Green Zone

8.5/10
Green Zone

Critiques spectateurs

Réalisateur: Paul Greengrass Avec Matt Damon, Jason Isaacs, Greg Kinnear, Brendan Gleeson, Amy Ryan

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 09/09/2010 - 10:25
10
 

Alerte rouge

2003 – La guerre en Irak bat son plein. Au milieu des batailles, le commandant Miller est chargé de débusquer les armes de destructions massives de Saddam Hussein. Néanmoins, les renseignements s’avèrent inexacts à chaque intervention. Miller va comprendre que les intentions de personnes influentes de la sphère politique des USA sont prêtes à tous pour envahir l’Irak et ce, sous n’importe quel motif. Le tandem Matt Damon / Paul Greengrass revient à la charge avec un film sujet à moult polémiques. Du moins aux Etats-Unis, car le réalisateur porte un regard objectif et sans concession sur la guerre en Irak. Comme à son habitude, le cinéaste parvient à créer une véritable osmose entre un scénario dense et une reconstitution minutieuse. Le réalisme prime sur toute autre considération. La mise en scène, manié d’une main de maître, alterne entre les batailles sur le sol irakien (la scène finale est à couper le souffle) et la situation géopolitique chaotique dans laquelle se trouve le pays. A travers les yeux d’un soldat, on découvre toute une machination grandiloquente qui n’a pour seul et unique but de justifier un nouveau conflit. Plus qu’un fantassin prit dans la tourmente de la guerre, Roy Miller se pose des questions sur la véracité des ordres de ses supérieurs. Sans jouer les héros suicidaire qui foncent tête baissée sur le danger, le commandant Miller est un personnage hors du commun pour qui, le mensonge d’une élite minoritaire peut faire basculer la confiance de tout un pays. Entre une intrigue à la fois riche, sans être inabordable, et un rythme qui ne faiblit jamais, nul doute que Green zone est en passe devenir une pierre angulaire dans un registre houleux et ô combien décrié par ses détracteurs. En conclusion, la nouvelle réalisation de Paul Greengrass emporte l’adhésion sur tous les plans. Réalisation parfaite, histoire sans faille et rythme effréné permettent à son œuvre de se faire une place de choix dans le paysage des films de guerre sur l’Irak. Une œuvre politiquement engagée qui n’a pas fini de faire grincer des dents. Une valeur sûre.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 11/07/2010 - 19:00
8
 

Irak exploitation

Les films qui ont pour cadre le récent conflit en Irak commence à voir le jour, je pense à "démineur", ou encore le film avec DiCaprio. Dans ce film, l'intrigue tourne autour des fameuses ADM, dont on n'a jamais trouvé la moindre trace en dépit de ce que pouvait dire à l'époque les responsables Américains. Mais voilà je suis un poil déçu, je m'attendais à quelque chose de plus documenté, hors le film fait la part belle à l'action. Et par moment j'ai même eut du mal à comprendre le pourquoi du comment.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Sardaukar Sardaukar
America's Most Wanted - 318 critiques
publié le 14/06/2010 - 02:16
10
 

Un film risqué…

…mais au combien intelligent quand on le compare aux autres productions US du genre.

Tout le monde le sait : « Nul n’est prophète en son pays. » Et ceci et d’autant plus vrai quand on parle de cinéma américain. Un exemple récent reste l’accueil fait au film de Ridley Scott « KINGDOM OF HEAVEN », qui reçut bonne accueil dans le monde, mais fut très mal perçu aux Etats-Unis.

Le « Green Zone » de Paul Greengrass semble avoir la même destinée. En même temps, parler d’un conflit encore d’actualité et ceci à travers un film légèrement dénonciateur est un pari en soi. Mais je vous rassure de suite, ce film est et reste, avant un tout, un film d’action style chasse à l’homme avec un soupçon de thriller politique. Vous voulez en savoir plus sur les dures réalités du conflit irakien ? Préférez un des nombreux documentaires qui existent déjà.

Non ce qui surprend avant tout ici, c’est le traitement fait aux personnages : « ils ne sont pas caricaturaux. » Un exploit en soi ! A croire que le scénariste et le réalisateur ont vu le documentaire « Hollywood et les arabes » (Reel Bad Arabs) avant de réaliser ce film. Les personnages sont tous étonnement humains, comprendre réalistes. Ils ont tous leurs intérêts propres, leurs motivations, leurs problèmes et s’imbriquent parfaitement dans le scénario.

Pour l’histoire, inspirée de la réalité, elle ne serait pas reniée par un Tom Clancy. Les acteurs sont dans leur rôle et même Jason B… pardon, Matt Damon n’est pas imbattable, bien au contraire (attendez qu’il croise un Delta Force). Le casting est une des grandes forces ici et je soulignerai, avant tout, l’interprétation de l’acteur Said Faraj parfait dans son rôle. Sans oublier Yigal Naor en général, Brendan Gleeson en agent de la CIA et Greg Kinnear en politicien.

Images, FXs, rythme tout est parfaitement maîtrisé. On a droit à des scènes de grandes qualités, de l’action et d’une chasse à l’homme High Tech ou amis & ennemis se confondent.

Bref, un film d’action sur fond de thriller politique à voir, tellement se genre de production sont rares de nos jours.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?