Voir la fiche complète du film : Aliens vs. Predator : Requiem (Colin Strause, Greg Strause - 2007)

Aliens vs. Predator : Requiem

Les Frères Strause réussissent l'impensable : faire pire que Paul Anderson ! Ce Requiem est décevant et achève presque l'enterrement de la franchise AVP...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Aliens vs. Predator : Requiem
3
Invisibilité Extra-Terrestre

Après la vision du film des Frères Strause, difficile de ne pas rehausser un peu le niveau déjà pas très élevé du film de Paul Anderson, spectacle divertissant (et encore…) mais qui n’exploitait pas particulièrement les possibilités que lui offraient les deux franchises de la 20th Century Fox, Alien et Predator. Et ce n’est pas avec ce Requiem que la donne va donc changer. En effet, même avec la meilleure volonté du monde, il est difficile de ne pas jeter un œil régulièrement sur sa montre tant le film est ennuyeux, prévisible et ma foutu…

Encore une fois, le parti pris est presque évident puisque l’histoire nous invite à suivre un Predator confronté à une horde d’Aliens engendrés par le monstre que nous avions pu entrevoir à la fin du film de Paul Anderson (un Predalien ou un Alienator, au choix). Les meilleurs scènes du film sont d’ailleurs très souvent squattées par le Predator qui se révèle être un sacré Mac Gyver puisqu’il bricole sans arrêt (des flingues, de l’électronique sur son casque, des machins pour se soigner…). Et pour meubler entre les bastons d’Aliens et de Predator, on nous flanque des acteurs fades et insipides (le casting est mauvais, point barre) qui débitent des dialogues dignes d’un épisode de Dallas. D’ailleurs, il est assez rigolo et pas si étonnant de constater que les photos promo sortit à l’époque mettaient en avant l’hybride predator-alien plutôt que les protagonistes humains…

Bon, il ne nous reste pas grand chose à nous mettre sous la dent avec tout ça ! Ah si, des SFX pas trop mauvais dans l’ensemble… Rien de très impressionnant cependant. Quelques headshots bien gore à signaler, quelques accouchements douloureux pour des femmes enceintes (au passage, signalons que la plupart des scènes dans l’hôpital sont aussi débiles qu’incongrues).

Le film n’est pas aussi divertissant que son prédecesseur et la franchise AlienS vs Predator ferait bien de repartir dans une autre direction si elle ne veut pas rejoindre les rayons des direct-to-video et les bacs à solde des grandes surfaces.

Autres critiques

Confession d'un Cannibale
Inspiré de l’histoire vraie d’Armin Meiwes, Grimm love s’attache à décrire avec précision et objectivité ce fait divers incroyable et abominable qui a défrayé la chronique au-delà des frontières allemande en 2001. Petit rappel des faits : Armin, informaticien perturbé par la mort de sa mère, se réfugie sur le net. Là, il y découvre un forum de cannibalisme où il poste une...
Elfen lied
Lucy, une jeune fille aux pouvoirs télékinétiques effrayants, s'échappe d'un laboratoire où elle subissait de terribles expériences. Elle échoue sur une plage et se retrouve recueillie par Kota et Yuka, deux amis d’enfance qui viennent d'emménager dans une ancienne auberge. Lucy semble ne se souvenir de rien. Pourtant, Kurama, responsable des recherches, dépêche une équipe des...
A Dangerous Method
« Ce qui frappe, dans l’oeuvre de Cronenberg, c’est la volonté de se démarquer de la vision traditionnelle du corps dans l’art. Si j’osais une comparaison avec les arts plastiques, je dirais que le corps, dans ses films, est celui qu’on voit chez Bacon », écrit Serge Grünberg, spécialiste de l’½uvre de Cronenberg. Le corps, dans l’oeuvre cinématographique du cinéaste canadien, est soumis à un...
Blanche-Neige et le Chasseur
Tout le monde connaît les contes de Grimm. Ils ont souvent bercé notre enfance, et ils sont rentrés dans la bibliothèque mentale de beaucoup de monde. Quand le scénariste du film Evan Daugherty écrit pour la première un scénario, il signe une réadaptation du conte Blanche-Neige. Il prend le temps de l'écrire et surtout de le proposer aux producteurs. L'histoire s'arrache à prix d'or et promet une...
Pandorum
Un film qui serait un croisement d' Alien , d' Event Horizon , de la Machine à Explorer le Temps et de The Descent , ça vous dit? Si la réponse est oui, alors peut-être devriez-vous jeter un oeil sur Pandorum . Faut pas l'énerver... Deux astronautes. le Lieutenant Payton et le Caporal Bower se réveillent dans leur gigantesque vaisseau spatial après un long séjour en hyper-sommeil...