Mother of Tears (Dario Argento - 2007)

Mother of Tears
Terza Madre, La
Réalisateur : Dario Argento
Votre note : Aucun(e)
5.77419
Moyenne : 5.8 (31 votes)
Suspiria
Inferno

Critique

Ultime volet de la saga phare d'Argento, Mother of Tears était attendu au tournant. Ce film est il à la hauteur des espoirs des fans du maître du giallo, de retour aux affaires depuis Masters of Horror ?

Synopsis

Sarah, jeune américaine étudiant l'art à Rome, ouvre malencontreusement une urne maléfique, d'où s'échappe la pire sorcière de tous les temps. Les sorcières du monde entier se rendent alors à Rome pour rendre hommage à leur chef, tandis que Sarah use de son pouvoir psychique pour tenter de contrecarrer les plans de la sorcière...

Affiche us Mother of Tears Mother of Tears Mother of Tears Mother of Tears Mother of Tears Blu-Ray français DVD américain
Bande annonce

Mother Of Tears Trailer (HD - Best Quality)

Anecdotes

Le troisième volet de la trilogie des "Trois Mères" entamée avec Suspiria et Inferno.
L'actrice Daria Nicolodi, qui fut la compagne du cinéaste, est la mère d'Asia Argento.
Le tournage s'est déroulé d'octobre 2006 à janvier 2007 à Rome, Terni et Turin, ainsi qu'aux studios Cinecittà.

Musique : Claudio Simonetti
Pays : Italie
Durée : 101 min
Appartient à la série :
Les Trois Mères
Sortie France : 16 Septembre 2008
Entrées France : Video
Sortie US :
Budget : 3 500 000 $
Sortie DVD Français :

DVD & Blu-Ray

Mother of Tears
Zone:
2

Critiques Spectateurs

Mother of Tears n'est absolument pas mon genre de film, surtout que ce film a des relents de Giallo, genre que j'exècre (à quelques exceptions mais ça j'ai déjà dit) bref, ça traîne en longueur, ça donne l'impression d'être mou, long et fourre-tout, ce qui est fait pour...Lire la suite

Ce n'est pas quelques scènes gore presque réussies et 3 belles paires de nichons qui sauveront le dernier volet de la trilogie des 3 mères de la médiocrité. On est bien loin du cultissime Suspiria, chef d'oeuvre de son époque, avec ce Mother of tears ou comment gâcher sa légende. Une réalisation,...Lire la suite

Afin de livrer une critique objective, je me suis sorti de la tête tout ce qui avait été dit sur Mother of Tears (la réaction du public lors de la projection à Cannes en 2007 y compris). Le film a fait couler beaucoup d’encre car l’attente était devenue extrêmement pesante. Je l’ai regardé comme si...Lire la suite

Mais pourquoi nous a-t-il pondu une merde pareille? Je pense que je donne les pensées de pas mal tout le monde ici quand je dis que ce film est une grosse merde comparé aux précédents opus qui sont considérés par tout bon cinéphile comme des classiques de l'horreur italienne et qui n'ont pas leur...Lire la suite

Con et ringard, voila les deux mots venant à l'esprit à la fin de ce film. Le gros problème qu'a eu Argento pour conclure sa trilogie, c'est qu'il s'y est pris beaucoup trop tard. Comme chacun le sait Suspiria et Inferno ont été créé sous l'influence d'un certain produit illicit, mais Mothers of...Lire la suite

A propos du realisateur

Dario Argento

Argento est né à Rome le 7 septembre 1940. C'est le fils du producteur Salvatore Argento. Donc, dès sa naissance, il est baigné dans l'atmosphère du cinéma. Mais, avant d'être le célèbre réalisateur qu'il est devenu par la suite, il débute en tant que critique de films dans un journal romain.

Il fit ses armes de scénariste aux côtés de...

On lui doit également :
Les Frissons de l'Angoisse
Card Player
L'Oiseau au Plumage de Cristal