Heat (1995)

Heat
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 8.9 (14 votes)
Réalisé par Michael Mann

Heat 1995

Synopsis

La bande de Neil McCauley à laquelle est venu se greffer Waingro, une nouvelle recrue, attaque un fourgon blindé pour s'emparer d'une somme importante en obligations.

Cependant, ce dernier tue froidement l'un des convoyeurs et Chris Shiherlis se retrouve obligé de "terminer le travail".
Neil tente d'éliminer Waingro, mais celui-ci parvient à s'échapper.

Parallèlement, le lieutenant Vincent Hanna mène l'enquête...

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

De la même thématique

L.A. Takedown

Anecdotes

Thriller

Remake du téléfilm américain "L.A. Takedown" (1989), également réalisé par Michael Mann.
( https://www.horreur.net/film/la-takedown-10420 )

De 'L.A. Takedown' à 'Heat': Interview de Michael Mann (VO - St. français optionnels):
https://www.youtube.com/watch?v=sBWjGNyDr6s
Heat: Conférence de Michael Mann à La Cinémathèque Française, le 04.07.09 (VO - St. français optionnels):
https://www.youtube.com/watch?v=ZzSR3SeOapA

"Heat 2": la suite du film culte existe !
Michael Mann débute sa carrière de romancier en signant "Heat 2", la suite de son film de braquage mythique. Un polar disponible en format poche chez HarperCollins depuis le 17 Avril 2024.
« McCauley arrive en haut de la colline à East L.A., à City Terrace plus précisément. Un coucher de soleil flamboyant embrase le ciel de rose et d’or. La vue se déploie dans toutes les directions : le centre-ville, le panneau Hollywood, les monts San Gabriel, l’océan au loin. En contrebas, six voies de feux arrière serpentent en direction de l’est et six voies de phares blancs vers l’ouest sur l’autoroute I-10. L’air est chargé de poussière et de senteurs d’eucalyptus. »
Pas de doute, cette seule description nous renvoie immédiatement dans l’univers si singulier de Michael Mann. Au-delà des néons et des élans de synthwave, son cinéma évoque depuis toujours des mégapoles électriques et hypnotisantes, dont les lumières artificielles et aveuglantes engloutissent des personnages en quête de sens dans le labyrinthe de l’existence.
Mais surtout, cette description rappelle la beauté, l’ambiance et les émotions si particulières de "Heat", son chef-d’œuvre et film de braquage terminal, porté en 1995 par Robert De Niro et Al Pacino.
Après avoir longtemps envisagé une suite, le cinéaste a finalement sauté le pas sous la forme d’un roman, co-écrit avec l’autrice Meg Gardiner.
Le roman débute juste après les événements du film, et suit Chris Shiherlis, le personnage qu’incarnait Val Kilmer, dans sa tentative de fuite des Etats-Unis. En tant qu’unique survivant du gang de McCauley, le criminel se retrouve traqué par Hanna dans une chasse à l’homme tendue.
Pour autant, le roman ne se concentre pas que sur l’immédiateté de cette situation. En plus d’alterner entre le point de vue de Chris et celui de Vincent, il vagabonde entre les années, plus précisément entre 1988 et 2000. Dans ce laps de temps qui entoure le long-métrage, "Heat 2" a l’opportunité de développer ses protagonistes, notamment McCauley, dont l’ambition le pousse à s’attaquer à un cartel mexicain.
Source:
https://www.ecranlarge.com/livre-bd/livres/1471130-heat-2-la-suite-du-fi...

Heat
Réalisateur : Michael Mann
Scénario : Michael Mann
Musique : Elliot Goldenthal
Pays : États-Unis
Durée : 170 min
Appartient à la série :
Sortie France : 21 Février 1996
Entrées France : 1 278 417
Sortie US :
Box-Office US : 67 436 000 $
Budget : 60 000 000 $

Comment voir le film ?

Heat
Regardez Heat (1995) en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Critiques Spectateurs

Un grand et long film d'action et d'inaction

Bon bah flop... Je doit être un extra-terrestre. Je m'attendais à un bête de film prenant et intense avec de l'action à gogo et une écriture de fou. Et bien je me suis sacrément fait ch... devant de "Heat"... Qu'est ce que c'est long et mou ! Et que de scènes inutiles ! Même la BO, pourtant belle, m'endormait. Un film dans un climat crépusculaire dit-on, en...Lire la suite

Face à face de légende

Al Pacino Vs. Robert De Niro... Heat est sorti dans les salles américaines le 15 décembre 1995, et à l'heure où j'écris ces lignes, nous sommes le 15 décembre 2011... Seize ans... Ce film aurait pu sortir il y a dix ans, cinq ans, voir même l'année prochaine : qui aurait vu la différence ? Evidemment, les pointilleux ne manqueront pas de nous rappeler moult détails révélateurs d'une époque, le...Lire la suite

Réponse à lebreihz

Et bien voilà ! C'est des avis comme ça que j'ai envie de lire dans les critiques ! Je suis content de voir que au moins un comme toi a compris :) En fait, je me force d'être en guerre contre ceux qui disent critiquer un film en ne mettant qu'une petite phrase sans interet. Un mauvais film (ou moyen selon les goûts) mérite qu'on lui ponde une critique détaillée, ne serais ce que pour le descendre...Lire la suite

Réponse à punisher84

Euh !... attend un peu !, car cette critique, ça fait plusieurs années que l'ai faite. Quand au film je l'ai vu au cinéma !. Si je n'ai pas élaborée une critique enflammé, il ya 2 raisons à cela ; -D'une part, on critique différemment un film quand on vient juste de le voir, c'est normal, la perception de l'ensemble n'est pas la même. -D'autre part, certains films ne justifient pas des critiques...Lire la suite

Policier d'auteur

Après avoir réalisé "le dernier des mohicans", un film très grand public, Mann revient ici à un genre qu'il affectionne : le policier. On approche au plus près du couple flic-voyou. Le regard du réalisateur ne glorifie ni un camp ni un autre, ce qui lui importe c'est de mêler une certaine forme de réalisme avec un esthétisme sur la ville, les exécutions et enfin les coups des braqueurs. L'enquête...Lire la suite