Liste des Critiques pour Ichi the Killer

Ichi the Killer
Genre: Gore
Année: 2001
Réalisateur: Takashi Miike
Musique: Seiichi Yamamoto
Durée: 129 min.
Budget: $1,400,000
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Night of the dead
Il est des films que l'on aimerait n'avoir jamais vu... et pour cause. Les habitués du site le savent : je ne tiens pas particulèrement le réalisateur allemand Uwe Boll en haute estime. Et pourtant, celui-ci est un bleu en matière de mauvais films à coté de ce nouveau roi des tâcherons, de ce nouvel empereur du mauvais goût et de l'incompétence, j'ai nommé Eric Forsberg . Que...
Kinatay
**Attention, cette critique contient quelques spoilers.** Pour arrondir ses fins de mois, un futur policier, jeune père et récemment marié, participe à quelques rackets. Un soir, un sergent de police l'engage pour une mission plus risquée. Si l'office de tourisme philippin cherche un film pour attirer de riches étrangers, il est certain qu'il ne se servira pas de ce métrage, qui n'hésite pas à...
L'impasse aux violences
Le thème des serial-killers et les actes de meurtres en série du XIXe siècle sont difficilement dissociables de Jack l’Éventreur. Toutefois, l’on en oublierait d’autres faits divers bien moins connus et médiatisés. L’affaire des torses de la Tamise fait écho à celle évoquée précédemment, mais l’imaginaire collectif est également hanté par les exactions de William...
Magic Magic
Il est parfois des films avec lesquels on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Un cinéaste peu connu, une histoire qui ne paie pas de mine et pourtant, l’on souhaite découvrir ce genre de métrage en espérant y déceler une petite perle rare boudée par le grand public, à tout le moins passer une bonne soirée en compagnie d’une surprise agréable. Magic magic semblait rentrer dans ces considérations...
Grizzly Park
Le premier contact avec Grizzly Park n'est pas désagréable. Le visuel de couverture est classique mais sympathique et la jaquette clame fièrement "Grizzly Park s'impose comme la référence des films de Grizzly". Un slogan sans âme et qui ne convaincra personne mais puisqu'il est là, quelqu'un a bien dû l'écrire. Alors maintenant il y a deux possibilités: soit cette...