La Maison qui tue (Peter Duffell - 1971)

La Maison qui tue
The House that Dripped Blood
Réalisateur : Peter Duffell
Votre note : Aucun(e)
5.85714
Moyenne : 5.9 (7 votes)

Synopsis

Un acteur disparaît de sa maison sans laisser de traces. L’inspecteur Holloway se rend sur les lieux du crime et découvre que d’étranges locataires y ont également résidé. Un policier local va lui présenter l’agent immobilier, un homme au nom évocateur de AJ Stoker, et lui raconter quelques curieuses histoires…

Anecdotes

Film de la firme Amicus composé de quatre courtes histoires d'épouvante dont l'élément commun est une étrange demeure perdue dans la campagne anglaise.

Scénario : Robert Bloch
Musique : Michael Dress
Pays : Royaume-Uni
Durée : 102 min
Sortie France : 27 Septembre 1974
Budget : 500 000 $

DVD & Blu-Ray

La Maison qui tue (Blu-Ray)
Date de sortie:

Critiques Spectateurs

Un film à sketchs dans l'ensemble assez inégal, les 2 premiers sous forme de thrillers psychologiques sont moyens et guère palpitants, heureusement les 2 derniers relévent le niveau,une histoire de sorcellerie classique mais efficace et surtout le dernier avec une histoire de vampire assez amusante...Lire la suite

Il faut l'avouer, les décors et l'ambiance funestre qui dans ce métrage est non loin une copie presque comforme des productions hammer. Le film nous présente 4 petits sketches plus ou moins prévisible. Étrangement la maison qui par le titre souligne quelle est meurtrière n'a pas véritablement de...Lire la suite

Il faut en attendre grand chose de ce film, il est vraiment minimaliste, pas de sang ni de véritable scène de violence, mais les histoires se suivent sans problèmes, les acteurs sont bons, enfin voilà il y a pas grand chose à dire de ce petit "Hammer" sympathique.Lire la suite

Quand j'étais petit, la jaquette me foutait la trouille : une femme aux cheveux rouge, au visage semi-squelette, tenant une tête d'homme décapitée (Cushing) sur un plateau maculé de sang. Cette image morbide me marqua toute ma jeunesse. La première fois que j'ai vu le film, je fus un peu déçu : il...Lire la suite