Voir la fiche complète du film : Pirates des Caraïbes: La malédiction du Black Pearl (Gore Verbinski - 2003)

Pirates des Caraïbes: La malédiction du Black Pearl

Une grosse production plutôt soignée. On aurait quand même bien aimé voir Spielberg à la barre que Verbinski...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Pirates des Caraïbes: La malédiction du Black Pearl
8
Pirate Bateau
J'en connais qui vont se demander "Mais qu'est-ce que ce film fout ici ?". Oui, oui, c'est une question fort louable. Pourquoi faire la critique de ce film alors qu'il n'est pas à proprement parlé un film d'horreur pur et dur ? Mais Signes et Sixième Sens le sont-ils ? Loin de mon esprit l'idée d'associer ces deux chefs-d'oeuvre au film de Gore Verbinski mais force est de reconnaître que le paysage cinématographique "horrifique" est un peu pauvre ces derniers temps...(j'ai pas encore tout vu non plus).

Venons-en au film et à son histoire. Une histoire, il y en a une ? Oui. Bien que le film soit tiré d'une attraction du parc des studios Disney, un scénario, il y en a un. Pas génial, mais qui fait l'affaire en nous offrant quelques rebondissements par-ci par-là.

Le pirate déjanté Jack Sparrow est à la recherche de son vaisseau, le Blackpearl. Ce dernier est entre les mains d'un pirate du nom de Barbossa qui fait régner la terreur sur mer comme sur terre avec son équipage. Sur sa route, Jack va rencontrer le jeune Will Turner, épris de la ravissante fille du gouverneur, Elizabeth Swann. Quant celle-ci est enlevée par Barbossa, Will et Jack se lancent à sa poursuite...

Classique, certes, mais au moins on sait à peu près ce qui nous attend : duels au sabre entre pirates, abordages et canonnades en pleine mer, trésors, trahisons, romance... Des ingrédients qui se mêlent dans un film qui se cherche un peu. Entre la comédie et l'aventure, on se demande parfois de quel bord ça penche le plus. Et c'est sûrement l'une des plus grosses erreurs de Verbinski (ou plutôt des producteurs) : vouloir offrir un produit "pour toute la famille". N'oublions pas que c'est estampillé Disney et donc, forcément tout public. Dommage...
Les scènes d'actions ? Un peu (beaucoup ?) faiblardes à mon goût. Surtout que les acteurs se perdent plus en cabotinage qu'autre chose. La palme revient sans doute à Johnny Depp dans le rôle du pirate Jack Sparrow, qui frise le ridicule la plupart du temps. Orlando Bloom s'en sort un peu mieux... mais pas de beaucoup. Quant à l'effroyable capitaine Barbossa, on se demande à qui fera t-il peur... Encore dommage...
Les effets spéciaux ? Ah, enfin! Là, c'est une réussite. Les pirates-squelettes du Blackpearl sont stupéfiants. Un grand merci à Greg Cannom, David DeLeon et Mary Kim. Du bon boulot les enfants !

Alors, un blockbuster mauvais ? Non, quand même pas. Le film, malgré sa longueur, tient assez la route. C'est pas du grand cinéma, c'est certain. Mais le film assume la fonction première de tout film : divertir le public.

Autres critiques

Waterworld
Dans un futur lointain, la Terre est recouverte d'eau de part et d'autre du globe. Chacun tente de survivre à sa manière tandis qu'un groupe de rebelles poursuit une jeune fille dont le tatouage indiquerait une île, véritable Eldorado. En 1995, doté d'un budget monumental, Waterworld se présente comme le Blockbuster de la décennie. Figure du moment à Hollywood, Kevin Costner était...
Soudain l'été dernier
Sous des angles et des points de vue différents, le thème de la folie a toujours intrigué les auteurs et les cinéastes. Toutefois, le regard que l’on porte sur le terme de maladie mentale a nettement évolué au cours de ces dernières décennies. Quand on évoquait une humeur mélancolique au XIXe siècle et pendant une bonne partie du XXe siècle, on parle désormais de dépression. Les raisons,...
Scar 3D
Les producteurs et les gérants des salles de cinéma ont eu il y a quelques décennies la bonne idée de vouloir faire des films en 3D, dans l'espoir mensonger de faire vivre de nouvelles sensations aux spectateurs et dans l'espoir véritable de faire des rentrées d'argent conséquentes. Ce sketch a commencé dans les années 80 avec des films comme Vendredi 13 Meurtres en 3D ou encore Les Dents de la...
Comportements Troublants
Suite au suicide du frère aîné de la famille, les Clark emménagent sur l'île de Cradle Bay, afin de démarrer une nouvelle vie. Steve, qui se remet difficilement de ce drame, tente de s'intégrer dans son nouveau collège, dirigé par une bande d'élèves d'apparence calme et amicale, les Rubans Bleus. Mais d'étranges comportements et certaines rumeurs inquiètent Steve et ses...
2001 Maniacs : Field of Screams
Tous les ans, les habitants de Pleasant Valley organisent un grand festival où les invités d'honneur font office de barbecue. Mais cette fois-ci, ils sont contraints de s'exiler sur les routes pour continuer le carnage... Remake sympathique et décomplexé, 2001 maniacs nous narrait l'histoire d'un village paumé répondant au doux nom de Pleasant Valley où ses habitants s'amusaient à massacrer les...