Critiques spectateurs de Rick Deckard

Pages

The Dark Knight: Le Chevalier Noir

The Dark Knight: Le Chevalier Noir

Quelle mauvaise nouvelle j'ai appris ce matin ! Heath Ledger retrouvé mort à son appartement, alors que ce grand acteur avait tout l'avenir devant lui... Ca m'a fichu un coup au moral... et la vision de The Dark Knight aura une saveur particulière... Il est parti rejoindre d'autres acteurs partis trop tôt : James Dean, Marilyn Monroe, River Phoenix, Jonathan Brandis, Brandon Lee, Brad Renfro... La liste est longue malheureusement. RIP Heath

8.9434

Publié le 23 Janvier 2008

Le Parrain - 2eme partie

Le Parrain - 2eme partie

Comme son prédecesseur, Le Parrain - 2ème partie a une mise en scène remarquable, un scénario ciselé à la perfection, une musique magnifique et des acteurs en tout point excellents. Al Pacino est toujours aussi formidable en chef mafieux respecté. Robert de Niro trouve en Vito Corleone jeune un rôle à la mesure de son talent. Le seul regret qu’on peut avoir, c’est qu’il n’ait aucune scène avec Pacino. Chose qui sera réparée 23 ans plus tard avec Heat. Francis Ford Coppola réussit l'impensable, selon moi, avec ce 2ème volet : surpasser le premier film.

9.36842

Publié le 1 Janvier 2007

Le Locataire

Le Locataire

L'atmosphère qui se dégage de ce film est vraiment dérangeante (notamment grâce à la lumière et à la musique de Philippe Sarde), Polanski est parfait dans le rôle d'un homme timide, effacé, qui va petit à petit tomber dans la folie jusqu'à la fin inéluctable (SPOILER : et qui n'est un fait qu'un éternel recommencement. Le dernier plan m'a vraiment fait froid dans le dos - FIN DU SPOILER).

8.83333

Publié le 1 Janvier 2007

Le Parrain

Le Parrain

Le Parrain bénéficie d’une réalisation très soignée et méticuleuse, d'un scénario très solide, de scènes cultes comme s’il en pleuvait et d’acteurs à ce point excellents qu’il est quasiment impossible d’en préférer un à un autre. Marlon Brando trouve en Don Vito Corleone un de ses tous meilleurs rôles. Il faut dire qu’il s’est investi corps et âme dans ce projet. Al Pacino est l’acteur « fil rouge » de la trilogie. Le rôle de Michael Corleone va lui apporter la reconnaissance internationale. Il est parfait dans le rôle de ce fils un peu effacé au début, mais qui va petit à petit prendre une toute autre dimension. Robert Duvall et James Caan sont eux aussi formidables. Et que dire de l'inoubliable musique de Nino Rota ? Le Parrain est un chef-d'oeuvre absolu.

9.44

Publié le 1 Janvier 2007

Kill Bill: Vol. 2

Kill Bill: Vol. 2

Le dernier film de Quentin Tarantino est un vrai régal. Voir les deux volumes à part avait déjà été pour moi une expérience inoubliable, alors les voir à la suite, grâce aux dvd, c’est le bonheur ! Et c’est de cette façon que Kill Bill atteint vraiment son statut de chef-d’œuvre et c'est pour ça que j'aurais préféré critiquer les 2 volumes ensemble. D’ailleurs, tout le monde sait que Tarantino voulait, au départ, sortir son film dans son montage définitif de 4 heures, mais malheureusement c’était trop long pour les producteurs. Espérons que ce montage sortira un jour en dvd. Le second volume est volontairement à l’opposée du premier : c'est un superbe hommage aux vieux westerns dont Tarantino est fan, d’où un rythme beaucoup plus lent et plus de longs dialogues, chose plus habituelle chez lui. Si je devais comparer les deux volumes, j’aurais tendance à préférer le second, car j’y retrouve plus la touche Tarantino et les moments d’émotions sont plus nombreux (notamment à la fin). Uma Thurman est encore plus belle dans ce film, mais elle est également plus maltraîtée que dans le volume 1 (la scène du cercueil en est le meilleur exemple). Les 3 méchants qu'elle doit affronter dans ce volume 2 sont tous hyper charismatiques : David Carradine (Kung-fu forever !), Michael Madsen (il a vraiment la gueule de l’emploi) et Daryl Hannah (dans un rôle sadique inattendu de sa part). A nouveau, les morceaux de musique non originaux choisis par Tarantino collent parfaitement aux images. Kill Bill est un film qui gagnera à être vu dans son montage définitif.

8.55172

Publié le 1 Janvier 2007

Kill Bill: Vol. 1

Kill Bill: Vol. 1

Le dernier film de Quentin Tarantino est un vrai régal. Voir les deux volumes à part avait déjà été pour moi une expérience inoubliable, alors les voir à la suite, grâce aux dvd, c’est le bonheur ! Et c’est de cette façon que Kill Bill atteint vraiment son statut de chef-d’œuvre et c'est pour ça que j'aurais préféré critiquer les 2 volumes ensemble. D’ailleurs, tout le monde sait que Tarantino voulait, au départ, sortir son film dans son montage définitif de 4 heures, mais malheureusement c’était trop long pour les producteurs. Espérons que ce montage sortira un jour en dvd. Le premier volume se veut être un hommage aux films de samouraïs dont Tarantino est fan, et de ce fait, il est très dynamique et d’une violence voulue excessivement accrue. Uma Thurman retrouve Tarantino dix ans après et, de nouveau, elle casse la baraque. Elle n’a jamais été aussi belle et aussi bien filmée que dans ce film (en attendant le volume 2). Le tournage n’a pourtant pas dû être de tout repos. Les nombreux seconds rôles se valent tous. Dans ce volume 1, j'ai néanmoins une légère préférence pour Lucy Liu et Sonny Chiba (quelle classe !). Enfin, quand on parle d’un film de Tarantino, on est obligé de parler de la musique. A nouveau, il l’a choisi parfaitement. Kill Bill est un film qui gagnera à être vu dans son montage définitif.

8.36585

Publié le 1 Janvier 2007

Chinatown

Chinatown

Chinatown est un des meilleurs films policiers de tous les temps. Et sans aucun doute le chef-d’œuvre de Polanski (avec Rosemary’s baby et Le Locataire pas loin derrière). Le scénario est complexe et déroutant à souhait. Quel plaisir de suivre pas à pas l’enquête de Jack Gittes ! La mise en scène est superbe et les paysages de la Californie (notamment les orangeraies) sont souvent à couper le souffle. Jack Nicholson personnifie au mieux tous les aspects de son personnage et Faye Dunaway est parfaite dans son rôle à double facette. La musique de Goldsmith adhère le mieux du monde aux images et accentue l'atmosphère de film noir. Chinatown est un polar extrêmement brillant, comme on en voit peu.

8.4

Publié le 1 Janvier 2007

Alien: Le Huitième Passager

Alien: le huitième passager

Ridley Scott frappe un grand coup avec son premier film américain (co-financé par les britanniques). Il ne pensait certainement pas, avant de le tourner, qu’Alien deviendrait vite culte, terrifierait le monde entier avec un monstre d’anthologie et engendrerait trois suites (que j’aime toutes pour différentes raisons). Mais, il faut dire que tous les éléments étaient réunis pour aller dans ce sens : l’espace, qui a toujours fasciné beaucoup de monde ; le huis-clos étouffant dans le Nostromo ; la découverte d’un vaisseau mystérieux sur une planète qui ne l’est pas moins ; la naissance de la première action woman du cinéma ; des FX excellents ; une musique angoissante… Et les prestigieux acteurs présents dans le film viennent compléter ce beau tableau : Sigourney Weaver, John Hurt, Tom Skerritt, Harry Dean Stanton, Ian Holm… Excusez du peu ! Bref, Alien est une pure réussite et un des chefs-d’œuvre de la SF.

9.38849

Publié le 1 Janvier 2007

Terminator 2 : le Jugement Dernier

Terminator 2 : le Jugement Dernier

Quelques-uns risquent de crier au scandale, mais je préfére Terminator 2 au premier. Pourtant, l’histoire n’est peut-être pas aussi fouillée que pour l’original, mais ce sont vraiment les scènes d’action et les FX qui m’ont le plus impressionné. A l’époque, ils ont d’ailleurs tout révolutionné dans leur secteur. Outre l’aspect technique, les acteurs sont très bons. Schwarzy reprend son rôle du bon vieux T-800 (ou T-101, ça dépend) et il a la classe habillé en biker, avec ses lunettes de soleil et ses répliques cultes (« Hasta la vista baby », « No problemo »). Linda Hamilton est plus forte que dans le premier film, mais c’est normal, car elle a eu le temps de mûrir et d’apprendre à se battre. Edward Furlong est la révélation du film. Malgré son jeune âge, il joue déjà très bien. Quant à Robert Patrick, il incarne un T-1000 plus coriace que jamais (je crois d’ailleurs plus que la T-X). Enfin, la scène où le Terminator disparaît dans le plomb fondu, sur la superbe musique de Brad Fiedel, me rend à chaque fois un peu triste. Terminator 2 est un grand film d’action et de SF, qui a révolutionné son époque.

9.07463

Publié le 1 Janvier 2007

Dark City

Dark City

Après le succès mérité de son premier film, The Crow, Alex Proyas réalise un véritable petit chef-d’œuvre. Dark city est en effet un des meilleurs films de SF que j’ai vu des années 90. Il est influencé par Blade Runner de par son ambiance sombre et la pluie constante, mais également de par sa mise en scène en avance sur son temps (pas besoin de rappeler que les frères Washowski se sont beaucoup influencés de Dark city pour faire Matrix). L’histoire est complexe et parfois dure à suivre, mais au fil du récit, tout s’éclaircit (ou à peu près). Les décors et FX sont magnifiques, comme l’étaient (et le sont toujours) ceux de Blade runner. Le casting est quatre étoiles : Rufus Sewell trouve en Murdoch le rôle de sa vie ; William Hurt joue toujours aussi juste ; Jennifer Connelly est ravissante ; et Kiefer Sutherland trouve dans ce film son meilleur rôle depuis longtemps. Enfin, la musique est une grande réussite. Dark city était un film peu attendu à sa sortie et qui n'a pas marché, mais au final, il est déjà devenu culte.

8.34694

Publié le 1 Janvier 2007

A History of violence

A History of violence

A History of Violence est un des films qui ont provoqué le plus grand changement d’opinion chez moi. Au départ, je ne l’ai perçu que comme un sympathique film de commande, puis en le revoyant j’ai pris conscience de sa force et de sa critique sous-jacente sur la violence. Les acteurs sont tous formidables (Viggo Mortensen bien loin de son rôle dans SDA ; Maria Bello dans un rôle à fleur de peau ; Ed Harris excellent - comme d'habitude - dans un rôle de méchant fait pour lui ; William Hurt très bon également dans sa volonté d'être à la limite de surjouer pour bien caractériser toute l'exentricité de son perso...), la mise en scène est magistrale (le premier plan-séquence) et une musique minimaliste mais magnifique composée par le fidèle compositeur de Cronenberg, Howard Shore. Bref, ce film est un vrai chef-d'oeuvre !

8.24138

Publié le 1 Janvier 2007

X-Men : L'Affrontement Final

X-Men : L'Affrontement Final

J’ai bien aimé X-men 3 et je le place au même niveau que les 2 premiers. Même si Ratner est loin d’avoir le talent de Singer, je trouve qu’il s’est surpassé sur ce coup (de loin son meilleur film) et n’a pas trahi l’esprit du comic ni les 2 premiers films. Certes, le nombre important de nouveaux mutants (le Fauve est d’ailleurs le mieux exploité je trouve) fait que certains sont délaissés (Cyclope, Malicia, Mystique, Angel, Colossus – que j’aurais bien voulu voire se battre contre le fléau soit dit en passant –…) au profit d’autres (Wolverine, Tornade pour ne citer qu’eux). Quant à Jean Grey / Phoenix, sa dualité est moyennement retranscrite à l’écran et il est clair que ses capacités ne sont pas assez exploité (l’histoire l’éclipse même pendant pas mal de temps dans la 2ème partie du film), mais Famke Janssen est tellement belle… Mais en 1h45 (mon seul véritable reproche au film, il est trop court), c’était difficile de faire mieux de toute façon. Et même si le scénario est moins bien travaillé que pour les 2 films de Singer, je ne me suis pas ennuyé une seconde. Les scènes d’action sont dantesques (surtout celle de la maison de Jean – ma scène préférée - et la bataille finale) et bien servi par de bons FX (en particuliers la scène du Golden Gate). Quant aux acteurs, ils s’en sortent bien (mention spéciale au toujours excellent Ian McKellen). Et j’ai beaucoup aimé la musique de John Powell.

6.07143

Publié le 1 Janvier 2007

Final Cut

Final Cut

Final Cut est un film que j'aime moyennement, notamment à cause du scénario qui n'exploite pas assez bien, à mes yeux, l'excellente idée de départ. Au niveau des acteurs, Robin Williams est touchant, Mira Sorvino très juste et Jim Caviezel un peu trop relégué au second plan. Le score de Brian Tyler est de bonne facture.

7.16667

Publié le 1 Janvier 2007

Miami Vice - Deux flics à Miami

Miami Vice - Deux flics à Miami

Je l'ai trouvé moins bon que Collateral, mais ça reste quand même un bon film, avec tous les ingrédients qui ont déjà fait la réussite des précédents films de Michael Mann (scénario bien écrit, mise en scène brillante, acteurs au diapason, musique en parfaite adéquation avec les images). Et les fusillades du film, et notamment la dernière, atteignent un niveau de réalisme incroyable (dans la continuité de celles de Heat). Avec Miami Vice, Mann continue son parcours sans faute jusqu'à présent.

7.8

Publié le 1 Janvier 2007

Superman Returns

Superman Returns

J'ai bien aimé ce Superman Returns, qui rend un bien bel hommage au film de Donner et se pose bien dans la continuité du 2ème. Les acteurs sont tous bons en effet (Brendan Routh est presque la réincarnation de Reeve, Kate Bosworth est moins exhubérante que Margot Kidder mais reste très crédible, Kevin Spacey est génial en Luthor...), le scénario tient la route (et ce même s'il est en effet peut-être pas très bien équilibré - bien que je n'ai pas trouvé de longueurs), les FX sont de grande qualité, la musique est très réussie (bien que n'égalant pas le score de Williams, j'ai trouvé certains morceaux vraiment magnifiques, notamment lorsque Superman, ayant perdu ses pouvoirs à cause de la kryptonite, est tabassé par les hommes de Luthor). Au final, c'est donc une belle réussite selon moi, qui redonne de la grandeur au mythe de Superman.

5.9

Publié le 1 Janvier 2007

Pages

Thématiques