Jurassic Park

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

Denver est vénère !

Fab-4 (Serial Killer - 803 critiques)
10
 

Tellement nouveau à l'époque ce Jurassic Park ! D'ailleurs on n'a pas fait mieux depuis sur le même thème. En cette année 1993, encore une fois Steven produisait un grand classique bien en avance sur son temps...
Histoire et effets, tout est innovant. De plus les personnages sont charismatiques (le professeur, le rocker, Dennis...), les acteurs sont crédibles même si je met un petit bémol sur Sam Neil (un petit Harrison Ford aurait été au poil ! Bah c'est de l'aventure à la Indy un peu...). C'est aussi drôle est fun sans être lourd. Bref c'est du Spielberg, c'est de la qualité, c'est un grand classique et ça se mange sans fin. La première rencontre avec le T-Rex est particulièrement incroyablement réalisée, le reste ne l'est que de peu moins bien. Une grand aventure. Un grand film. A voir ! Et à revoir !

publié le 02/08/2014 - 21:44
Portrait de Nandrolone

Jurassic Park

Nandrolone (Serial Killer - 693 critiques)
10
 
Ce film est juste énorme. il est encore passé à la télé il y'a peu et encore une fois, quelle plaisir de visionné ce film qui fête quand même cette année ses 20 ans ! et on ne dirait pas ! (à part peu être la scène ou la gamine s'extasie devant un écran tactile hahaha) mais le reste est parfait, mise en scène, effets spéciaux à coupé le souffle, suspense qui va en grandissant et quelle musique !
publié le 30/06/2013 - 17:22

"La vie...

Orion666 (Graine de psychopathe - 188 critiques)
10
 
...renverse toutes les barrières, la vie prend le large. La vie trouve toujours un chemin". Haaa, la phrase profonde de Ian Malcolm, les dinosaures qui courent après les gosses dans la cuisine, le T-rex qui fait coucou, que de souvenirs.

J'ai vu ce film pour la première fois à sa sortie en cassette il y a près de vingt ans et pourtant il n'a pas pris une ride. sa sortie en 3D dans les salles m'a permit de le voir sur grand écran et on en prend encore plus dans les mirettes. Ce film a réussi à lancer une dinomania à son époque en utilisant habilement un scénario réaliste (du moins partiellement), des personnages attachants grâce à de bons acteurs et un certains détachement pour l'humour de Ian Malcolm qui reste impayable.

Les stars de ce films restent cependant les dinosaures. Et on en a pour notre argent. T-rex bourrin, Raptors vicelard, Brachiosaures pépères, faites votre choix.

Mon seul reproche à cette ½uvre sublime est celle du fan des dinosaures que j'étais petit (et que je reste). Un Vélociraptor ne mesure pas la taille d'un homme, crénom! Il s'agit d'un Deinonychus. Maintenant, je peux comprendre que niveau marketing, Raptor soit plus vendeur que Deino (et encore j'ai des doutes). Sans cela, j'aurais bien mis 11/10.

Spielberg a amené les films dans une dimension encore plus grande et impressionnante avec Jurassic Park, et on ne peu que le remercier.

publié le 30/05/2013 - 16:49
Portrait de Warhammer

Monstrueux

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
10
 
Je sais pas pour vous mais moi la première fois que j'ai vu ce film j'ai pris une sacré claque devant les effets numériques dantesques que bénéficiaient ce Jurassic Park. D'une certaine façon il a révolutionné le 7e art,car ces dinos font tellement vrais qu'on pourrait presque les toucher,si l'on compare par exemple avec les films auparavant traitant du même sujet,ils paraissent bien ridicules à présent. Rien à dire donc concernant la technique,la réalisation de Spielberg toujours aussi magique ainsi que la superbe musique de Williams. Pour ce qui est du scénario,cela reste malgré tout relativement prévisible mais assez intelligent,il parvient à préserver de bons moments de suspenses jusqu'au dénouement final. Les acteurs assurent bien surtout Sam Neil,j'ai bien aimé le chasseur aussi,assez caricatural c'est vrai mais très convaincant dans le genre. Mais les grandes stars sont bien évidemment les dinosaures et bien sûr mon préféré d'entre tous,le fameux et terrible Tyrannosaure. Sans doute le meilleur film de tous les temps dans le genre.
publié le 20/03/2013 - 14:39

Un mythe hollywoodien !

Captain Nono (America's Most Wanted - 327 critiques)
10
 
Pour moi, il y a un avant et un après Jurassic Park. Ce blockbuster de l'année 1993 a révolutionné l'ère des effets spéciaux, à la manière d'un Terminator 2 signé James Cameron deux ans auparavant.

J'ai un souvenir très net de la sortie de ce que je considère comme l'un des meilleurs films de Steven Spielberg. Je n'étais qu'un gosse à l'époque, encore peu rompu aux joutes des salles obscures, et tout le monde autour de moi ne parlait que de ce film. On me disait avec bienveillance que j'étais un peu trop jeune pour supporter la violence du film, durant lequel certains avaient même vomi... Un dernier argument qui bien évidemment acheva définitivement de me convaincre à découvrir coûte que coûte ce terrifiant spectacle !

Au final, Jurassic Park demeure sans aucun doute l'un de mes meilleurs souvenirs au cinéma ! Une salle gigantesque, moi, un pote et son père, une dizaine d'autres spectateurs seulement, du pop-corn étalé par terre, et surtout le spectacle visuel le plus impressionnant qu'il m'avait été donné de voir jusque-là, et qui presque vingt ans plus tard (déjà putain...) m'impressionne toujours autant. Un rêve de gosse éveillé, des dinosaures plus vrais que nature, des scènes et des répliques qui sont restées gravées dans ma mémoire...

Le Tyrannosaure Rex est bien évidemment LA star du film, à la fois impressionnant et terrifiant, et dont les apparitions marquent la rétine et les oreilles. Une créature qui déchire sa race de la mort qui tue, et qui n'a jamais été aussi bien réalisée que dans ce premier opus de la franchise. Je suis moins fan des vélociraptors, même si la scène de la cuisine est sacrément bien torchée : un modèle de suspense ! Enfin, j'ai adoré la scène du Tricératops - un dinosaure que j'affectionne tout particulièrement - avec en prime la fameuse réplique de Jeff Goldblum : "N'oubliez pas de vous laver les mains avant de manger !"

Casting au top : Sam Neill dont je ne suis pas fan mais qui là assure, Laura Dern, Richard Attenborough, Samuel L. Jackson, et surtout Jeff Goldblum dans le rôle du Professeur Ian Malcolm, aussi jubilatoire ici qu'il sera chiant dans la suite en 1997... Steven Spielberg gère parfaitement ses personnages autant que sa mise en scène, avec en bonus de superbes paysages et un score mémorable de John Williams. Une aventure passionnante du début jusqu'à la fin, et qui appelait inévitablement une ou plusieurs suites au cinéma, dont aucune ne s'est hissée au niveau du premier film.

Un très grand film, qui m'aura tant fait rêver et fantasmer quand j'étais gosse. Le cinéma que j'aime : merci pour cela Monsieur Spielberg !

publié le 07/11/2012 - 00:49
Portrait de Spartanzombie

Pas de lézard, c'est pas un nanars !

Spartanzombie (Graine de psychopathe - 78 critiques)
10
 
Merci Spielberg pour nous avoir donné ce film de dinosaure qui n'est pas un nanars ! UN film époustouflant ! Un film tout simplement culte ! 9/10 !!
publié le 07/01/2012 - 20:44
Portrait de FesterCoffin

Chef d'oeuvre

FesterCoffin (America's Most Wanted - 344 critiques)
10
 
Tout simplement un chef d'oeuvre, un morceau d'histoire, un film qui a fait avancer le cinéma vers de nouveaux horizons. Bluffant pour l'époque.
publié le 21/03/2011 - 15:12
Portrait de AqME

De la renaissance des sauriens

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
10
 
Que dire sur ce film qui n'a pas déjà été dit auparavant parmi les 77 autres avis. Monsieur Spielberg, habitué notoire des blockbusters américains, arrive dans notre contrée avec un film sur des dinosaures. Cela aurait pu faire sourire bon nombre de personnes et on aurait pu entendre certains parents demander à leurs enfants s'ils voulaient aller au cinéma. Mais attention, car il s'agit aussi d'un survival animalier, certes soft, mais tout de même assez violent et où Spielberg manie avec une véritable maestria les phases d'émerveillement et les phases de stress claustrophobiques.

Il faut dire que le casting aide grandement à la réussite du film. Hormis les deux gamins qui sont juste insupportables, le reste des acteurs restent très brillant. Sam Neill en tête, qui campe un paléontologue passionné détestant les enfants et que l'on sent totalement investit par son rôle. Je ne parle même pas de Goldblum qui est vraiment génial. Ou encore Richard Attenborough en milliardaire égocentrique. Bref, un casting de luxe qui dessert à merveille le film que par leur implication et leur talent.

Le film assimile des scènes purement féérique à des scènes franchement stressante et c'est cela qui fait la force du métrage et qui en a fait son succès. La découverte des dinosaures est juste époustouflante avec des effets spéciaux sidérants (pour l'époque) et des animatronics très réussis. On se rappelle sans peine les brachiosaures, le tricératops sur le flanc ou encore la vue d'ensemble sur tous les sauriens buvant dans le lac. Par contre, en contre balance, on a des scènes de stress intense et franchement très prenantes. Je pense à la libération du tyrannosaure, à la scène des raptors dans les cuisines avec les deux gosses, ou encore la scène, toujours avec les vélociraptors, dans le complexe d'électricité et où le bras de Samuel L.Jackson tombe sur l'épaule de Laura Dern. Un grand moment de frissons. Et c'est justement cette juxtaposition de scènes violentes et stressantes avec des scènes bucoliques qui rendent ce film si particulier et si bon.

Au final, on peut dire que Jurassic Park a marqué toute une génération, en les faisant rêver à la renaissance des dinosaures, et que l'on ne peut être qu'ébahi devant un spectacle si réussi et si beau. Merci au regretté Michael Crichton d'avoir fait un livre aussi réussi et merci à Monsieur Spielberg pour avoir fait un film aussi bon.

publié le 20/03/2011 - 15:37
Portrait de DorianGray

J'ai dépensé sans compter !

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
10
 
LE film qui révolutionna à lui seul l'éminence même des effets spéciaux ... par l'emploi d'animatronics (anima-érotics nous dit l'un des protagonistes du film !!!) et d'images de synthèse parfaitement adaptés. Jurassic Park a-t-il seulement vieilli ou est-il resté pareil à lui-même avec le temps ?

Il faut se remémorer la genèse de fondation de ce mythe : un livre simple, voire simpliste mais qui joue à fond la carte de la science avec un Michael Crichton dans une forme phénoménale ... un livre sec, racé, explicite, dur et terriblement réussi (ce qui n'est malheureusement pas le cas de tous les livres du monsiuer qui s'est lui aussi éteint depuis !) ... la volonté pour Spielberg d'en faire un film ... l'obligation de sortir ce film AVANT la liste de Schindler ... et directement, le scénario est une réussite : on amoindrit l'explication pseudo-scientifique pour renforcer les relations humaines, on annonce la couleur lors d'une entrée en matière des plus charnelles et on réduit les protagonistes pour resserrer l'intrigue ... une pure réussite ... de plus, on change la finale pour obtenir une effet plus vif et plus juste ... de fait, au vu de l'acteur, le personnage de John Hammond, patron de InGen est revu de fond en comble ... Spielberg a dépensé sans compter !

Le choix des acteurs n'est pas anodin, surtout quand on sait que Steven a du repousser la réalisation de son film pour obtenir l'estimé Sam Neill ... tous les acteurs sont de pures réussites, pas un n'est un semblant même de cliché ... Plutôt de que figer Hammond dans un rôle de requin financier, Steven lui fait endosser un rôle de vieux rêver un peu gâteux mais toujours si humain, Neill nous livre un rôle puissant, humain, humaniste et sans doute le seul personnage vraiment bon dans Jurassic Park, Goldblum reçoit un rôle prenant, humoristique (sans réflexion mal placée, Steven nous le livre juif - ben tiens ! - et à l'humour graveleux - ben tiens 2 !) et finalement très critique tandis que Bob Peck s'ajoute dans un quatuor de tête avec un style froid, juste et décalé par rapport à l'ambiance générale du film ... reste des seconds rôles corrects et bien administrés, jamais en forte dose, jamais en sous-effectif ... c'est ça aussi le génie d'un réalisateur !

Les effets spéciaux, j'en parlais ... comment ne pas être émerveillé devant pareille rêverie prodigieuse, devant pareil étalage d'animaux disparus ? Depuis un T-Rex plus vrai que nature et aussi effrayant qu'un grand blanc en maraude jusqu'à un brachiosaure d'une terrible complexité formelle et d'une bonté qui semble manquer à tant d'humains ... tous les dinosaures sont réussis ... même le Deinonichus à qui on attribue faussement un nom mal pensé, celui du Velociraptor, animal pas plus gros qu'une poule ... Certaines adaptations pour le cinéma sont d'ailleurs d'une force toute spécifique : songez au Dilophosaure normal et à celui plus coloré du film et vous comprendrez que même Jack Horner trouve cela superbe !

Enfin, et ce n'est certainement pas à rejeter : la musique ... envoûtante, prenante, magique, humaniste, rythmée, douce et terrible à la fois, elle résume à elle seule un film puissant, magique et intemporel ... Jurassic Park n'a rien perdu de sa fougue d'antan et c'est avec les mêmes yeux d'enfant que je le revoie aujourd'hui !

publié le 03/10/2009 - 10:10

Mon avis

Fab56 (Copycat Killer - 17 critiques)
10
 
Tout simplement la plus grosse claque de toute ma jeunesse. Un film que j'ai vu 100 fois et qui me procure toujours autant de frissons. Le film qui a fait passer le cinéma dans l'ère du numérique, les dinos sont sublime mémé si malheureusement le film vieillis quand mémé. Du grand spielberg qui nous a toujours fait rêver à travers ses films.
publié le 23/09/2009 - 20:36

Pages