La Nuit déchirée (Mick Garris - 1992)

La Nuit déchirée
Sleepwalkers
Réalisateur : Mick Garris
Votre note : Aucun(e)
7.14815
Moyenne : 7.1 (27 votes)

Synopsis

Une mère et son fils, survivants d'une race millénaire qui ne craint que les chats, s'installent dans une nouvelle communauté.

Anecdotes

Le tournage s'est déroulé à Los Angeles.

La maison du film est la même que celle utilisée dans la série La Famille des collines (The Waltons) (1972).

Les acteurs qui jouent le père et la mère de Tanya, Cindy Pickett et Lyman Ward, sont les mêmes que ceux qui jouaient les parents de Ferris dans La Folle Journée de Ferris Bueller (1986) et sont réellement mariés dans la vie.

De nombreux caméos parcourent le film : l'acteur Mark Hamill (le lieutenant Jennings qui entre dans la maison au début du film), les réalisateurs John Landis (technicien de laboratoire), Joe Dante (assistant de laboratoire) et Tobe Hooper (un médecin légiste), ainsi que les écrivains Stephen King (le fossoyeur) et Clive Barker (un médecin légiste).

Dans la scène du cimetière, sur l'une des pierres tombales on peut lire le nom de Jenny Hicks, qui se trouve être l'assistant du réalisateur sur le film.

Le chef monteur du film, O. Nicholas Brown, fait une petite apparition dans le rôle de l'officier Wilbur.

Le scénario, écrit par Stephen King, est basé sur une de ses nouvelles non publiée.

Sleepwalk, interprété par Santo & Johnny

Boadicea, interprété par Enya

Do You Love Me, interprété par The Contours

It ('s A Monster), interprété par Extreme

The Rodeo Song, composé par Gaye Delorme Prix du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleure actrice (Alice Krige), lors du Fantafestival 1992.

Scénario : Stephen King
Musique : Nicholas Pike
Durée : 90 min.
Box-Office US : 30 524 763 $

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Avant de visionner ce film je suis passé sur le site et mes chers amis modérateurs faut tout de même faire le ménage en terme de critiques, surtout pour les anciennes où les pseudos commentaires sont en décalage même avec le film. Certains se complaisent à affecter un zéro sur un film qui est loin...Lire la suite

Ce film est excellent, bien inspiré tout simlpement venue de la brillante imagination de Stephen King maitre dans l'art. Il met en place un nouveau scenario exceptionnel et original, un jeune homme a l'apparence tout ce qui a de plus normal mais cachant un veritable secret monstrueux, sa mutation...Lire la suite

Un trés bon petit film fantastico-horrifique,loin d'etre exceptionnel mais on passe un bon moment,c'est violent,parfois amusant,les FX ne sont pas mauvais mais tournent parfois vers le grand-guignolesque. Un bon petit scénario sympa à suivre même si là encore ce n'est pas trés élaboré. Une belle...Lire la suite

Les critiques sont vraiment sévères avec ce film, moi bien au contraire je trouve que c'est un très bon classique. Avec le temps il a mal vieilli. La belle Alice Krige joue à merveille dans son rôle tous comme pratiquement les autres acteurs. En effet la performance de certains acteurs ne sont pas...Lire la suite

Voilà un petit film de King qui n'a pas fait couler beaucoup d'encre ... étrange vu le niveau de réalisation ! Sans mériter une note sous le zéro, il faut avouer que lui balancer des 10/10 ne viendrait à l'idée de personne (enfin, j'espère, sinon, mea culpa, chacun ses goûts, ils sont TOUS dans la...Lire la suite

A propos du realisateur

Mick Garris

(né le 4 décembre 1951, Santa Monica, California, USA)

On lui doit également :
Masters of horror 5 - Chocolat
Désolation
Obsession Virtuelle