Voir la fiche complète du film : Judge Dredd (Danny Cannon - 1995)

Judge Dredd

Stallone est impeccable. Quelques séquences bien emballées. Le reste...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Judge Dredd
6
Robot Prison Clone

En 2139, dans la ville de Mega City One, aux USA, le taux de criminalité est incroyablement élevé. Pour faire face à la recrudescence de ces malfrats, le gouvernement a décidé de créer une unité d’élite : les Juges. Ils sont à même de dispenser la loi sur le terrain. Le plus redouté d’entre eux est le juge Joseph Dredd (Sylvester Stallone). Ce dernier applique une justice expéditive qui n’est pas très bien perçue par les Juges du Haut Conseil, qui dirigent la ville. Lorsqu’un reporter est assassiné et qu’une vidéo ainsi que des empreintes génétiques prouvent que Dredd est le meurtrier, ce dernier est exilé de la ville. Avec l’aide d’un détenu, Fergie (Rob Shneider), il va s’échapper et tenter de retrouver le véritable meurtrier, un certain Rico (Armand Assante)…

Avant de s’adonner aux joies du slasher de seconde zone avec le pitoyable Souviens-toi… l’été dernier 2, Danny Cannon s’était sentit à la hauteur pour adapter la bande-dessiné Judge Dredd sur grand écran. Bonne ou mauvaise idée ? A la vision du film de Cannon, on pourrait plutôt pencher pour la seconde solution. Mais ce serait faire l’impasse sur les quelques vraies bonnes idées qui traversent le film…

Evoquons dans un premier temps l’un des « grands » atouts du film : son casting. Que dire lorsque, lors de la scène d’ouverture, on voit débarquer Stallone dans le costume (superbe) du Judge Dredd ? Il était sans doute l’un des rares acteurs à posséder la stature physique et la « tronche » de l’emploi pour camper un Judge Dredd en bonne et due forme. Entouré des vétérans Max Von Sydow et Jurgen Prochnow, Sylvester Stallone donne la réplique à la craquante Diane Lane et à son « sidekick » dans le film, Rob Schneider. Ce dernier est sans conteste l’élément comique du film (avec Stallone par moment). Même s’il ne remplit son contrat qu’à moitié, sa présence ne nuit pas au métrage et ses pitreries n’empiètent pas trop sur le reste de l’action.

Tant qu’on parle d’action, venons-en aux scènes d’action du film. Sans être époustouflantes ou survoltés, je les qualifierais de « distrayantes » dans la mesure où elles sont assez bien réparties tout au long du métrage. Une petite mention particulière à la poursuite en moto volante vers la fin du film, qui est sans nul doute la plus entraînante de toutes. Les effets spéciaux sont correctement torchés et les décors, bien qu’inférieurs à ceux d’un Blade Runner (pourtant antérieur à Judge Dredd) par exemple, nous plongent relativement bien dans l’univers de Judge Dredd (en un peu moins crasseux cependant par rapport à la BD) même s’ils paraissent un peu trop « propres » par moment.

Judge Dredd n’est certainement pas le meilleur film de Stallone (on lui préférera le plus sympathique et bourrin Demolition Man dans lequel il se frotte à Wesley Snipes) mais constitue un honnête film de science-fiction qui, s’il avait été dans les mains d’un cinéaste plus « chevronné », aurait sans doute été un peu plus consistant dans le fond comme dans la forme…

Autres critiques

Arac Attack
Que l’on envisage de faire un film « sérieux » sur la thématique des araignées, comme Arachnophobie , ou que l’on souhaite proposer un spectacle débridé, la frontière est bien mince pour éviter le navet. Des itérations telles qu’ Arachnid (Jack Sholder) ou Spiders (Gary Jones) sont là pour nous le rappeler. Déjà responsable du sympathique Éclosion , téléfilm où des...
Feast
Le gore et le fun, ce sont deux choses qui vont bien ensemble, et un grand nombre de réalisateurs l'ont bien compris. Évidemment, il ne faut pas non plus que cela devienne trop lourdingue au risque de devenir n'importe quoi et de finir dans les oubliettes, sauf pour les amateurs de bizarreries et autres malades mentaux. Après avoir fait un petit tour avec Dogma , film qui a connu son...
Les Dents de la Nuit
Attention, ceci est un avertissement : Amoureux de l'humour fin et du bon goût, vous pouvez d'ors et déjà passer votre chemin. En effet, vous ne trouverez dans cette comédie vampirique que des blagues lourdes, des jeux de mots vaseux et une quantité énorme de phrases à connotation sexuelle. Pour vous le prouver, voici quelques exemples : - Une personne demande à un dentiste comment il...
Le redoutable homme des neiges
Pour le cinéma de genre, les années1950 sont marquées par de nombreuses productions de science-fiction. Entre les préoccupations scientifiques d’une vie extraterrestre et une parabole avec l’envahisseur communiste en période de guerre froide, les métrages de ce style se sont multipliés. Cela a notamment laissé le champ libre aux initiatives horrifiques qui, quelque peu en retrait...
Yétis : Terreur en montagne
S’attaquer au mythe du yéti, c’est un peu comme entreprendre l’ascension d’une montagne, du moins avec la volonté de proposer un métrage de qualité. Mais la cryptozoologie est aussi malmenée que la zoologie «classique». Ces créatures mythiques sont remisées au stade de monstres bouffeurs de chairs humaines décérébrées. Yéti et La fureur du yéti sont des...
Judge Dredd
Réalisateur:
Sortie France:
Durée:
92 min
6.75862
Moyenne : 6.8 (29 votes)

Judge Dredd (trailer)

Dernières critiques spectateurs

Thématiques