David Berkowitz (série de films)

David Berkowitz

David Richard Berkowitz (né le 1er juin 1953 à New York), aussi connu sous le surnom de « Fils de Sam » (Son of Sam), est un tueur en série américain qui a avoué le meurtre de six personnes et en a blessé plusieurs autres à New York dans les années 1970.

Né Richard David Falco d'une liaison adultère entre Betty Broder, femme issue d'une famille juive pauvre et de Tony Falco, italo-américain catholique, ses deux parents se séparent avant sa naissance, il est abandonné par ses parents, puis adopté par Nathan et Pearl Berkowitz, quincaillers juifs.

Après avoir attaqué plusieurs personnes avec un couteau, il achète en 1976 un revolver Charter Arms Bulldog calibre 44 (11 mm) et, rôdant la nuit dans sa Ford Galaxie jaune, tire au hasard et à bout portant sur des couples flirtant en voiture.
Il continue pendant plus d'un an ses crimes sans être inquiété par la police qui est confrontée à de nombreux témoignages contradictoires.
Il fait alors les gros titres des journaux du pays.
Selon des rumeurs, le parrain de la famille Bonanno Carmine Galante, dont la fille brune aux cheveux longs ressemblait aux victimes de Berkowitz, aurait mis les hommes de son organisation mafieuse à la disposition de la police pour traquer le tueur.

Son surnom de « Fils de Sam » lui est attribué lorsqu'on découvre une lettre où il déclare être le fils de Sam.
Se sentant harcelé par les aboiements des bergers allemands de son voisinage, il déménage régulièrement pour leur échapper et déclarera lors de son arrestation que c'est Satan qui lui ordonne de tuer par l'intermédiaire du labrador noir de son voisin Sam Carr.

Il est arrêté par la police le 10 août 1977 à la suite du témoignage d'une personne qui l'a vu, non loin du lieu d'une de ses agressions, le 30 juillet 1977 retirer une contravention de sa voiture et s'en aller.
La police, après avoir fouillé la voiture du suspect, garée devant son domicile, et découvert sur la banquette arrière une carabine Commando Mark 3 et dans la boîte à gants une lettre annonçant de nouveaux crimes, l'interpelle vers 22 heures alors qu'il s'apprête à monter dans sa voiture avec son revolver caché dans un sac en papier.

Décrit comme un homme sans histoires à l'époque où il commet ses crimes (il est alors un employé au tri de l'United States Postal Service, effacé et jovial), il est jugé comme sain d'esprit et est condamné à six peines de prison à vie pour meurtres le 12 juin 1978, soit 365 années de prison.
Incarcéré dans le centre correctionnel d'Attica, il rejoint en 1987 l'Église évangélique chrétienne « Born Again » et adopte un nouveau nom, le « fils de l'espoir » (Son of Hope).
Il diffuse depuis des vidéos sur YouTube dans lesquelles il parle de sa foi, de ses regrets.
Depuis 2000, il participe auprès d'une association d'aide aux victimes à Houston à la lutte contre les tueurs en série qui vendent leurs objets souvenir.

L'immense couverture médiatique de l'affaire a rendu célèbre Berkowitz, qui en a profité financièrement en vendant ses souvenirs au travers de biographies.
En réponse, l'État de New York a adopté des lois, connues sous le nom de Loi du Fils de Sam, qui prélèvent les profits que les criminels retirent de la commercialisation de leurs infractions et les reversent à un fonds destiné aux victimes, lois adoptées dans les années 1980 par 29 autres États américains.

Selon le journaliste John Hockenberry, bien que Berkowitz soit le seul condamné pour ces crimes, certaines autorités judiciaires considèrent qu'il y a des questions non résolues et que d'autres personnes pourraient avoir été impliquées.
Ainsi, le journaliste Maury Terry pense qu'une secte satanique, dont Berkowitz aurait été membre, serait à l'oeuvre derrière les meurtres attribués à David Berkowitz.
Par ailleurs, le condamné a lui-même laissé entendre que d'autres affaires, telle celle du meurtre d'Arlis Perry en Californie, sont liées à des mouvements sectaires, mais aucune preuve formelle n'en a été établie.
L'affaire Berkowitz a été réouverte en 1996 et laisse place depuis à de nombreuses théories du complot.

Enlever des diaporamas ? : non

Liste des films

Summer Of Sam

Summer Of Sam (1999)

New York, été 1977.
Sous une canicule historique, la ville découvre avec une horreur fascinée un phénomène jusque-là inconnu: le meurtre en série.

Dans une course frénétique pour obtenir les meilleures ventes, les tabloïds n'hésitent pas à surenchérir dans le sensationnel, et ce meurtrier d'un nouveau genre est très vite...

Fab-4 : Un été chaud à New-York en 1977. Un tueur en série sévis et terrorise. La mode est au disco et le punk émerge avec les Who. Et au milieu de tout ça une bande de jeunes dont Vinny, Richie et leurs petites amies...l'un est coiffeur, l'autre entretien une double vie. Le film a pour ligne principale cette histoire vrai du tueur "Fils de...Lire la suite
Son of Sam: The Hunt for a Killer

Son of Sam: The Hunt for a Killer (2017)

À la fin des années 1970, David Berkowitz a pris goût à l'assassinat, et joue au chat et à la souris avec la police de New York.
Des interviews et des images d’archives explorent les détails de l’enquête sur le tueur au calibre 44, surnommé "Le Fils de Sam"...

Les Fils de Sam: L'Horreur sans Fin

Les Fils de Sam: L'Horreur sans Fin (2021)

Le cas du tueur en série David Berkowitz, le 'Fils de Sam', s’est transformé en une obsession pour la journaliste Maury Terry, qui est devenue convaincue que les meurtres étaient liés à un culte satanique...