Le Sourire du Tueur
Votre note : Aucun(e)
0
Aucun vote pour le moment
Happy Face Killer
Réalisateur : Rick Bota

Synopsis

Keith Hunter Jesperson, routier, échoue à l'examen d'entrée de la police montée canadienne.

Lorsque son épouse le quitte, il se met à violer des jeunes femmes avant de les assassiner.

L'agente du FBI Melinda Gand tente alors de l'arrêter...

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
Le Sourire du Tueur

Anecdotes

Téléfilm diffusé aux USA le 1er Mars 2014, et au Canada le 6 Avril de la même année.

Inspiré du tueur en série Keith Jesperson.

Keith Hunter Jesperson surnommé « The Happy Face Killer » (dû au fait que sur les lettres qu'il envoyait à la police et aux procureurs, il y avait toujours un smiley), né le 6 avril 1955 à Chilliwack en Colombie-Britannique, au Canada, est un tueur en série canadien ayant opéré aux États-Unis.
Il est connu pour avoir tué huit femmes au cours de cinq ans. La strangulation a été sa méthode préférée, la même méthode qu'il a souvent utilisé pour tuer les animaux étant enfant.
Après que le corps de sa première victime, Taunja Bennett, ait été trouvé, l'attention des médias s'est tournée vers Laverne Pavlinac, une femme qui a faussement avoué avoir tué Bennett avec son petit ami violent. Jesperson a été bouleversé parce qu'il ne recevait pas l'attention qu'il voulait, il dessina alors un visage souriant sur le mur sale d'une salle de bain où il a écrit une confession anonyme pour l'assassinat, à des centaines de miles de la scène du crime.
Parce qu'il n'obtint pas de réponse, il commença à écrire des lettres aux médias et aux procureurs. Plusieurs de ses victimes étaient des prostituées et des SDF sans aucun lien avec lui, mais sa victime finale fut depuis assez longtemps sa petite amie. Cette connexion est finalement ce qui a conduit à sa chute.
Bien que Jesperson ait affirmé avoir tué jusqu'à 160 personnes, seulement huit meurtres ont été confirmés.
En savoir plus:
http://www.psycho-criminologie.com/2019/01/keith-jesperson-le-tueur-au-s...

A noter que deux personnes ont été emprisonnées pour le premier meurtre de Keith Jesperson, avant qu'il ne soit confondu. Et les raisons sont très particulières:
Laverne Pavlinac, une femme de 62 ans de l’Oregon, avait décidé de se débarrasser de John Sosnovske, son petit ami alcoolique et violent de 42 ans, en l’impliquant dans le meurtre horrible de Taunja Bennett en 1990, une jeune femme de 23 ans, qu’elle savait qu’il n’avait pas commis.
Son témoignage était si convaincant et plein de détails que le petit ami a été condamné pour le meurtre. Cependant, elle s'est tellement impliquée dans ses déclarations qu’elle a été reconnue coupable d’être complice. Malgré ses rétractations ultérieures, personne ne la crue.
Elle et son ancien amant étaient en prison quand le vrai meurtrier, Keith Jesperson, a commencé à se confesser en lettres anonymes ornées de visages souriants (Happy Faces).
Il avait commis là son premier forfait. Il s'attribua donc la paternité de ce meurtre et de bien d'autres, avant de se faire attraper.
Laverne Pavlinac et John Sosnovske seront restés 4 ans en prison, avant d'être libérés lorsque Keith Jesperson fut reconnu comme étant le vrai coupable.
Cette histoire inspira très librement en 1999 le téléfilm "Happy Face Murders" (https://www.horreur.net/film/happy-face-murders-179083).

Elle est relatée en détails dans la première partie de ce reportage:
Keith Jesperson, le tueur au smiley:
https://www.dailymotion.com/video/x290s8h (54 mn)

Un meurtrier sous mon toit.
Melissa Moore, la fille de Keith Jesperson, parle de son père:
https://youtu.be/9XKGOq5eb40 (44 mn)

Musique : Marc Baril , Hal Beckett
Durée : 83 min
Sortie US :

Comment voir le film ?

Critiques Spectateurs

Il n'y a pas de critiques spectateurs pour l'instant.
N'hésitez pas à ajouter la votre !

Recherches de film

Vous recherchez un film ? N'hésitez pas à l'indiquer sur le forum. Et n'hésitez pas à aider les autres internautes !