Les Morsures de l'Aube (Antoine de Caunes - 2001)

Les Morsures de l'Aube
Les Morsures de l'Aube
Réalisateur : Antoine de Caunes
Votre note : Aucun(e)
5.28571
Moyenne : 5.3 (7 votes)

Synopsis

A 29 ans, Antoine, night-clubber invétéré, dort le jour et vit la nuit, errant dans les rues de Paris et forçant les entrées des lieux les plus prisés. C'est grâce au mystérieux Jordan qu'il accède aux nuits branchées. Mais le pique-assiettes se fait prendre à son propre piège et un homme, menaces à l'appui, l'engage à retrouver le fameux Jordan avec qui il a un compte à régler. Ne sachant que faire, Antoine, épaulé par son ami Etienne, se lance à sa recherche et rencontre sa soeur ténébreuse, Violaine, dangereux oiseau de nuit...

Bande-annonce

Cães da Noite - Les Morsures de l'aube (2001)

Scénario : Laurent Chalumeau
Pays : France
Durée : 95 min
Sortie France : 21 Mars 2001
Entrées France : 388 337

Critiques Spectateurs

Ce film ne restera pas dans les annales, loin de là... Le casting parait au départ alléchant : Asia Argento, Guillaume Canet, Gérard Lanvin. Mais malheureusement, ces derniers sont soit mal dirigés soit pas vraiment à leur place (mal choisi pour ce qu'on en fait). Asia Argento est plutôt...Lire la suite

Vous avez eu la dent dure... Les Morsures de l’'Aube est passé relativement inaperçu lors de sa sortie. Pourtant, la bande annonce augurait un bon thriller fantastique. Lorsque je l'’ai vu sur canal + la première fois, j’'ai été déçu. En réalité, c’'est plus un thriller qu'’un film fantastique. Dès...Lire la suite

Un film fantastique qui ne brille pas vraiment pour son scénario et pour la qualité de son casting. Une histoire sur le monde nocturne et ses activité sur fond d'inceste vampirique mais qui ne donne quasiment rien de convaincant. Le film navigue sans cesse entre deux eaux, drame fantastique et...Lire la suite

Un film qui m'a plutôt surpris agréablement car je voyais mal De Caunes et Canet dans un film fantastique de belle facture. La présence de l'envoûtante Asia Argento n'est pas étrangère à ce jugement plutôt positif, mais il se dégage toutefois une profondeur et une noirceur intéressante de ce long-...Lire la suite