L'Histoire Sans Fin (Wolfgang Petersen - 1984)

L'Histoire Sans Fin
Die Unendliche Geschichte
Réalisateur : Wolfgang Petersen
Votre note : Aucun(e)
8.84615
Moyenne : 8.8 (39 votes)
L'Histoire Sans Fin 2: Un Nouveau Chapitre
L'Histoire Sans Fin 3: Retour à Fantasia
L'Histoire Sans Fin
L'Histoire Sans Fin: le Livre Magique

Critique

Même si le film ne traite que de la moitié du roman original, le résultat est plutôt bien fait et l'on suit avec plaisir les aventures de Bastien et Atreyu.

Synopsis

Le jeune Bastian Bux est couard, timide et n'a qu'une passion : la lecture. Sa mère est décédée et la vie avec un père accaparé par son travail rend la vie de Bastian triste et morne.

Il pénêtre un jour dans la librairie de M. Koreander et, au nez et à la barbe de celui-ci, s'empare de "L'Histoire sans Fin".

Se réfugiant dans le grenier de son école, il entame la lecture d'un livre pas tout à fait comme les autres...

La chronique de Giger

Adaptation #42 : L'histoire sans fin

Anecdotes

Anecdotes:

Le film a été tourné en anglais. Michael Ende a déclaré qu'il était mécontent du film et a refusé que son nom apparaisse au générique de début. Son nom apparaît tout de même en petit dans le générique de fin.
L'essentiel du film a été tourné aux studios de Bavaria Film de Grünwald dans la banlieue de Munich, mais aussi à Vancouver (Canada) et en Espagne.
À sa sortie, le film fut le plus cher jamais produit en Allemagne : 60 millions de Deutsch Mark.
Dans le livre, le personnage d'Atreyu a la peau verte. Mais pour le film, les essais de maquillage s'avérèrent peu concluants, Atreyu fut présenté comme un garçon ordinaire.

Trois suites virent le jour : L'Histoire sans fin II, un nouveau chapitre de George Trumbull Miller en 1991 avec Jonathan Brandis dans le rôle de Bastien et Kenny Morrison dans celui d'Atreju - qui s'inspire légèrement de la seconde moitié du livre ; L'Histoire sans fin 3, Retour à Fantasia de Peter MacDonald en 1995 avec Jason James Richter dans le rôle de Bastien et sans Atreju - qui est une histoire totalement inédite ; et une série télévisée animée de 26 épisodes de Mike Fallows en 1996.

Anecdotes concernant le livre original :
Le livre est basé sur une mise en abyme, de façon à ce que le lecteur s'identifie au héros. Ainsi, le livre (du moins en version originale) est écrit en deux couleurs différentes, pour distinguer ce qui se passe dans le monde réel et ce qui se passe dans le Pays Fantastique. Il est mentionné également que le livre que lit Bastien est écrit en deux couleurs. En fait, le livre que lit Bastien peut être assimilé au livre que le lecteur a dans les mains : même description, et métaphoriquement même "pouvoir" : celui de nous transporter pour un moment dans un monde imaginaire dont nous reviendrons changés.
Le livre est composé de 26 chapitres. Le premier chapitre commence par la lettre A, le deuxième par la lettre B, etc., jusqu'au dernier qui commence par la lettre Z. La traduction française respecte donc la première lettre originale de chaque chapitre de la version allemande. Le livre commence cependant avant le chapitre "A" - les chapitres sont en fait ceux de l'"Histoire sans Fin", le livre qui est lu puis vécu dans le roman - et comporte un "chapitre zéro" dont le titre est "Livres d'occasion" écrit à l'envers (la vitrine vue de l'intérieur du magasin).
Ce chapitre a une importance particulière dans l'histoire, car il est présent dans le livre relu par le vieillard de la montagne errante, ce qui signifie que ce dernier lit et écrit non pas le livre volé par Bastien mais bien celui que le lecteur a entre ses mains. Le livre évoque de nombreuses ouvertures vers d'autres aventures possibles en utilisant très souvent l'expression "Ceci est une autre histoire, qui sera contée une autre fois", de plus, Atréju accepte de terminer les histoires commencées par Bastien au pays fantasique pour lui permettre de rentrer dans le monde des humains.
Le nom de l'auteur, Ende, signifie fin — au sens : achèvement — en allemand.

Titres alternatifs : The NeverEnding Story
Musique : Klaus Doldinger
Durée : 102 min.
Appartient à la série :
L'Histoire Sans Fin
Box-Office US : $100,000,000 (worldwide)
Budget : 27 000 000 $

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

J'ai l'impression que nous avons tous un point commun ici, on à tous était émerveillé étant gamin par l'univers de "l'histoire sans fin" et de ses créatures ! j'ai acheté le coffret juste avant noël et de tout les DVD que j'ai eu à noël c'est par l'...Lire la suite

Je n'avais pas vu ce film depuis sa première diffusion TV et je dois avouer que j'avais un peu peur de le visionner avec des yeux d'adultes. Je viens à l'instant de retirer le DVD du lecteur et je n'ai pas été déçu: la magie opère toujours! Les effets spéciaux ont bien sûr vieilli mais ils ont...Lire la suite

Ah Histoire Sans Fin...vu, revu, rerevu et vu encore avant cette critique. Je ne m'en lasse décidément pas. Ce film que j'ai découvert petit m'a litéralement transporté à l'époque. De l'héroic fantasy pour tous. Un film que l'on aime voir à 10, 20, 30 ans... Un film onirique qui porte bien son...Lire la suite

L'histoire est en elle-même poétique (un univers de rêve qui s'anéantit car les gens ne rêvent plus), quant aux décors et paysages ils sont très beaux, magiques et très esthétiques, comme celui de l'oracle sudérien. C'est vraiment très coloré et les créatures elles aussi ne sont pas ratés, vraiment...Lire la suite

C'est loin d'être mon genre de film mais j'ai vraiment aimé pour 3 raisons. De un parce que c'est magique, quelle belle histoire, de deux parce que le héros est vraiment attachant (j'avais envie de casser la g.. aux gamins qui l'ennuient) et enfin parce que Falcor est trop mignon. J'aimerais bien...Lire la suite