Voir la fiche complète du film : Scary Movie 4 (David Zucker - 2006)

Scary Movie 4

Une troisième suite qui enfonce un peu plus une série qui commence à dangereusement frôler la médiocrité. Seuls surnagent quelques gags assez drôles...
Publié le 2 Novembre 2009 par GeoffreyVoir la fiche de Scary Movie 4
4
Extra-Terrestre

On prend les mêmes que le 3 et on recommence (encore!). Alors que le premier épisode parodiait intelligemment des classiques du slasher, la série des Scary movie s'est depuis enfoncée dans le détournement frénétique des blockbusters ayant récemment bien fonctionnés au box-office. Et la seule chose qui la différencie encore de navets comme Big Movie, Spartatouille ou autre ânerie du genre, ce sont les grands noms qui composent son casting. David Zucker à la réalisation, Charlie Sheen en guest, Bill Pullman et aussi Leslie Nielsen. Mais à part ça, la pauvreté des gags n'a d'égal que leur incapacité à faire rire, exception faite de quelques sympathiques trouvailles. Mais dans l'ensemble, cela reste fort pauvre et le franc éclat de rigolade se fait rare.


Eye of the loser...

Cindy Campbell est toujours terriblement blonde. Mais bourrée de bonnes intentions. Ça tombe bien, elle vient d'être engagée comme aide à domicile auprès d'une vieille grabataire qui, grâce à ses soins vigilants, risque d'être enlevée à l'affection des siens beaucoup plus vite que prévu. Pendant que le spectre d'un gamin nu comme une poêle à frire fait de son mieux pour l'épouvanter à renfort de gribouillis sanguinolents, Cindy découvre que le voisin de sa protégée est du genre liant malgré l'irruption constante de deux petits êtres qui se prétendent ses enfants. Sur ce, des tripodes géants débarquent, deux campeurs sous une tente entonnent un slow de Lionel Richie, des gens ont des problèmes de cervicales, des individus en toge rouge customisée font fuir des villageois, bref c'est le bordel...


Et merde!

Comme vous l'aurez vu dans le synopsis, Scary Movie 4 se contente d'entasser le maximum de parodies vaguement reliées par un fil conducteur des plus incohérents (Par exemple, l'intérieur d'un des tripodes de La guerre des mondes se trouve être la salle de bain de Saw. Comprenne qui pourra...). Mais heureusement, dans tout ce bordel on trouve tout de même quelques gags qui fonctionnent bien et font bien travailler les zygomatiques. Je pense notamment à Leslie Nielsen, qui nous refait pour la énième fois son numéro de président des USA totalement à l'ouest mais aussi au détournement de Brockeback Mountain, à celui de Million Dollar baby, à la scène du Village avec l'aveugle aux toilettes ou à quelques running gags comme Cindy qui se prend des trucs dans la figure. Mais bon, on sent bien que tout celà fait très "réchauffé" et étiré en longueur.


Sans doute l'une des scènes les plus intéressantes du film...

Il n'y a pas beaucoup à dire de Scary Movie 4 tant la formule semble usée jusqu'à la corde. Les comédiens sont bons, la réalisation également et les effets spéciaux très réussis pour la plupart. Mais comme dit plus haut, là où le bas blesse vraiment c'est au niveau de l'écriture du scénario et des gags. Il ne suffit pas de prendre des scènes d'anthologies d'autres films et d'y ajouter une bonne dose de conneries pour obtenir une bonne comédie. D'ailleurs, en parlant de ça, il est marrant de constater que certaines scènes feraient bonne figure dans de vrais films d'horreur et font plus peur que ce qu'on peut souvent voir dans certains nanards. Enfin bref, il est temps que s'arrête le massacre mais vu les chiffres au box-office de toutes ces parodies, on est pas près d'en voir le bout. Scary Movie 5 est effectivement en préparation...


Pourquoi c'est toujours nous??


Une scène pas drôle mais très mise en avant lors de la promotion...

Geoffrey Claustriaux
A propos de l'auteur : Geoffrey
Portrait de Geoffrey

Comme d'autres (notamment Max et Dante_1984), je venais régulièrement sur Horreur.net en tant que lecteur, et après avoir envoyé quelques critiques à Laurent, le webmaster, j'ai pu intégrer le staff début 2006. Depuis, mes fonctions ont peu à peu pris de l'ampleur.

Autres critiques

Douce Nuit - Sanglante Nuit 5: Les Jouets de la Mort
Après trois suites pour le moins catastrophiques, Douce nuit, sanglante nuit est le genre de franchise dont on ne saisit guère l’intérêt sur le long terme. Hormis le premier opus, on a droit à des productions nullissimes qui rivalisent de stupidité entre elles. Du Père Noël psychopathe à la secte d’illuminés en passant par la tête de bocal écervelée, on aura rarement autant vu une...
Puppet Master
Créateur de poupées réputé, André Toulon est parvenu à insuffler la vie à ses petits protégés. Au courant de ce prodigieux don, les nazis cherchent à l'incarcérer. Toulon décide de se suicider et met à l'abri ses créatures avant que les soldats ne le retrouvent. De nos jours, un riche homme d'affaires invite quatre personnes, dotées de pouvoirs psychiques particuliers, dans un grand...
Le Fascinant Capitaine Clegg
A la fin du XVIII ème siècle, des soldats sont envoyés au large des côtes anglaises, sur ordre du Roi, afin de mettre un terme à la contrebande d'alcool dans un village isolé d'apparence tranquille. Cependant, selon certains habitants, les marais sont hantés par l'équipage du Capitaine Clegg. Au début des années 60, alors au sommet de sa popularité, la firme Hammer, par l'...
Regression
Avec le très éculé «inspiré d’une histoire vraie», nombre de longs-métrages suscitent à juste titre (ou pas) le buzz autour de leur histoire. Cette approche est surtout prisée par les faux documentaires, dont le format permet mieux d’entretenir le doute si la forme demeure crédible. Or, cet argument marketing peut, de temps à autre, réellement s’appuyer sur un ou plusieurs faits divers. Avec...
Paranormal Diaries
Suite à d'étranges événements ayant attrait à ce lieu depuis une quarantaine d'années, une équipe de documentaristes se lance dans un reportage sur l'église de Clophill. Au fil de l'enquête, le groupe comprend qu'il se passe effectivement des phénomènes inexpliqués aux alentours de cette église, la nuit venue. Depuis le succès de la saga des Paranormal Activity , le found footage est à la mode...