Voir la fiche complète du film : Les Dents de la Mer : 2ème partie (Jeannot Szwarc - 1978)

Les Dents de la Mer : 2ème partie

Une suite qui tient la route mais qui ne prend pas trop de risques...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Les Dents de la Mer : 2ème partie
8
Requin Bateau

Quatre années ont passé depuis l’attaque d’un grand requin blanc dans la station balnéaire d'Amity. Le chef de la police locale, Martin Brody, qui a déjà affronté un redoutable squale, est toujours en fonction. Lorsque deux plongeurs disparaissent sans laisser d’autres traces qu’un appareil photo de plongée trouvé sous leur luxueux yatch, Brody est persuadé qu’un nouveau requin rôde dans les eaux d’Amity. Mais le maire et ses conseillers ne veulent plus entendre parler de requin et ne prêtent pas attention aux histoires de Brody…

Steven Spielberg tourne un autre chef d’œuvre (Rencontres du Troisième Type) et ne peut donc s’atteler à la réalisation d’une suite à son film. C’est donc un certain Jeannot Szwarc qui est chargé de nous faire détester un peu plus la mer et les plages… Mais Jeannot Szwarc n’est pas Steven Spielberg et même s’il fait preuve d’un certain talent lors des séquences sous-marines (la scène d’ouverture fonctionne très bien), les scènes « en surface » prennent un peu l’eau (!). La faute incombe à un scénario qui se contente de reprendre les ingrédients du premier film (du moins, dans sa première partie) sans y apporter la moindre once d’originalité. On retrouve le chef Brody et sa peur viscérale de l’océan (assez bien retranscrite lors d’une scène au suspense intéressant, lorsqu’il essaie de récupérer un morceau de bois à quelques mètres du rivage), persuadé qu’un squale se promène tranquillement dans les eaux avoisinantes. On assiste à quelques attaques assez « sympathiques » (celle avec la skieuse nautique renvoie directement à celle du Piranhas de Joe Dante, sorti la même année) et on arrive à une transition qui nous éloigne du premier film. Une bande d’adolescents sur des voiliers de plaisance s’éloignent un peu trop au large et sont la proie du grand requin blanc. Parmi eux, se trouvent les deux fils de Brody, Sean et Michael. Papa Brody embarque donc pour une mission de sauvetage…

Dès lors, le film se concentre sur les teen-agers et sur le chef Brody essayant de les tirer de ce mauvais pas. Le problème c’est que le tout manque singulièrement d’émotion et de suspense. Les personnages sont peu intéressants et l’on a du mal à s’identifier, ne serait-ce que quelques secondes, à l’un d’entre eux (ils sont cependant loin d’être caricaturaux). Au moins, dans le premier, il y avait Quint (remarquablement interprété par Robert Shaw) qui, lorsqu’il nous racontait l’histoire de l’Indianapolis, nous prenait vraiment aux tripes. Une chose qu’aucun des protagonistes de cette suite, pas trop mal emballée d'un point de vue technique, ne parvient à faire…

S’il ne fait aucun doute que le film de Spielberg se situe au-dessus de cette suite, il n’en demeure pas moins que le film de Jeannot Szwarc se laisse regarder avec un certain plaisir. Dommage que le requin soit un poil moins convaincant que celui du film original…

 

Autres critiques

Escape from Cannibal Farm
Suite à une série de mésaventures, une famille lambda se voit contrainte de demander l’asile dans une ferme reculée où vivent des rednecks sanguinaires, à tendance débile. Derrière ce synopsis, matière propice à un bon torture-porn/survival sans prétention, se dissimule un scénario un peu tiré par les cheveux rendant le tout indigeste. « On va cacher le fait qu’on n’a pas...
Aliens vs. Predator : Requiem
Après la vision du film des Frères Strause, difficile de ne pas rehausser un peu le niveau déjà pas très élevé du film de Paul Anderson, spectacle divertissant (et encore…) mais qui n’exploitait pas particulièrement les possibilités que lui offraient les deux franchises de la 20th Century Fox, Alien et Predator. Et ce n’est pas avec ce Requiem que la donne va donc changer. En effet, même avec la...
The River
À nouveau associé à une série télévisée, le nom de Steven Spielberg en tant que producteur a du mal à faire rêver. En 2011, la déconvenue de Terra Nova aurait pu refroidir ses ardeurs sur le petit écran. Mais l'illustre cinéaste ne se démonte pas face à l'échec. C'est ainsi qu'il récidive avec The river . Un projet ambitieux qui mêle aventures et horreur. À la base du concept ?...
Alcatraz
Alcatraz a déjà été la figure de proue du monde cinématographique. On songe notamment à Rock, Meurtre à Alcatraz ou L'évadé d'Alcatraz pour ne citer que les plus connus. Hormis des séries telles que Prison break ou Oz, l'univers carcéral est assez peu usité à la télévision. Aussi, le mariage de la célèbre prison sur un support qui permet une certaine largesse (surtout sur la longueur...
The Thompsons
Attention, cette critique contient quelques spoilers. Recherchés par la police suite à une sanglante altercation avec des voleurs dans une station service, les cinq membres de la famille Hamilton quittent le territoire américain. Suite à des recherches méticuleuses, ils entendent parler d'une famille de vampires habitant près de Londres et y envoient Francis en éclaireur. Révélation du...