Summer Of Sam

Portrait de Fab-4

Eté 77

Fab-4 (Serial Killer - 678 critiques)
7
 

Un été chaud à New-York en 1977. Un tueur en série sévis et terrorise. La mode est au disco et le punk émerge avec les Who. Et au milieu de tout ça une bande de jeunes dont Vinny, Richie et leurs petites amies...l'un est coiffeur, l'autre entretien une double vie.

Le film a pour ligne principale cette histoire vrai du tueur "Fils de Sam". Les scènes de meurtres y sont brèves mais violentes. C'est le principal attrait du film avec bien sûr la BO disco (et rock) entraînante, paradoxalement pendant toutes les scènes dures. La réalisation de tout ceci est bonne et les acteurs s'en sortent très bien.

Pour le côté moins positif, il faut dire que le scénario est un mélange de thème (tolérance, sexualité, média, drogue, violence,...) qui au finale ressemble plus à une bouillie de sujets qu'à une oeuvre vraiment intense. Et puis cela dure plus de 2h tout de même...mais bon on tient le coup, ça reste intéressant.

Un bon film qui vaut pour sa musique, pour le côté vrai de l'histoire de fond et pour la relation entre les deux héros principaux. Le reflet d'une époque également. Mais ne crions pas au génie n'on plus, ça n'est que du Spike Lee et ça se voit.

A voir.

publié le 12/11/2017 - 19:31
Portrait de Tampax verdatre

Très bon film !

Tampax verdatre (Copycat Killer - 57 critiques)
8
 
Summer of Sam suit le quotidien de quelques jeunes de New York lorsque David Berkovitz ("son of sam") sévissait.

On a donc en parallèle les meurtres du fils de Sam, et la paranoïa que celui ci engendre au fur et a mesure de l'histoire.

Bref, un très bon film relativement noir, mais dans lequel on ne s'ennuie pas et qui présente comme avantage de découvrir Adrien Brody en gros keupon!

A voir!

publié le 20/03/2009 - 09:23

Disco era

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
8
 
Un intéressant thriller qui prend pour cadre les New York des seventies où le disco cassait la baraque et où le mouvement punk n'était encore pas sorti de sa marginalité. Comme d'habitude chez Spike Lee, la direction d'acteurs est remarquable (rarement John Leguizamo et Adrien Brody n'auront aussi bien joué), la BO troue le cul (des classiques disco-funk à la pelle) et la photo bénéficie d'un soin tout particulier. À vrai dire, c'est moins l'histoire de ce détraqué sexuel assassinant au hasard des couples en pleine fornication la nuit qui marque que les sous-intrigues sentimentales du film, mises en scène avec une justesse exemplaire. Summer of Sam ne possède pas vraiment cette dimension sociale, humaine, qui fait la force de presque toutes les meilleures œuvres de Lee (Do the Right Thing, Clockers, Get on the Bus, Crooklyn), mais en contrepartie, il démontre – autant que le confirmera l'excellent 25th Hour quatre ans plus tard – que le réalisateur sait aussi se départir de ses obsessions sur le conflit des races et la « black attitude », lesquelles auraient fini par faire tourner son cinéma à vide. Vivement conseillé.
publié le 26/07/2008 - 18:14

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net