L'Eventreur de New York (Lucio Fulci - 1982)

L'Eventreur de New York
Lo Squartatore di New York - The New York Ripper
Réalisateur : Lucio Fulci
Votre note : Aucun(e)
7.13043
Moyenne : 7.1 (23 votes)

Synopsis

Un tueur sadique s’en prend à la population féminine de la ville de New York, les mutilant de façon atroce avant de les tuer. Il tourmentera la police par des coups de fil en se dissimulant derrière une horrible voix de canard, allant jusqu’à commettre un meurtre en direct. Combien de femmes mourront avant que l'inspecteur Williams ne l'arrête ?

Critique

Un giallo réaliste, teinté d'un gore assez soft et d'un érotisme proche du soft X, par le réalisateur de L'Enfer des Zombies. Intéressant.

Anecdotes

Le tournage s'est déroulé d'avril à mai 1981 à New York et en studio à Rome.
Le rôle principal avait tout d'abord été offert à Catriona MacColl, qui avait déjà tourné avec Lucio Fulci dans Frayeurs, L'Au-delà et La Maison près du Cimetière.

Musique : Francesco De Masi
Pays : Italie
Durée : 91 min / 93 min (uncut)
Sortie France : 04 Mai 1983
Box-Office US : Italie: 1.9 milliard de lires
Budget : 414,859,000 Livres

Critiques Spectateurs

L'Eventreur de New York ... COIN COIN COIN !!! L'histoire est très simple, un tueur tue des jeunes femmes dans New York et une enquéte policiere est ouverte, tous se qui y'a de plus banal mais nondidiou que c'est efficasse ! J'ai vraiment adoré ce film ... vraiment, j'en redemande des comme ça !...Lire la suite

Pour ceux qui s'interrogent sur mon titre,regardez le film et vous aurez compris, d'ailleurs si vous aimez les slashers et les giallos,sa vision est hautement conseillé. Le maitre du gore italien surtout connu pour ses films de zombies avaient plus d'un tour dans son sac et s'amusaient à varier les...Lire la suite

L'éventreur de New-York est un giallo plutôt de bonne facture malgré un côté kitsch pour la musique. Déjà la réalisation est de qualité, au lieu de voir New-York comme la grande et belle ville, avec ses innombrables gratte-ciels, on est refroidi dès le début et l'on découvre plus le côté glauque et...Lire la suite

Fulci abandonne ses zombies et se calme niveau gore (pas trop non plus) mais lache le monstre pervert et malsain qui est au fond de lui, et sa fait des dégats, c'est la 1er fois que je suis mal à l'aise en regardant un film de Fulci. Les meurtres ne sont pas forcement sanglant mais cruels, malsain...Lire la suite

Voilà un film qu'il est bien intéressant à voir. Fulci nous sert un bon giallo au scénario sobre et sans fioritures inutiles, simple mais efficace le film de Fulci est bien ficelé et se suit sans ennui. On a affaire à un tueur bien sadique et qui fait preuve d'une grande cruauté face à ses victimes...Lire la suite

A propos du realisateur

Lucio Fulci

Né à Rome, le 17 juin 1927, Fulci semble d'abord tenté par une carrière de médecin, mais il abandonne ses études de médecine, se lançant alors dans des études d'art dramatique et de cinéma. Il débute devant la caméra sous le pseudonyme de Louis Fuller, mais il comprend assez vite qu'il préfére la réalisation. Ses premiers pas dans le métier,...

On lui doit également :
L'Enfer des Zombies
La Malédiction du Pharaon
La Maison près du cimetière