Voir la fiche complète du film : Alfred Hitchcock Présente (Alfred Hitchcock - 1955)

Alfred Hitchcock Présente

Alfred Hitchcock en personne présente une série d'histoires macabres et singulières, ayant souvent pour thème central le meurtre. Série à suspense phare enfin restituée dans son intégralité en DVD, Alfred Hitchcock Présente devrait ravir les fans du grand réalisateur.
Publié le 19 Avril 2017 par GORE MANIACVoir la fiche de Alfred Hitchcock Présente
7

*Attention, cette critique contient quelques spoilers.*

Le maître du suspense, Alfred Hitchcock en personne, présente une série d'histoires macabres et singulières, ayant souvent pour thème central le meurtre.

De 1955 à 1962, la série Alfred Hitchcock Présente proposa plus de 250 épisodes, d'une trentaine de minutes chacun, réunissant de nombreuses stars, devant et derrière la caméra. A l'occasion de la sortie de la troisième saison de la série (1957-1958) chez Elephant Films, retour sur trois épisodes de cette saison résumant à merveille l'état d'esprit de cette série emblématique des années 50.

1

En plus de jouer les narrateurs sarcastiques de tous les épisodes, Hitchcock tourna une vingtaine de sketchs, dont Crime Parfait. Un illustre détective (Vincent Price) est fier d'avoir encore résolu un meurtre et d'avoir condamné à mort le criminel en question. Mais un avocat qui connaît bien l'affaire l'informe de son erreur, narrant avec force détails les circonstances dans laquelle la victime, un riche homme d'affaires cynique, a été tué par son épouse. A la recherche du crime parfait, le détective élimine celui qui pourrait ternir sa réputation.

A l'instar de son film La Corde, Hitchcock nous propose un duel psychologique intense entre deux hommes, dans un salon qui deviendra le théâtre d'un meurtre qui semble à première vue impeccable. Mais comme souvent dans cette série, l'épilogue, délivré par Alfred Hitchcock, nous informe qu'un petit détail a piégé l'assassin, ici la vanité du détective. Sans être le meilleur volet réalisé par le maître du suspense, cet opus permet d'admirer le jeu toute en finesse de l'admirable Vincent Price, l'histoire ne manquant pas d'ironie.

Autre segment tourné par Hitchcock, l'Inspecteur se Met à Table raconte le meurtre commis par une femme au foyer sans histoires (Barbara Bel Geddes). Tuant son mari volage, policier, avec un gigot congelé, cette jeune femme réservée et soumise se transformera en une vénéneuse prédatrice sans état d'âme, allant même jusqu'à faire manger l'arme du crime aux anciens coéquipiers de son époux.

1

Tournant la même année dans Vertigo, Bel Geddes campe un personnage féminin fort, cassant l'image plutôt misogyne véhiculé dans de nombreux épisodes de la série. Ici, la femme au foyer se révolte, prenant enfin le pouvoir. L'épilogue, une fois de plus très sarcastique, ne déplairait sans doute pas, par exemple, au gardien des Contes de la Crypte.

Le Réveillon Manqué évoque une séparation très compliquée entre un mari volage (Joseph Cotten) et sa maîtresse, le jour du réveillon de Noël. Enfermé dans un bureau suite à son crime odieux, il pensera parvenir à sortir sain et sauf de ce piège. Mais, là encore, un imprévu de dernière minute condamnera le meurtrier.

1

Mis en scène avec élégance par un futur grand nom d'Hollywood (Robert Altman), cet opus est l'un des plus prenants de la série, le jeu froid et cinglant de l'excellent Joseph Cotten contribuant à faire monter le suspense crescendo. Autres épisodes de cette troisième saison chaudement recommandés, la Valise en Crocodile, délicieusement machiste, illustre à merveille la vénalité des femmes, provoquant la chute de l'amant éconduit (joué par le sympathique Denholm Elliott). Enfin, les amoureux d'humour noir à l'anglaise se délecteront du Bain de Minuit, avec le savoureux personnage campé par Mildred Natwick, vue dans le savoureux Mais qui a Tué Harry ?

Série à suspense phare enfin restituée dans son intégralité en DVD, Alfred Hitchcock Présente devrait ravir les fans du grand réalisateur, la plupart des sketchs restant très agréables à suivre, preuve que le meurtre vieillit bien !

A propos de l'auteur : GORE MANIAC
Portrait de GORE MANIAC

J'essaie de partager ma passion pour un cinéma méconnu, mais qui mérite incontestablement qu'on s'y arrête !

Autres critiques

Amityville 3D : Le démon
Alors que les années 1980 sont particulièrement plébiscitées pour mettre des figures emblématiques du slasher sur le devant de la scène, la saga Amityville se poursuit d’une manière plus ou moins régulière. Cela vaut autant pour la sortie des films respectifs que pour leur constance qualitative. Bien qu’il soit toujours possible d’émettre des réserves sur la véracité des faits,...
Halloween 2
INTRODUCTION « Le cheval blanc symbolise l’instinct, la pureté et la propension du corps physique à libérer des forces émotionnelles puissantes telles que la colère génératrice de chaos et de destruction… » -Extrait de l’inconscient psychique des rêves En 2007 sortait sur les écrans le remake d’ Halloween par Rob Zombie . Attendu avec ferveur, le film ne...
Nuits rouges du Bourreau de Jade, Les
Attiré par l'Asie et plus particulièrement la Chine, le duo français Julien Carbon et Laurent Courtiaud ont tôt fait de quitter la France pour s'adonner à leur passion et offrir leur service sur des productions aux noms prestigieux : Tsui Hark, Johnnie To ou Wong Kar-Wai. Depuis une dizaine d'années, ils ont donc officiés en tant que scénaristes et assistants-réalisateurs. Lorsqu'ils créent leur...
Attack the Block
Dans une cité malfamée de Londres, un groupe de délinquants juvéniles se voit contraint d'affronter une invasion d'extraterrestres belliqueux après qu'ils aient tué l'un d'entre eux. La nuit risque d'être longue et agitée. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l’année 2011 aura été prolifique en productions « aliénantes » où les êtres venus d'ailleurs en voulaient à notre belle planète ou se...
Destination Finale 4
Attention, cette critique s'appuye sur une vision en 2D du film, le cinéma préféré de votre serviteur n'ayant pas les installations nécessaires pour une projection 3D. Décevant. Tout simplement décevant. Ce nouveau volet de la saga des Destination Finale n'avait d'autre prétention que de divertir le public mais malgré celà, il fait au final assez pâle figure par rapport à ses...