Les 3 Mousquetaires de l'Espace (Jung-kyu Lim - 1979)

Les 3 Mousquetaires de l'Espace
Byeolnara samchongsa
Réalisateur : Jung-kyu Lim
Votre note : Aucun(e)
0
Aucun vote pour le moment

Synopsis

3 jeunes garçons, qui rêvent d'aventures spatiales, s'ennuient sur Terre à la veille des vacances scolaires.

Une nuit, alors qu'ils observent les étoiles, ils sont témoins d'un étrange phénomène dans le ciel et découvrent dans la forêt un vaisseau extraterrestre qui s'est échoué sur notre planète.
A son bord, Oz, Koundari et leur 3ème camarade découvrent un équipage inconscient et lui vient en aide. Ils font alors la connaissance de la Princesse Lulu, qui vient du Royaume des enfants à l'autre bout de la galaxie, et qui est opprimé par le Gang du château des chauve-souris.

Les 3 garçons acceptent l'invitation de la Princesse et partent avec elle pour le royaume des enfants à travers l'espace.
Sur place hélas, Lulu est capturée par le capitaine "N'a qu'un œil", le fidèle lieutenant du chef des chauve-souris, Kyzer.

N'écoutant que leur courage, les 3 mousquetaires persuadent le roi du Royaume, père de Lulu, de voler au secours de la jeune fille au cœur de la forteresse ennemie.
Avec Momo, le chef des armées du royaume des enfants, ils vont braver les dangers pour secourir Lulu et partent pour un périlleux voyage...

Titres alternatifs : Space Three Musketeers
Scénario : Sang-hak Chi
Pays : Corée du Sud
Durée : 67 mn

Anecdotes

Ce film épique d'animation, (très) librement inspiré des 3 Mousquetaires, sorti en Corée du Sud le 21 juillet 1979, bien que jamais diffusé à la télévision française, a pourtant forgé de beaux souvenirs aux enfants qui l'ont vu dans les années 80. En effet, il fut largement proposé dans diverses éditions VHS qui ont marqué beaucoup de monde.

Pris par beaucoup, en raison de son graphisme, pour une production japonaise de Toei, ce film est pourtant bien une réalisation coréenne. Peu concernée par les questions de droits, la firme productrice n'hésite d'ailleurs pas pour cette œuvre, à piller dans des dessins animés bien connus pour construire les éléments de son film, comme la Corée est d'ailleurs assez coutumière du fait !
En effet, c'est ainsi que sont nées des curiosités comme "Mazinger X", qui exploite sans scrupules le personnage de Goldorak, en modifiant quelque peu le graphisme et en utilisant des personnages d'autres dessins animés ! Le même procédé sera utilisé pour créer "Les Potecteurs de la Galaxie" ou "Les Aventuriers de la Galaxie" sortis en VHS sans le moindre problème en France !
A la décharge des distributeurs, il faut préciser qu'à cette époque, Internet n'existait pas et les Japonais n'étaient pas toujours très au courant de tout ce qui pouvait se passer concernant l'exploitation de leurs œuvres par d'autres firmes dans le monde.

Pour l'essentiel des "3 Mousquetaires de l'Espace", l'affaire est plus subtile et discrète. Les héros, même s'ils ressemblent, tout comme la princesse, à des personnages d'animés que nous avons pu connaître, sont bien des originaux créés pour le film.
En revanche, pour les vaisseaux, les Coréens ne se sont pas privés d'utiliser un mélange du Yamato et de l'Arcadia d'Albator pour donner naissance à un navire hybride qui ne peut pourtant renier ses modèles. Tout aussi étonnant, la bande son pille tranquillement d'autres œuvres (comme le prince du soleil de Tezuka) et exploite même le thème du film culte Superman (avec Christopher Reeves dans le rôle du superhéros) !
Le pillage ne s'arrête pas là puisque le Galaxy Express, dont on peut difficilement mentir sur l'exploitation tant il est original et représentatif de l’œuvre de Leiji Matsumoto, est au cœur des scènes finales sous le nom de "Train de l'Espace" !
De telles références, que seuls de fins connaisseurs auront identifiées, ont peut-être contribué aux mémorables souvenirs que le film a laissé.

Avec une belle dose d'action et de sentimentalisme, l’œuvre, qui est aussi un vibrant hommage à Peter Pan, reste agréable à visionner. Le doublage français est étonnant, réussissant à mêler d'illustres voix bien connues à d'autres totalement inédites, bien qu'elles évoquent parfois d'autres célèbres comédiens de ces années-là.
Autre anecdote étrange: les noms français entendus dans le dessin animé ne sont pas les mêmes que ceux énoncés sur le verso de la jaquette VHS (José, Tantari et Géoda). Le 3ème garçon de la bande n'a même pas de nom dans la VF !

Au final, ce film reste un curieux exemple (et un des plus célèbres) de ce que les Coréens peuvent faire au mépris du droit d'auteur mais ne pousse pas la supercherie jusqu'à exploiter des personnages et des vilains connus du grand public. C'est toujours ça ! Le film rencontrera un tel succès qu'une suite verra le jour, elle aussi diffusée en France au format VHS, "les 3 Mousquetaires de l'Espace - Time Machine 001" (parfois appelée "les 3 Mousquetaires dans le Temps").

Voix françaises (Studio Films Jacques Willemetz):
Thierry Bourdon : Oz
Marie-Christine 'Maïk' Darah : Princesse Lulu
Patrick Poivey : Koundari
Jacques Deschamps : Kyzer
Jeanine Forney : Momo
Francis Lax : Gigi, le professeur d'école
Jacqueline Cohen : Mère de Koundari
Max André : Le petit robot doré

Images :

Le film complet (VF)

les trois mousquetaires de l'espace 720p 30fps H264 192kbit AAC

Dans la même série