Liste des Critiques pour Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

The Darkest Hour
Partis en voyage d'affaires en Russie, Sean et Ben sont témoins d'un phénomène extraordinaire dans le ciel moscovite. En compagnie de Natalie, Anne et Skyler, ils arpentent la capitale russe dévastée dans l'espoir de trouver un moyen pour rentrer aux États-Unis. Les invasions extraterrestres ont le vent en poupe depuis quelque temps. Certes, le concept est loin d'être novateur,...
Alone in the Dark 2
Quand on reçoit le DVD d' Alone in the Dark 2 pour en effectuer la critique, on ne peut s'empêcher de penser aux atroces 90 minutes qu'avait constitué le visionnage d' Alone in The Dark premier du nom, adaptation complètement foirée du célèbre jeu-vidéo et réalisée par le "maître" Uwe Boll . Ce même Uwe Boll qui avait déjà commis un autre forfait devenu célèbre dans le...
Les Portes du temps : un nouveau monde
La série Nick Cutter (ou Primeval ) tire sa révérence en 2011 après cinq saisons à l'intérêt inégal. Il en ressortait une saga distrayante, bien fichue, mais répétitive et aux aboutissants assez décevants dans l'ensemble. Pour rappel, le dénouement n'offrait pas toutes les réponses que l'on attendait et se permettait d'ouvrir une porte (pas temporelle celle-ci !) vers de...
ABC of Death
Quand on veut faire un film à sketches, il faut une idée de base cohérente et claire. Si Creepshow s’est fait, c’est grâce à la BD de Bernie Wrightson. Si on a eu Deux Yeux Maléfiques , c’était pour présenter deux fils sur la mort de façon très différente. Si on a eu V/H/S , c’était pour mettre en avant de vieux films horrifiques sur ce support culte. Bref, tout cela part...
L'Effet Papillon 3
Après un Effet Papillon 2 de sinistre mémoire, on n'était pas vraiment impatient à l'idée de voir débarquer un nouvel épisode de cette saga spatio-temporelle. Pourtant, l'idée de base (pouvoir modifier le présent en interagissant sur le passé) est propice à tous les délires et peut faire partir le scénario dans des directions imprévisibles pour autant que le concept soit bien exploité...