Atlanta's Missing and Murdered: The Lost Children (Joshua Bennett, Maro Chermayeff, Jeff Dupre, Sam Pollard - 2020)

Atlanta's Missing and Murdered: The Lost Children
Votre note : Aucun(e)
0
Aucun vote pour le moment
Atlanta's Missing and Murdered: The Lost Children

Synopsis

Dans les années 1970, Atlanta est en pleine expansion, notamment grâce à l'élection du premier maire noir de la ville.
Cependant, sous la surface, des divisions raciales et économiques anciennes perdurent.

Lorsque des enfants afro-américains commencent à disparaître, la population s'inquiète. La ville est en passe de traverser une crise sans précédent.
Entre 1979 et 1981, au moins 30 enfants et adolescents afro-américains ont été enlevés et tués à Atlanta.

Alors que Wayne Williams avait été jugé pour deux de ces meurtres, les autres affaires ont été classées suite à sa condamnation en 1982.

40 ans plus tard, Keisha Lance Bottoms, la maire d'Atlanta, réouvre officiellement l'enquête...

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
Atlanta's Missing and Murdered: The Lost Children Atlanta's Missing and Murdered: The Lost Children Atlanta's Missing and Murdered: The Lost Children Wayne Williams Wayne Williams
Trailer (Vostf)

Atlanta’s Missing and Murdered : The Lost Children | OCS

Anecdotes

Documentaire en 5 épisodes sur Wayne Williams, le tueur d'Atlanta.

Partie 1:
Dans les années 1970, des enfants noirs disparaissent à Atlanta, une ville qui se croyait bien à l'abri de ces crimes...
Partie 2:
Au début des années 1980, la police et le FBI enquêtent sur les disparitions d'enfants à Atlanta. Un suspect apparaît...
Partie 3:
Après une longue enquête et l'organisation d'une opération de surveillance des ponts, le FBI arrête enfin un suspect...
Partie 4:
L'auteur présumé des crimes survenus à Atlanta passe devant ses juges. les familles des victimes attendent le verdict...
Partie 5:
Quand l'avocat de Wayne Williams prétend que les crimes d'Atlanta sont liés au Ku Klux Klan, l'affaire paraît rebondir...

Les Faits:
En juillet 1979 à Atlanta, les jeunes Edward Hope Smith et Alfred Evans disparaissent à quatre jours d'intervalle, leurs corps sont retrouvés le 29 juillet. Ce sont les premières victimes de celui qu'on surnomma ensuite "le Tueur d'Atlanta" ou le "Night Stalker".
Au cours de l'automne, plusieurs enfants disparaissent et leurs petits corps molestés sont retrouvés sans vie. Les victimes sont toutes des enfants noirs issus des quartiers pauvres de la ville. Pourtant la police ne relie pas immédiatement les meurtres entre eux. Il faudra attendre 9 disparitions et le soulèvement des familles de victimes pour que l'affaire intéresse.
Le maire de la ville, Maynard Jackson demande alors à la Maison Blanche d'envoyer le FBI afin de mener l'enquête (c'est ce qui est relaté dans la seconde saison de la série 'Mindhunter' de David Fincher). Le 30 juillet 1980, et alors qu'un douzième enfant vient de disparaître, le FBI intervient officiellement dans l'enquête. Plus de cent agents sont mobilisés, des couvre-feux sont imposés et on interdit aux enfants de jouer à l'extérieur.
Au total, vingt-quatre enfants ou adolescents et six adultes sont enlevés et assassinés entre le mois de juillet 1979 et le mois de mai 81. À chaque fois, les victimes sont étouffées, étranglées ou poignardées et un grand nombre d'entre elles sont retrouvées dans la rivière Chattahoochee, qui traverse la ville. Une surveillance s'organise alors sur un pont.

Le coupable idéal:
Le soir du 22 mai 1981, l'équipe de police qui était de surveillance entend un grand bruit d'éclaboussures et en déduit que quelque chose de lourd vient d'être jeté dans l'eau. Ils arrêtent alors la première voiture qui passe le pont. Il s'agit de Wayne Williams, un jeune promoteur de talents afro-américain de 23 ans.
Deux jours après son arrestation, le corps d'un homme de 27 ans est retrouvé dans la rivière. La victime, Nathaniel Cater, a été asphyxiée avant d'être jetée à l'eau. Des fibres provenant du domicile et de la voiture de Williams sont retrouvées sur son corps. Ces échantillons permettent également de relier la mort de Jimmy Ray Payne, âgé de 21 ans et disparu quelques semaines plus tôt, à Williams.
Après avoir mis à mal l'alibi du suspect, les policiers lui font alors passer plusieurs tests au détecteur de mensonges. Les résultats sont formels: il ment !
Wayne Williams clame publiquement son innocence, mais est finalement arrêté le 21 juin 1981 pour les meurtres de Nathaniel Cater et Jimmy Ray Payne.
Après un rapide procès, il est reconnu coupable et est condamné à la prison à perpétuité. Néanmoins, aucune preuve ne permet de le relier aux meurtres des enfants. C'est ce manque d'éléments qui, encore aujourd'hui, fait planer le doute sur sa culpabilité dans l'affaire globale.
"Atlanta's Missing and Murdered" permet un éclairage différent sur cette tragique et glaçante affaire grâce à des images d'archives, des entretiens avec les familles et les enquêteurs et la présentation de nouveaux éléments. La question des tensions raciales et les intérêts politiques en jeu dans la résolution de cette affaire sont clairement exposés.
Pour les enquêteurs, la culpabilité de Wayne Williams ne faisait aucun doute et permettait de conclure cette affaire qui dégénérait. En effet, des émeutes et des manifestations avaient lieu à Atlanta et l'arrestation de Williams convenait parfaitement aux élus qui souhaitaient enterrer cette affaire le plus rapidement possible. D'autant plus que les meurtres ont cessé après son arrestation.

Réouverture de l'enquête:
En 2004, les avocats de Wayne Williams réclament un nouveau procès après avoir découvert que la police aurait dissimulé des preuves de la participation du Ku Kux Klan dans certains meurtres, mais la demande est rejetée deux ans plus tard. La même année, Charles Sanders, un suprématiste blanc ayant appartenu au Ku Kux Klan, aurait évoqué les meurtres dans un entretien gardé secret. Ce dernier figure d'ailleurs dans la série de David Fincher, mais passe le test du détecteur de mensonges avec succès.
Le coup de projecteur offert par 'Mindhunter' (Wayne Williams est le sujet central de la saison 2) sur cette affaire et les nouvelles preuves permettent, quarante ans plus tard, la réouverture de l'enquête.
En effet, au mois de mars 2019, la maire d'Atlanta, Keisha Lance Bottoms, et la chef de la police, Erika Shields, annoncent qu'elles rouvrent officiellement l'enquête. Les preuves sont donc réexaminées grâce aux nouvelles technologies.
Lors d'une conférence de presse, Keisha Lance Bottom précise: "Il se peut qu'il n'y ait plus rien à tester. (...) Mais je pense que l'histoire nous jugera sur nos actes, et nous pourrons dire que nous avons essayé."

En savoir plus sur Wayne Williams:
http://www.psycho-criminologie.com/2019/01/wayne-williams-le-traqueur-de...

Musique : Jeremy Bullock
Pays : États-Unis
Durée : 5x 55 mn
Appartient à la série :
Documentaires Criminels
Sortie US :

Comment voir le film ?

Regardez en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Shadowz

Critiques Spectateurs

Il n'y a pas de critiques spectateurs pour l'instant.
N'hésitez pas à ajouter la votre !

Recherches de film

Vous recherchez un film ? N'hésitez pas à l'indiquer sur le forum. Et n'hésitez pas à aider les autres internautes !