000 000 $

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Il fut un temps où Robert Englund jouait de grands rôles dans le cinéma horrifique. Je pense notamment au très célèbre Freddy Krueger, pédophile fantomatique hantant les rêves des jeunes dans Elm Street. Maintenant le monsieur est plutôt cantonné aux rôles assez insignifiants dans des films tout...Lire la suite

Avant de croiser la jaquette du film au videoclub, je n'avais jamais entendu parlé de ce petit film. Quand j'ai vu que Mr Freddy jouait dedans, je l'ai de suite loué, en plus le scénario me faisait un peu penser à Shocker. Ma déception n'en fut que plus grande: certes, le film n'est pas mauvais (il...Lire la suite

Un bon ptit film d'horreur bien gore. le film pour ma part ressemble a see no evil, on y voit un groupes de patient et docteurs essayer de survivre a un tueur grand et menaçant dans un hopital fermé et a moitié desafecté. le film comporte des scénes bien extra comme celle ou il y a la blinde de...Lire la suite

Bon c'est pas la panacée ce sous produit de slasher parsemée d'ambiance Teen Movies mais bon ca se laisse voir ...sans aucune pretention il nous mene dans les meandres d'un hopital ou une jeune pucelle s'evertue d'echapper à un tueur revenu d'outre tombe...des corps arrachés certes mais trop peu...Lire la suite

Un nouveau film d'horreur avec robert englund pourquoi pas ai je pensée a vrai dire le film commence pas mal avec une execution par chaise electrique sur la personne qui en plus d'etre un cinglé a comme passion d'arraché le coeur de ses victimes (un peu comme moi les soirs de pleine lune ) jusqu'...Lire la suite