Battlestar Galactica : Razor (Félix Enríquez Alcalá - 2007)

Battlestar Galactica : Razor
Votre note : Aucun(e)
7.5
Moyenne : 7.5 (2 votes)
Battlestar Galactica : Razor
Réalisateur : Félix Enríquez Alcalá

Synopsis

L'histoire du Battlestar Pegasus, juste après la promotion de Lee Adama en tant que commandant du Battlestar Pegasus...

De fréquents Flashbacks montrent les évênements vus du Pegasus entre l'attaque des Cylons et le présent, dont deux centrés sur la première guerre contre les Cylons (un sur l'amiral Helena Cain, fuyant l'attaque des Cylons sur Tauron alors que sa petite soeur était tuée par les machines, un autre sur la découverte d'un centre de recherche Cylon visant à fabriquer un hybride cylon/humain).

Nous assistons également à l'attaque des Cylons sur le port d'attache du Battlestar Pegasus, à la décision de l'amiral Cain de mener une guérilla contre les Cylons et à l'attaque d'une de leur base, à la découverte de la présence d'un agent Cylon Numéro Six à bord, spécialiste des réseaux informatiques du vaisseau, ainsi qu'à la rencontre avec des survivants civils des Colonies qui va tourner au cauchemar...

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
New Trailer

Battlestar Galactica Razor new trailer

Anecdotes

"Battlestar Galactica : Razor" est un téléfilm diffusé le 24 novembre 2007 et issu de la série télévisée "Battlestar Galactica".
Techniquement, il se situe entre la troisième et la quatrième saison, mais en pratique ce film se suffit à lui-même.

La troisième saison de la série s'étant achevée en Mars 2007 avec un final dantesque remettant en cause les bases mêmes de la série et doublé d'un cliffhanger prometteur, et les nouveaux épisodes n'étant pas prévu avant un an, les producteurs et scénaristes de la série (sur la demande de la chaîne Sci-Fi qui cherchait à diffuser puis commercialiser un long métrage de la série pouvant s'apprécier indépendamment) ont saisi au vol l'occasion d'étoffer un peu la mythologie de la série (et par la même occasion de nourrir les fans impatients) en élaborant un téléfilm narrant certains événements jusqu'ici passés sous silence par la série.
Aussitôt dit, aussitôt fait:

Lors de la seconde saison du show, la flotte menée par le Battlestar Galactica, découvrait une nouvelle poche de survivants du génocide Cylon avec la rencontre d'un autre navire spatial humain, le Battlestar Pegasus. Dirigé d'une main de fer par l'amiral Cain (et donc supérieure en rang du commandant Adama qui dirigeait jusqu'à présent la branche militaire de la flotte survivante), le vaisseau et son équipage possédaient des méthodes bien plus radicales concernant la survie de l'espèce humaine. En effet, là où Adama, doublé d'un conseil gouvernemental, avait pour objectif de sauver un maximum d'humains, l'amiral Cain avait entre autres, et sous prétexte d'un parti pris revanchard suicidaire, ordonné le pillage en main d'oeuvre et en ressources d'un autre vaisseau survivant, laissant son équipage à la merci d'une rencontre belliqueuse. Inutile de dire que la confrontation, au départ courtoise, s'est rapidement transformée en bataille rangée avant que les cylons ne finisse par leur tomber sur le poil.

Une saison plus tard, l'amiral est morte, le vaisseau détruit après avoir un temps été commandé par Apollo, pilote d'exception et fils du commandant depuis promu amiral, et le chapitre presque oublié. Mais c'est sans compter sur le génie des scénaristes qui vont profiter de l'occasion du téléfilm pour non seulement approfondir les évènements qui menèrent à la rencontre avec le Galactica (et ainsi montrer des évènements pour le moment à peine abordés lors de discussion furtives) mais également préparer le terrain pour une saison 4, en lâchant ici et là certains éléments qui, encore une fois, vont changer la perception du spectateur sur certains éléments jusqu'ici considérés comme acquis.

Les Webisodes.
Les scénaristes ont tout d'abord réitéré une pratique qu'ils avaient déjà expérimenté sur l'entre-saisons 2 et 3, à savoir préparer la diffusion évènement avec une série de 7 webisodes ("Battlestar Galactica: Razor Flashbacks"), tout d'abord diffusés sur le net et destiné à introduire l'histoire à venir.
Mais alors que la mini-série de webisodes "The Resistance" nous permettait d'avoir un aperçu du quotidien de la résistance humaine lors de l'occupation Cylon sur la planète New Caprica, la mini-série "Razor Flashbacks" nous invite à suivre le commandant Adama alors qu'il était encore un jeune pilote (Nico Cortez), et ce à la fin de la première guerre Cylon.
D'une durée de 16 minutes, ce préambule décrit la chute sur une planète inconnue du futur leader militaire de la flotte humaine survivante, alors qu'il poursuivait deux chasseurs Cylon. Ecrasé à proximité d'un complexe hi-tech, le jeune pilote va y découvrir les restes d'une expérience troublante menée par les cyborgs, une expérience sans nul doute à l'origine de leur transformation en êtres de chair et de sang, bientôt infiltrés dans une population insouciante.

Intégrées à la version longue du métrage sous la forme d'un flashback, ces webisodes s'intègrent parfaitement à un film, sorte de long épisode, dont le principe est déjà de jouer sur ces aller-retours entre le présent (nous parlons ici de la période où Apollo prend possession du Pegasus) et le passé (principalement le parcours du Pegasus avant la rencontre avec le Galactica). Des aller-retours qui vont permettre de suivre l'évolution des mentalités, qu'il s'agisse du commandement ou de l'équipage, face à un attaque éclair et à la mission de survie qui en découle. Afin de proposer une approche neuve au métrage, les scénaristes décident d'introduire l'histoire grâce à une nouvelle arrivante. Kendra Shaw, pilote émérite fraîchement débarquée sur le Pegasus quelques minutes avant l'attaque Cylon va ainsi nous guider à travers plusieurs époques de comparer les différences entre l'évolution du Galactica et celle du Pegasus.

Réalisé par Felix Enriquez Alcalà, déjà responsable des épisodes "Exodus" 1 et 2, mais également de nombreux épisodes d'autres séries ("Blade", "The Shield", "Urgences", "Threshold", "The Unit", ...), le long métrage (ou double épisode, suivant que l'on se réfère à la sortie Dvd ou à la diffusion sur Sci-Fi) a été commercialisé dans la foulée de sa diffusion télévisuelle, dans une édition comprenant le montage tv, ainsi qu'une version intégrant la mini-série, appelée Unrated, et d'un tripotée de bonus. Revisitant les origines de la série (avec d'intelligents clins d'oeil à la licence originale), "Battlestar Galactica : Razor" permet donc de retrouver nos personnages préférés tout en approfondissant la mythologie de la série et en préparant les futurs éléments de l'ultime saison dans une digression loin d'être inutile et vaine.

En 2008, ce téléfilm a reçu un VES Award, récompensant la qualité de ses effets spéciaux, et été nominé 2 fois, et la mini-série de webisodes "Razor Flashbacks", a remporté un Primetime Emmy.

Musique : Bear McCreary
Pays : États-Unis
Durée : 88 mn (version tv), 104 mn (version dvd unrated)
Appartient à la série :

De la même thématique

Galactica : La Bataille de l'Espace
Galactica
Galactica : Les Cylons Attaquent
Galactica 1980
La Conquête de la Terre
Battlestar Galactica : The Miniseries
Battlestar Galactica
Battlestar Galactica: The Resistance
Battlestar Galactica: The Face of the Enemy
Caprica
Battlestar Galactica: The Plan
Battlestar Galactica: Blood & Chrome

Comment voir le film ?

Regardez Battlestar Galactica : Razor en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Shadowz

Critiques Spectateurs

Il n'y a pas de critiques spectateurs pour l'instant.
N'hésitez pas à ajouter la votre !

Recherches de film

Vous recherchez un film ? N'hésitez pas à l'indiquer sur le forum. Et n'hésitez pas à aider les autres internautes !
par chevkraken. Maj : Il y a 3 semaines 1 jour par DESERTJOE1994. Maj : Il y a 2 mois 4 semaines
par DESERTJOE1994. Maj : Il y a 3 mois 3 semaines par Pwarow. Maj : Il y a 12 mois 13 heures
par Niaveo. Maj : Il y a 1 année 1 semaine par Eric Schmitt. Maj : Il y a 1 année 1 semaine