Voir la fiche complète du film : Une Nuit en Enfer (Robert Rodriguez - 1996)
[[

Une Nuit en Enfer

Un "road-gore-movie" très dynamique et bénéficiant de la présence d'excellents acteurs.
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Une Nuit en Enfer
8
Vampire

Voici certainement l'une des meilleures séries B de ces dix dernières années. Sous la houlette du producteur Quentin Tarantino, le réalisateur de Desperado, d'El Mariachi et de The Faculty (on passera sur Spy Kids) réalisait en 1996, un road-gore-movie tout simplement génial.

Seth Gecko (George Clooney) et son frère Richard (Quentin Tarantino) sèment la zizanie dans tous les Etats qu'ils traversent. Après avoir fait évader son frère Seth dans un bain de sang, Richard et son frangin prennent en otage une employée de banque après avoir dérobé un gros paquet de billets. Leur objectif est de passer la frontière du Mexique et de s'installer là-bas. Ils ont rendez-vous au Titty Twister avec quelqu'un qui leur assurerait leur passage et leur installation au Mexique. Déséquilibré mental, Richard assassine sauvagement un gérant de station essence et un policier. Plus tard, dans un hôtel, c'est au tour de l'otage d'y passer. Pour passer la frontière, Seth remarque un superbe camping-car qu'il décide d'emprunter à ses propriétaires, un curé qui a perdu la foi (Harvey Keitel) et ses deux enfants, Kate (Juliette Lewis) et Scott (Ernest Liu). Lorsque tout ce beau monde débarque au Titty Twister, ils sont loin d'imaginer que la taverne est le repaire de vampires...

Ce scénario, digne d'une bonne série B, est signé Robert Kurzman et Quentin Tarantino, respectivement réalisateur d'effets spéciaux chez KNB Effects Group et réalisateur talentueux de Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Jackie Brown et du récent Kill Bill. Un scénario simple, agréable à suivre et nous offrant une galerie de personnages sympathiques.

Au début du film, on croit avoir à faire à un simple road-movie. Tout ce passe durant le jour et l'on assiste avec plaisir aux aventures de deux bad guys, interprétés avec brio par un George Clooney brillant et un Quentin Tarantino bien barré du ciboulot. L'histoire progresse et lorsque les deux compères et leurs otages débarquent au fameux Titty Twister, on assiste à un renversement de situation qui, sans être foncièrement original, offre de nombreuses possibilités en matière d'action et de scènes gores.

Une Nuit en Enfer est le genre de film au cours duquel on ne se pose pas de questions. Le but du réalisateur n'est pas ici de dresser un portrait de l'Amérique et des ses bars mal famés, ni même le portrait de truands en cavale. Dans ce film, l'action est au coeur de l'intrigue. Et je ne pense pas que l'on va s'en plaindre. Le film est tout simplement jouissif à ce niveau-là. Si le premier quart d'heure du film est relativement calme, une fois la danse de la ravissante Santanico Pandemonium (Salma Hayek) terminée, on verse directement dans le gore bien craspec et la baston bien saignante. A ce titre, la scène où tout le monde s'en fout sur la gueule lorsque les premiers vampires font leur apparition est un sacré morceau de bravoure. Des têtes et des bras volent dans tous les sens tandis qu'un orchestre de vampires nous balance un bon vieux boogie rock des familles! L'action est prennante et l'on ne voit pas les minutes passées. Puis, Rodriguez nous laisse en compagnie d'une poignée de gaillards qui s'interrogent sur tout le foutoir dont ils viennent d'être les témoins. Parmi eux, outre Seth et Richard, et leurs otages, on retrouve Frost (Fred Williamson) et "Sex Machine" (le maquilleur Tom Savini), deux "lone guys" qui vont prêter main forte à nos amis pour affronter le bataillon de vampires qui les attends...

Rodriguez a livré avec ce film un hommage vibrant autant qu'ébouriffant au cinéma fantastique d'antan en se concentrant sur ce que le spectateur aime voir à l'écran : de l'action et du sang.

La réalisation est de très bonne facture et le rythme soutenu. Les effets spéciaux sont très bien faits (c'est du KNB !) et les décors du Titty Twister intéressants. La musique tient une place importante dans le film également (le réalisateur Robert Rodriguez est guitariste à ses heures). Au passage, je vous conseille d'écouter la bande-originale du film avec des titres de ZZ Top, Tito & Tarantula, Jimmie Vaughan...

A signaler également qu'un très bon making of du film a eu les honneurs d'une sortie en salles aux US : "Full Tilt Boogie" et à en juger par l'ambiance sur le plateau, on comprend un peu pourquoi le film est aussi délirant...
Encore une petite information : le film à connu deux suites de moins bonne facture, Le Prix du Sang et La fille du bourreau. Ce dernier s'apparente d'ailleurs plus à un western fantastique qu'à un road-movie horrifique.

Autres critiques

Apollo 18
Le faux documentaire est un sous-genre qui a tendance à interpeller le spectateur sur une thématique particulière avec réalisme et authenticité. Inutile de citer ses références connues de tous et fédérateurs d'un certain engouement pour les buzz à grandes échelles. Qu'il s'agisse de spectres tourmentés, de serial killer, de créatures monstrueuses ou, en l'occurrence, un voyage spatial, le faux...
Hôtel Transylvanie
Pour les 118 ans de sa fille, le comte Dracula réunit ses amis à son château pour une grande fête. Tout semble se dérouler comme prévu jusqu'à l'irruption d'un globe-trotter un peu perdu. La venue de cet importun risque de compliquer la situation... Après des productions assez plaisantes (Les rois de la glisse, Tempête de boulettes géantes...), mais loin de faire l'unanimité, les...
La Famille Addams : les Retrouvailles
Le problème d'un film comme La famille Addams : Les Retrouvailles c'est qu'en plus de passer après deux excellents films qui avaient eu droit aux honneurs des salles obscures, il se retrouve destiné directement à la télévision. Et même si un téléfilm n'est pas forcément plus mauvais qu'un film de cinéma, que du contraire, avoir à la réalisation un tâcheron comme Dave Payne (...
The Hunger Games
Adaptation du roman éponyme qui a fait la renommée de son auteur, Hunger games est aujourd'hui porté sur pellicule. À l'instar de grandes sagas pour adolescents (Harry Potter, Twilight...), cet univers connaîtra plusieurs suites au cours des années à venir. Pour l'instant, nous sommes en présence du premier volet qui résume le premier tome de la trilogie. Avant de voir ce qu'il en...
Triangle
Il y a quelques années, Christopher Smith, jeune réalisateur anglais, créait la surprise lors de la sortie de son premier film, Creep , dont l’actrice principale était la belle Franka Potente, découverte dans Lola rennt . Creep , bien qu'imparfait, dégageait une ambiance particulière et faisait montre d’une belle efficacité et d’une certaine maîtrise. Se déroulant exclusivement dans une station...
Une Nuit en Enfer
Réalisateur:
Sortie France:
Durée:
108 min
8.48235
Moyenne : 8.5 (85 votes)

Une Nuit En Enfer (trailer fr)

Thématiques