Double Assassinat dans la Rue Morgue (Robert Florey - 1932)

Double Assassinat dans la Rue Morgue
The Murders in the Rue Morgue
Réalisateur : Robert Florey
Votre note : Aucun(e)
8
Moyenne : 8 (3 votes)

Synopsis

Paris, en 1895. Lors de la foire du carnaval, Pierre Dupin, sa fiancée, Camille, et leurs amis se rendent dans la tente du docteur Mirakle. Cet excentrique fait son spectacle et tente de convaincre la foule que l'homme descend du singe. Pour prouver ses dires, il a pour cobaye Erik, un grand singe retenu prisonnier dans une cage. A la fin de la représentation, Erik vole le chapeau de Camille et semble se prendre d'affection pour elle, sous le regard intéressé de Mirakle.

Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
Double Assassinat dans la Rue Morgue Sidney Fox face à Bela Lugosi Double Assassinat dans la Rue Morgue
Trailer VO

Murders in the Rue Morgue (1932) Trailer

Critique

A Paris, au milieu du XIX ème siècle, Dupin, étudiant en médecine, et sa fiancée assistent à divers spectacles forains. L'une de ces animations, mettant en scène le Docteur Mirakle et son singe Erik, passionnent les foules. Ce Double Assassinat dans la Rue Morgue est agréable à (re)découvrir, ne serait ce que pour ses splendides décors gothiques de Paris.

Anecdotes

L'histoire s'inspire d'une nouvelle d'Edgar Allan Poe, "Double Assassinat dans la Rue Morgue", parue dans Histoires Extraordinaires (traduit de l'anglais par Baudelaire).

Scénario : Tom Reed , Dale Van Every
Pays : États-Unis
Durée : 72 min

Comment voir le film ?

Regardez Double Assassinat dans la Rue Morgue en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Publicité Horreur.net ne se rémunère que grâce à la publicité et aux programmes d'affiliation. Si vous souhaitez participer au financement du site, rendez-vous ici

Critiques Spectateurs

Encore un des meilleurs films du Grand Bela Lugosi. Sa diction est sublime et colle on ne peut mieux au personnage du docteur Mirakle. Les décors sont d'une beauté à couper le souffle et l'histoire bien réutilisée, car on s'éloigne de la nouvelle d'Edgar Allan Poe quand même. Mon second film...Lire la suite