La Dernière Légion (Doug Lefler - 2005)

La Dernière Légion
The Last Legion
Réalisateur : Doug Lefler
Votre note : Aucun(e)
6.5
Moyenne : 6.5 (4 votes)

Synopsis

Rome, 476 après J-C : l'empire est menacé par les armées barbares. Oreste, maître de l'Empire romain d'Occident assiste au couronnement de son fils Romulus Auguste. Celui que l'on va nommer à présent le dernier des Césars est désormais menacé d'un grand danger. Malgré la protection d'Aurelius, commandant de la quatrième légion, Romulus est capturé par Odoacre, chef des Goths. Emmené sur l'île forteresse de Capri, il y découvre la légendaire épée de César marquée de la prophétie "Un côté pour défendre, un côté pour vaincre... Destinée à celui... appelé à régner." Avec ses frères d'armes, Aurélius, la magnifique et dangereuse Mira, Romulus et le magicien Ambrosinus partent en Angleterre à la recherche de la valeureuse neuvième légion, dernière armée fidèle à Rome...

Anecdotes

Ce film est un Peplum.

Le film a été tourné en Tunisie pour la reconstitution de Rome ainsi qu'en Slovaquie où fut recréée l'Angleterre. En tout, le tournage a duré près de 14 semaines.

Musique : Patrick Doyle
Durée : 110 min.
Sortie France : 19 Septembre 2007
Entrées France : 207 206
Sortie US :
Budget : $67,000,000

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Vouloir faire un film ou l'on mélange faits historiques, et fantasy est risqué. Car l'ennui c'est que l'aspect historique est très souvent bâclée. Et dans le cas présent c'est un fait. Car le film est truffé d'erreurs historiques. Ce film a pour cadre l'antiquité tardive, c'est la période qui...Lire la suite

Film épique énormément inspiré par le seigneur des anneaux et autres braveheart version disney club, ce métrage use et abuse de toutes les mécaniques et stéréotypes du genre. Scénario tenant facilement sur une feuille de papier toilette et péripéties autant originales que passionantes, on a droit a...Lire la suite

C'est gros, c'est parfois lourd et ampoulé mais bien dans l'air du temps si j'ose dire ... film de fantasy amputée de sa vérité historique et de son trop-plein de fantastique, se rapprochant sans aucun doute du Roi Arthur (regardez-le , vous comprendrez) ... il n'en reste pas moins une frasque...Lire la suite