Sam Raimi

Sam Raimi

Biographie

Sam Raimi est né le 25 octobre 1959 à Franklin dans l' état du Michigan. Très jeune, il s'intéresse à la bande dessinée, et avouera que cette passion a influencée sa vision du cinéma. Ce ne sont pas ses films comme Darkman et Spiderman qui démentiront cela. Dans sa jeunesse, il rencontre les personnes avec qui il va travailler dans les années à venir: entré à la Birmingham Groves High School, il y fait la connaissance d'un certain Bruce Campbell appelé par la suite à devenir son acteur fétiche; à l'Université du Michigan, il se lie d'amitié avec Robert Tapert avec qui il fonde sa première société de production, The Society For Creative Filmmaking of the University of Michigan.

 

Une fois leurs études terminés, Sam Raimi, Robert Tapert et le frère de ce dernier fondent Renaissance Pictures, qui va leur servir de base d'expérimentation. C'est ainsi qu' est réalisé en 1982 le cultissime Evil Dead (Raimi n'a alors que 23 ans) qui va réveler au public du monde entier l'un des cinéastes les plus talentueux et les plus visuels de la fin du 20ème siècle. Le succès engendré par ce petit film d'horreur provoquera les inévitables séquelles de plus en plus humouristiques: Evil Dead II en 1987 et Evil Dead III, L' armée des ténèbres en 1993. Bruce Campbell y tient le rôle de Ash, un type passablement perturbé par les événements auquel il doit faire face. Une rumeur mentionne l'hypothèse d'un Evil Dead 4, ce que n'ont pas confirmé les principaux intéressés.

Il est intéressant de voir que de films en films, Sam Raimi s'éloigne du cinéma gore qui l'a fait connaitre. Une évolution tout en douceur puisqu'il s'attaque à la suite du premier volet à Mort sur le gril, tentative de réalisation d'un style "bd live". Malgré certaines choses intéressantes, le film est un four astronomique et il passe quasiment inaperçu. Aujourd'hui encore, il fait figure de film oublié du cinéaste. Par la suite, après le second volet de sa trilogie, il passe à Darkman, l'histoire d'un vengeur masqué, oscillant entre horreur et parodie. Il ne sera pas de la partie pour réaliser les deux suites.

A la recherche de la notoriété de ses pairs, le réalisateur réalise un western plein d' inventivité et d' énergie: Mort ou Vif (1995). Ce western moderne met face à face Sharon Stone et Gene Hackman et donne leurs chances hollywoodiennes à Russel Crowe et Léonardo Di Caprio. Sam Raimi et Robert Tapert coproduisent deux séries aux thèmes mythologiques: "Hercule", "Xena, la princesse guerrière".[ Bruce Campbell, toujours lui y fera de remarquées apparitions] et "Cleopatra 2525". En 1997, encore un nouveau registre avec Un plan simple, film noir dans la lignée de ceux réalisés par ses compères les frères Cöen. Le succès critique est au rendez-vous de ce formidable film d'une noirceur surprenante et aux numéros d'acteurs époustouflants. En 1999, à la surprise générale (et comme Wes Craven, avec La musique de mon coeur ), il met en scène un mélo sportif pur jus, Pour l' amour du jeu. Echec public et critique.

Echaudé, il revient à ses anciens amours ou presque, le fantastique, sans les débordements horrifiques de ces débuts. Intuitions (un thriller ou l' ambiance et les personnages comptent énormèment, - il avait montré qu' il en était capable, avec Un plan simple. Encore une fois succès d'estime mais le film ne déclenche pas un torrent au box-office. En 2000 enfin, Raimi est engagé pour mettre en scène la version live du célèbrissime comic Spiderman. D'une fidélité irréprochable ou presque à la BD, Raimi parvient à réaliser le dosage parfait entre scènes dramatiques et scènes d'actions tout en respectant ce qui caractérisait le comic: Peter Parker est un ado qui doit faire face à ses propres pouvoirs et qui doit les assumer dans la vie de tous les jours. Résultat, un carton astronomique et un succès critique qui permet au réalisateur d'enchaîner sur Spiderman 2. Dans le prolongement du premier, le film est maîtrisé de bout en bout par un cinéaste qui est maintenant totalement familier à cet univers. Là encore, le succès est au rendez-vous. On attend maintenant un propable troisième volet...

 

FILMS BUDGET BOX OFFICE US ENTREES
FRANCE
Evil dead 350 000 $ 2 400 000 $ NC
Mort sur le gril 3 000 000 $ 5 100 $ NC
Evil dead 2 3 000 000 $ 5 923 044 $ 548 741
Darkman 16 000 000 $ 32 942 739 188 000
Evil dead 3 11 000 000 $ 11 501 793$ NC
Mort ou vif 32 000 000 $ 18 452 460 $ 1 435 880
Un plan simple 17 000 000 $ 16 316 273 126 575
Pour l'amour du jeu 50 000 000 $ 35 188 640 $ 13 096
Intuitions 10 000 000 $ 11 994 719 $ 420 286
Spiderman 139 000 000 $ 403 706 375 $ 6 334 297
Siderman 2 200 000 000 $ 373 248 668$ 5 054 955

Filmographie