La Sentinelle des Maudits (Michael Winner - 1977)

La Sentinelle des Maudits
The Sentinel
Réalisateur : Michael Winner
Votre note : Aucun(e)
7.8
Moyenne : 7.8 (5 votes)

Critique

Mannequin à succès, la belle Alison Parker, fragilisée par un passé trouble, souhaite emménager seule dans un appartement. La Sentinelle des Maudits mérite incontestablement une seconde chance, après une sortie cinéma plutôt discrète. Riche d'un casting de grande qualité, ce film démontre surtout les qualités d'un cinéaste aujourd'hui un peu oublié.

Synopsis

Alison Parker est une jeune top model qui emménage dans une vieille résidence uniquement habitée par un prêtre aveugle.

Mais d'étranges phénomènes se produisent dès l'arrivée de la jeune femme, notamment des voisins envahissants qui ne devraient pas être là...

 

La Sentinelle des Maudits Burgess Meredith et ses troupes infernales
Trailer VO

The Sentinel (1977) Trailer

Scénario : Michael Winner
Auteur : Jeffrey Konvitz
Musique : Gil Melle
Pays : États-Unis
Durée : 92 min
Sortie US :
Sortie DVD Français :

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Je dois dire que je suis surpris moi qui m'attendais à un film traitant d'un exorciste ou d'une maison hantée Pourquoi ?, l'année du film simplement ! ,les années 70 sont propices au film traitant de l'exorcisme rappelez-vous ! Ces années là verrons la sortie du film"...Lire la suite

Un film d'horreur relativement réussi même si sans réelle surprise. L'excellence de l'atmosphère et certaines séquences franchement effrayantes hausse ce film bien au-dessus de la production d'alors. Mais sa plus grande particularité reste son étonnant casting constitué d'...Lire la suite

Vu sur CineFX récemment, un film d'horreur classique avec un casting de fou (Christopher Walken et Jeff Goldblum rien que pour des second rôles sans importance!) et quelques scènes bien gores et flippantes (le fantôme du père qui fait une orgie). A conseiller et merci CineFX.Lire la suite

Un film très phare de demeure hantée des années 70. Bien plus terrifiant et horrible que «Amityville». Les apparitions, l'atmosphère, le mystère, le vieux prètre immobile à la fenêtre, un zénith de creepy. La charmante Cristina Raines interprète la top modèle, John Carradine joue le prètre...Lire la suite