Advertisement

Sabata (Gianfranco Parolini - 1969)

Sabata
Ehi amico... c'è Sabata, hai chiuso!
Réalisateur : Gianfranco Parolini
Votre note : Aucun(e)
8
Moyenne : 8 (1 vote)

Synopsis

Dans l'Ouest, un joueur professionnel réussit à démasquer les auteurs d'un hold-up pour mieux récupérer l'argent et ainsi empocher la récompense promise. Dans la petite ville de Daugherty, un hold-up est perpétré contre la banque. L'opération a rapporté 100 000 dollars aux malfrats. Sabata, un joueur professionnel, retrouve les auteurs et les élimine. Puis il rapporte l'argent à la banque et empoche une copieuse récompense. Peu après, il découvre qui sont les véritables commanditaires du hold-up : le juge O'Hara, le patron du saloon, Fergusson, et un riche propriétaire, Stengel. Les trois hommes souhaitent acquérir les terrains bordant la future ligne de chemin de fer. Sabata les soumet à un chantage et demande 10 000 dollars en échange de son silence. Mais Stengel refuse de payer et lance des tueurs à ses trousses...

Durée : 111 mn
Appartient à la série :
Sabata

Anecdotes

Ce film est un Western.

Sabata est une trilogie de films italiens, dits westerns spaghetti, réalisée par Gianfranco Parolini.
Le premier de la série, sorti en 1969, avec Lee Van Cleef, se présentait comme une semi-parodie des films de Sergio Leone ou Sergio Corbucci, et connut assez de succès pour que deux suites soient réalisées. Dans le second volet, c'est Yul Brynner qui joue le rôle de Sabata, Lee Van Cleef ayant signé pour un autre film, reprenant le rôle fameux de Chris Major tenu par Yul Brynner dans Les Sept Mercenaires, tandis donc que Yul Brynner reprenait le rôle fameux de Lee Van Cleef comme Sabata. Dans le dernier, Lee Van Cleef tint à nouveau le rôle.

Le réalisateur Gianfranco Parolini est crédité en tant que Frank Kramer.
Les acteurs Ignazio Spalla, Aldo Canti et Antonio Gradoli, sont respectivement crédités sous les pseudonymes de Pedro Sanchez, Nick Jordan et Anthony Gradwell.

Critiques Spectateurs

Ces westerns-spaguettis , je ne vous apprendrais pas qu'il s'agit d'un sous-genre....auquel le public a surtout retenu le nom de quelques films emblématiques qu'il est inutile de vous rappeler. Il semblerai que le père Van cleef , lui ait décidé de reprendre son personnage de...Lire la suite

C'est un fait, les westerns n'attirent plus autant les foules qu'avant et on a beau imposer un remake de 3:15 à yuma, la sauce ne prendra plus jamais autant que dans les années 50 et 60 dont Sergio leone réussi a retardé la mort du western avec ces films au style baroque et redinguote. Sabata est...Lire la suite

Dans la même série