Jusqu'en enfer (Sam Raimi - 2009)

Jusqu'en enfer
Drag Me to Hell
Réalisateur : Sam Raimi
Votre note : Aucun(e)
8.04545
Moyenne : 8 (44 votes)

Synopsis

Christine Brown, spécialiste en crédit immobilier, vit à Los Angeles avec son petit ami, le Professeur Clay Dalton. Tout va pour le mieux jusqu'au jour où la mystérieuse Mme Ganush débarque à la banque et la supplie de lui accorder un crédit supplémentaire pour sa maison. Christine hésite entre la compassion et la pression de son patron, Mr Hicks, qui la voudrait plus ferme avant de lui octroyer une promotion. Fatalement, Christine choisit sa carrière, même si sa décision met Mme Ganush à la rue. Pour se venger, la vieille femme jette la malédiction du Lamia sur Christine, transformant sa vie en un véritable cauchemar. Hantée par un esprit malfaisant, incomprise de son petit ami, elle se fait aider du medium Rham Jas, qui l'entraine dans une course frénétique contre la damnation éternelle, pour inverser le sortilège...

Jusqu'en enfer Jusqu'en enfer Jusqu'en enfer

Anecdotes

Sam Raimi et son frère, Ivan, ont eu l'idée de cette histoire de démon jetant un sort à une employée de banque qui lui avait refusé un prêt après avoir lu le récit d'un incident similaire survenu en Oregon en 1996. A l'origine, c'est Ellen Page qui devait endosser le rôle de Christine, le personnage principal. Mais en raison d'un agenda particulièrement chargé, elle a finalement cédé sa place à Alison Lohman.

Scénario : Sam Raimi , Ivan Raimi
Musique : Christopher Young
Durée : 99 min
Sortie France : 27 Mai 2009
Entrées France : 509 037
Sortie US :
Box-Office US : 40 536 232 $
Budget : $30.000.000
Sortie DVD Français :

DVD & Blu-Ray

Jusqu'en enfer
Zone:
2

Critiques Spectateurs

J'ai beaucoup aimé ce film qui mélange délicieusement l'humour et l'horreur. On n'aurait pas du tout envie d'être à la place de l'héroïne et pourtant, au départ on a de l'empathie pour Madame Ganush, qui vient demander un prêt. L'empathie se dissipe rapidement grâce au réalisateur qui fait tout...Lire la suite

....Evil dead. Certes c'est un peu le même ton que le film qui fit ce qu'est maintenant Sam Raimi au cinéma horrifique. Humour décalé, scène exagérément gore. Mais l'histoire est différente. Certes il y a des références évidente au film "la peau sur les os", avec l'aspect horrible gitane qui lance...Lire la suite

Je n'ai pas été très emballé sur ce film sur fond de sortilège...en effet! pourquoi agresser une "pauvre stagiaire" dans un parking?..l'ensorceleuse est d'emblée "hideuse"..et, je pense qu'on on aurait pu jouer sur "deux aspects" de son visage..le jour une femme d'un certain "àge" indéfinissable....Lire la suite

Mr Raimi revient à son style du début qui a fait sa renommée avec ce mélange d'épouvante et comédie horrifique,un style qu'il a inventé avec evil dead. Si au niveau des mélanges des genres les films se ressemblent,ce "jusqu'en enfer"est nettement moins gore et le scénario est plus elaboré avec...Lire la suite

Sam Raimi est un réalisateur très productif et avec un imaginaire tout simplement délirant, d'ailleurs, les trois volets des Evil Dead sont là pour le prouver. Puis certains médisants le disait perdu dans les méandres infinis du bankable avec la trilogie plus ou moins réussie des Spider-man. Cela...Lire la suite

A propos du realisateur

Sam Raimi

Sam Raimi est né le 25 octobre 1959 à Franklin dans l' état du Michigan. Très jeune, il s'intéresse à la bande dessinée, et avouera que cette passion a influencée sa vision du cinéma. Ce ne sont pas ses films comme Darkman et Spiderman qui...

On lui doit également :
Evil Dead 3 : L'Armée des Ténèbres
Intuitions
Mort sur le gril