Advertisement

Les Seigneurs de la Route (Paul Bartel - 1975)

Les Seigneurs de la Route
Death Race 2000
Réalisateur : Paul Bartel
Votre note : Aucun(e)
8.1875
Moyenne : 8.2 (16 votes)

Synopsis

Dans une Amérique dictatoriale et décadente, soumise au culte de la violence, une grande course automobile organisée chaque année sert de nouveaux jeux du cirque pour une population abreuvée de discours présidentiels lénifiants.

En cette année 2000, la cinquième édition de la "Transcontinental Road Race" oppose une nouvelle fois Frankenstein, héros national et créature du régime, à de redoutables pilotes, dont son principal opposant Machine Gun Joe Viterbo. La course n’obéit à quasiment aucune règle, sinon celle de s’entre-tuer en marquant le plus de points possibles, dont le comptage dépend du nombre et du type de passants écrasés.

Pendant ce temps, une résistance s’affaire à saboter la course afin de mettre un terme au régime politique en place...

Titres alternatifs : La Course à la Mort de l'An 2000
Musique : Paul Chihara
Pays : États-Unis
Durée : 79 min
Appartient à la série :
Death Race
Sortie US :
Budget : 300 000 $
Sortie DVD Français :

Anecdotes

Sorti en France d'abord sous le titre "Les Seigneurs de la Route", puis ensuite retitré "La Course à la Mort de l'An 2000".

Le dvd sortit le 07/04/2009 est la 2ème édition, après celle du magazine Mad Movies.

Critiques Spectateurs

En cinq minutes à peine le film du regretté Paul Bartel supplante sur tout les plans le pauvre remake (visuellement superbe quand même) de ce cancre Paul Anderson. Ce même film n’a de commun avec DEATH RACE 2000 que le nom car tout ce qui faisait la force de l’ancienne version n’apparaissait pas...Lire la suite

C'est une maniére de voir l'an 2000... Un bon méme trés bon scénario, des personnes et des véhicules extrémement kitch mais alor quesque c'est bon. Un des meilleurs films de l'epoque avec ROLLERBALL bien sur!!! une autre maniére de voir le futur. A voir et a revoir.Lire la suite

Voilà un film nerveux, sans moralité aucune et qui vous fait passer près d'une heure et demi de défoulement sadique. Un scénario on ne peut plus simple et réduit au strict minimum, une époque futuriste ou les Etats-Unis sont les maîtres du monde (étrange ça non?) ou la seul distractions que le...Lire la suite

Dans la même série

Dans le même genre