All Night Long 2: Atrocity (Katsuya Matsumura - 1995)

All Night Long 2: Atrocity
Ooru naito rongu 2: Sanji
Réalisateur : Katsuya Matsumura
Votre note : Aucun(e)
7.5
Moyenne : 7.5 (4 votes)

Synopsis

Un jeune mordu d'informatique solitaire devient la cible d'un gang mené par un homosexuel déviant qui fait de lui la victime de ses jeux pervers et extrêmement brutaux.

Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
Scénario : Katsuya Matsumura
Musique : Hirofumi Asamoto
Durée : 68 min.
Appartient à la série :
All Night Long

De la même thématique

All Night Long
All Night Long 3
All Night Long R
All Night Long : Initial O
All Night Long 6

Comment voir le film ?

Regardez All Night Long 2: Atrocity en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Critiques Spectateurs

Après un premier volet lent mais qui débutait honorablement la spirale inexorable de la violence et du chaos, voici la suite qui démarre au pied levé là où le précédent s'était arrêté. Là où le premier jetait un regard sans concession sur la cruauté et sur la façon dont elle corrompt la jeunesse,...Lire la suite

La serie des "All night long"(3 films pour etre exact) peu etre,sans problème,comparé avec celle des "Guinea pig" puisque ces 2 series poussent le sadisme et la violence vers l'extreme. "All night long 2" raconte l'histoire de Shinji, un jeune homme qui passe la plupart de son temps à confectionner...Lire la suite

All night long 2 reste, visuellement, le plus choc de la trilogie, même si le troisième contient aussi son lot d'atrocités. Ce second opus tient donc très bien son nom: "Atrocity". La violence est au centre du récit, et est prèsente à chaque instant, sans pour autant être gratuite sans arrêt. Mais...Lire la suite

Indéniablement plus maîtrisé, attrayant, malsain et jouissif — donc meilleur — que son prédécesseur, All Night Long 2 nous gratifie d'un démarrage fracassant, avec une mise en scène exempte de prolixité et une présentation efficace des personnages. Le cinéaste Matsumura ne perd pas de temps et...Lire la suite