L'Île aux Cannibales
Aucun vote pour le moment
Réalisé par Cédric Condom

L'Île aux Cannibales 2009

Synopsis

Il est des histoires qui, à elles seules, résument la folie d'une époque. Celle-ci, par exemple:

URSS, 1933.
La collectivisation des terres, voulue par Staline, génère une immense famine qui, à son tour, entraîne un exode rural sans précédent.

Pour y faire face, le régime décide d'envoyer ces réfugiés dans des camps de travail ou des "villages spéciaux".
Un million de personnes au total.

Parmi eux, 6 000 pauvres hères connaîtront un sort particulièrement tragique.
D'abord parqués à Tomsk, en Sibérie, ils sont ensuite transférés à Nazino, une petite île située sur l'Ob, au cœur des marécages du Grand Nord. Autant dire au milieu de nulle part.

Là s'achève leur calvaire.
Car à Nazino, tout manque. Rien à faire. Rien à espérer. Rien à manger, non plus.
Rien sauf les déportés eux-mêmes, auxquels certains affamés n'hésitent pas à s'attaquer, comme le confirme une enquête bientôt diligentée par les autorités.

Connue grâce au rapport d'un fonctionnaire de l'époque exhumé par l'historien Nicolas Werth qui en fit un passionnant récit publié en 2008 (L'Île aux Cannibales), cette histoire fait maintenant l'objet d'un documentaire.

Un film scénarisé comme une investigation policière, qui nous plonge au coeur d'une nature qui a repris ses droits, sur les lieux mêmes où les hommes décidèrent un jour de s'affranchir de toutes les lois...

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
Cannibal Island L'Île aux Cannibales

Anecdotes

Documentaire d'après le livre de Nicolas Werth, "L'Île aux Cannibales: 1933, Une Déportation-Abandon en Sibérie" (2008).

L’affaire de Nazino est la déportation massive en 1933 en URSS de 6 000 personnes sur la petite île fluviale de Nazino (en russe: остров Назино). Plus de 4 000 de ces déportés y trouvent la mort.
Située sur l'Ob, dans une région isolée de Sibérie occidentale à 800 km au nord de Tomsk, Nazino est surnommée en russe l'« île de la mort » (Остров Смерти, Ostrov Smerti) ou encore l'« île aux cannibales ».

Les déportés, une fraction du total des personnes envoyé dans cette région sibérienne, y ont été abandonnés avec seulement de la farine pour nourriture, leur ration étant d'une livre par jour, aucun outil, leurs seuls vêtements qu'ils portaient lors de leur arrestation et sans abris.
Surveillés par des gardes recrutés localement, très rapidement dépassés par les événements, et par des commandants profitant de la situation.
L'eau du fleuve provoque de graves troubles intestinaux. Les couronnes en or sont arrachées et troquées contre de la nourriture.
Les déportés sont rapidement victimes d'actes de cannibalisme. Il existe quelques dizaines de cas de prisonniers qui en tuent d'autres pour les manger.

Un rapport sur les événements fut envoyé à Staline par Vassili Arsenievich Velichko et distribué par Lazare Kaganovitch aux membres du Politburo, rapport qui sera archivé à Novossibirsk.
Dans celui-ci, il déclare que « 6 114 éléments socialement nuisibles ou sans classe » sont arrivés sur l'île 14 mai 1933.
Une partie de ces déportés étaient de petits délinquants récidivistes, mais l'immense majorité se composait de vagabonds et de paysans dékoulakisés qui avaient fui leurs villages et étaient sans papiers.
Arrêtés lors de rafles ordonnées par Staline, ils ont été transportés de Moscou et de Léningrad par train jusqu'à Tomsk puis par barges fluviales jusqu'à Nazino. Au moins 27 déportés sont morts lors du transport.

L'île mesure 3 kilomètres de long sur 500 mètres de large. Il n'y avait pas d'abri, il a neigé la première nuit et aucune nourriture ne fut distribuée pendant 4 jours. Le premier jour, 295 personnes ont été enterrées.

Une commission spéciale fut mise en place en septembre 1933 par le comité régional du Parti communiste de la Sibérie occidentale.
Ses rapports ne seront publiés qu'en 2002 par l'ONG russe Memorial.

Cast pour les reconstitutions de "L'Île aux Cannibales" (Acteurs / Personnages):
Fabrice Pierre : Ivan Portman / Narrateur (voix)
Natalia Dufraisse : Taissia Chokavera
Andrei Zayats : Vassili Velichko
Anton Yakovlev : Dimitri Zepkov
Anton Kuznetsov : Kubulaiev
Geoffrey Bateman est le narrateur sur la version anglaise.

Boris Trenin, Nicolas Werth, Vadim Maksheev, Vasily Khanevich et Nikita Petrov, sont des personnes interviewées pour ce documentaire.

Nicolas Werth, né en 1950, est un historien français spécialiste de l’histoire de l’Union soviétique.
Il est directeur de recherche à l’Institut d'Histoire du Temps Présent, affilié au CNRS.

L'Île aux Cannibales
Titres alternatifs : Cannibal Island
Réalisateur : Cédric Condom
Scénario : Cédric Condom
Auteur : Nicolas Werth
Pays : France
Durée : 76 mn

Comment voir le film ?

L'Île aux Cannibales
Regardez L'Île aux Cannibales (2009) en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Critiques Spectateurs

Il n'y a pas de critiques spectateurs pour l'instant.
N'hésitez pas à ajouter la votre !