La Planète des singes (Franklin J. Schaffner - 1968)

La Planète des singes
Planet Of The Apes
Réalisateur : Franklin J. Schaffner
Votre note : Aucun(e)
8.83333
Moyenne : 8.8 (36 votes)
Le Secret de la planète des singes
Les Evadés de la planète des singes
La Conquête de la planète des singes
La Bataille de la planète des singes
La Planète des Singes
L'Armée des Singes
Return to the Planet of the Apes
Le Temps des Singes
La Planète des singes
La Planète des Singes : Les Origines
La Planète des Singes : l'Affrontement
La Planète des Singes - Suprématie

Synopsis

Egaré dans l'espace-temps, un engin spatial américain s'écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que les hommes primitifs de cette planète mystérieuse sont placés sous le joug de singes très évolués...

Anecdotes

Le projet de ce film était vu par les producteurs d'Hollywood comme risqué et ambitieux et ceux-ci hésitaient à financer le film. Franklin J. Schaffner, alors introduit sur ce projet par Charlton Heston, réalisa une scène-test, mettant en scène un dialogue entre Charlton Heston et le singe Zaius, interprété alors par Edward G. Robinson, afin de convaincre les producteurs sur le travail de qualité des maquillages de John Chambers. La scène faisant son effet, un budget de six millions de dollars fut alloué au projet. Une trentaine d'années plus tard, le remake de Tim Burton eut droit à un budget de cent millions de dollars sans hésitation. Edward G. Robinson a été le premier choix pour le rôle de Zaius. Après la scène-test, il a dû refuser le rôle car il était cardiaque. Il ne croyait pas qu'il pourrait supporter les nombreuses heures de maquillage et de démaquillage. Le tournage s'est déroulé du 21 mai au 10 août 1967. Le film a été tourné en Utah et à Malibu en Californie. La scène où la fusée s'écrase a été tournée au lac Powell, un lac artificiel situé à la frontière de l'Utah et de l'Arizona qui a été formé suite à la construction d'un barrage sur le fleuve Colorado. Une partie des scènes ayant rapport avec la Zone interdite ont été faites à Glen Canyon dans l'Utah. La scène finale, avec la Statue de la Liberté, a été tournée à Zuma Beach à Malibu. Pendant les pauses du tournage, les acteurs déguisés en singes avaient tendance à passer leur temps avec ceux déguisés avec la même espèce: les gorilles avec les gorilles, les orang-outans avec les orang-outans et les chimpanzés avec les chimpanzés. Dans le roman, les singes sont plus avancés technologiquement que dans le film. Ils ont des automobiles, des téléviseurs, des avions. La société simienne est plus primitive dans le film à cause d'un budget restreint. Dans le générique, il est inscrit que Charlton Heston joue le rôle de George Taylor. Or, le prénom George n'est jamais utilisé dans le film. Au tribunal, lorsque Taylor explique d'où il vient, les trois juges se couvrent simultanément les yeux, les oreilles et la bouche. La scène rappelle la devise Je ne vois pas le mal. je n'entends pas le mal, je ne parle pas mal. Charlton Heston a eu la grippe pendant une bonne partie du tournage. Les producteurs n'ont pas voulu retarder le tournage parce qu'ils trouvaient que sa voix rauque donnait du caractère à Taylor. Le maquillage des singes a été créé par John Chambers. Il disposait d'une équipe de 80 personnes. Avant le film, il avait passé de nombreuses heures au zoo de Los Angeles à étudier l'expression faciale des singes. Il s'agit de l'un des premiers films à vendre des produits annexes à une grande échelle: figurines, jouets, livres, jeux de cartes, disques, bandes dessinées, etc. Le producteur Arthur P. Jacobs a embauché Franklin J. Schaffner pour réaliser le film sur les conseils de Charlton Heston qui avait travaillé avec lui lors d'un précédent film.

Originellement, le quatrième astronaute était un homme du nom de Stewart. Dans le script original, les femelles humaines avaient la poitrine nue. La Fox y a vite mis son véto. Il n'y a pas de femelles gorilles ni de femelles orang-outans dans le film. Le village des singes a été copié d'après les plans de l'architecte espagnol Antonio Gaudi. La maquette du vaisseau spatial a été réutilisé dans le film Les Évadés de la planète des singes ainsi que dans la série du même nom. Le bassin d'eau où les astronautes s'ébattent avait été créé sur le Fox Ranch de Malibu par le producteur Arthur P. Jacobs pour le film L'Extravagant docteur Dolittle en 1967. Les singes ne font leur première apparition que 30 minutes après le début du film. Roddy McDowall aimait beaucoup son maquillage de singe. Il retournait chez lui ainsi maquillé et choquait parfois certains conducteurs sur l'autoroute. James Brolin a été approché pour le rôle de Cornélius, finalement donné à Roddy McDowall. Charlton Heston et Linda Harrison sont les seuls acteurs du film à apparaître dans le remake La Planète des singes de 2001. Les acteurs faisant les singes étaient obligés de garder leur maquillage pendant les pauses parce que cela aurait pris trop de temps pour les remaquiller. Les fusils utilisés par les singes sont des M-1 semi-automatiques remodelés. Ils ont surtout servi aux GI lors de la Seconde Guerre mondiale. Linda Harrison a eu une aventure avec le producteur Richard D. Zanuck pendant le tournage. Par la suite, Zanuck a divorcé de sa première épouse et a marié Harrison. Le couple a été marié 9 ans et a eu 2 enfants. Ingrid Bergman a été approchée pour jouer le rôle de Zira. Elle l'a refusé. C'est dans ce film que Charlton Heston tourne nu pour la première fois. Il y a eu une tentative de censure lors de la scène finale lorsque Taylor demande à Dieu de maudire les responsables de la destruction du monde jusqu'à la fin des siècles. On a finalement décidé de laisser la scène telle quel. Le film a coûté $5 800 000. Il a rapporté $32 millions aux États-Unis.

Musique : Jerry Goldsmith
Durée : 112 min
Appartient à la série :
La Planète des singes
Entrées France : ?
Box-Office US : $32,600,000
Budget : $5,800,000

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Un chef d'oeuvre de la science fiction, mais je préfére sans hésité une second, le roman qui est une bombe à mes yeux. A la fois inquiétant, intelligent, original et intérogatif, La planete des singe est une démonstration sur les ravages de l'évolution et inverse les roles pour nous sentir plus...Lire la suite

Au vu des derniers commentaires laissés sur ce film, que puis je ajouter de plus? c'est un classique , et oui burton n'a pas su retranscrire et redonner assez d'âme à sa version récente , charlton heston y est comme toujours grand comme pour la plupart des rôles qu'il a pu interprété, le maquillage...Lire la suite

J 'ai vu le remake de Tim Burton -qui m'a laissé une impression mitigée- avant de voir le film original. Force de constater que celui-ci est bien supérieur au remake. En effet là où Tim Burton ne fait que réaliser un blockbuster de commande divertissant mais dénué d'âme -à la grande déception de...Lire la suite

Et bien ce planète des singes est tout bonnement extraordinaire , au plus je le vois et au plus je l’apprécie. pourquoi ça ? Déjà rien que pour l’endroit ou se crashe l’équipage d’astronaute , dirigée par le regretté Charlton Heston . Un désert auquel aucun avenir souriant se pressentira a venir ,...Lire la suite

LE classique de la SF magnifiquement interprété depuis le roman de Boule et surperbement joué par des acteurs formidables, grands comédiens, et puissants theatre-mans! Quelques scènes sont restées dans toutes les mémoires comme étant cultes! Et surtout, quelle énergie, quelle philosophie ...Lire la suite