Minority Report (Steven Spielberg - 2002)

Minority Report
Minority Report
Réalisateur : Steven Spielberg
Votre note : Aucun(e)
8.51163
Moyenne : 8.5 (43 votes)
Minority Report

Synopsis

A Washington, en 2054, la société du futur a éradiqué le meurtre en se dotant du système de prévention / détection / répression le plus sophistiqué du monde. Dissimulés au coeur du Ministère de la Justice, trois extra-lucides captent les signes précurseurs des violences homicides et en adressent les images à leur contrôleur, John Anderton, le chef de la "Précrime" devenu justicier après la disparition tragique de son fils. Celui-ci n'a alors plus qu'à lancer son escouade aux trousses du "coupable"... Mais un jour se produit l'impensable : l'ordinateur lui renvoie sa propre image. D'ici 36 heures, Anderton aura assassiné un parfait étranger. Devenu la cible de ses propres troupes, Anderton prend la fuite. Son seul espoir pour déjouer le complot : dénicher sa future victime ; sa seule arme : les visions parcellaires, énigmatiques, de la plus fragile des Pré-Cogs : Agatha.

Critique

Un excellent thriller de science-fiction servi par des acteurs, un scénario et une mise en scène irréprochables.

Anecdotes

Matt Damon devait jouer le rôle de l'inspecteur Ed Witwer, le héros de Minority report, mais ne put assurer le tournage en raison d'emploi du temps incompatible avec le tournage d'Ocean's eleven. C'est donc Colin Farrell qui le remplaça. Par ailleurs, les scènes où apparaissait le jeune acteur d'Arlington Road, Spencer Treat Clark, n'ont pas été retenu au montage final.

Scénario : Scott Frank , Jon Cohen
Musique : John Williams
Pays : États-Unis
Durée : 145 min
Appartient à la série :
Minority Report
Sortie France : 02 Octobre 2002
Entrées France : 3 684 160
Sortie US :
Box-Office US : 132 014 112 $
Budget : 102 000 000 $

Critiques Spectateurs

Ces êtres peuvent voir les crimes avant que ces derniers aient lieu. Le département du pré-crime et notre héro exploitent cette faculté. Mais l'histoire va se retourner contre lui... L'adaptation d'une nouvelle de Philip K. Dick ; plutôt bon signe... Spielberg aux commandes ; en...Lire la suite

Futur trop anticipé ? Pas si sur mon cher Nandrolone, il faut admettre que les écrans tactiles des smartphone et tablettes, commencent à ressembler à ceux du films, il sont pas encore transparent, mais je pense qu'en jour nous manipulerons des hologrammes. Quand concept du crime prévu avant qu'il n...Lire la suite

Non désolé, je n'ai pas particulièrement aimé Minority Report, je ne suis pas un adepte de la science fiction et trop de fiction tue la fiction, moi ce qui me gonfle c'est que l'on s'imagine toujours dans le futur avec des équipements hyper complexe que l'on maîtrise à fond comme leur espèce d'...Lire la suite

Il n'est donc pas étonnant de constater que tout y est, du moindre gadget au dernier modèle de voiture magnétique qui grimpe les murs. Le problème reste que le scénario choisi n'est autre qu'une enquête policière qui, une fois débarrassée de ses gadgets, laisse place à la fin coutumière à laquelle...Lire la suite

Au risque d’en déplaire à beaucoup, je tiens à préciser (ou à redire) que nous sommes ici pour critiquer un film et non pas pour faire l’apologie d’une œuvre littéraire qu’aucun film ne pourra jamais égaler. Vous détracteurs, vous parlez de mauvaise adaptation de la part de Steven Spielberg et...Lire la suite

A propos du realisateur

Steven Spielberg

Né le 18 Décembre 1946 à Cincinnati (Etats-Unis), Steven Spielberg, démontre un amour pour la caméra assez précoce. Enfant, il réalise quelques petits films amateurs puis abandonne vite ses études pour tenter sa chance à Hollywood. Il apprend son métier sur le tas dans les années 60 en réalisant des courts-métrages tels que Firelight ou Amblin (dont il...

On lui doit également :
Il faut sauver le soldat Ryan
A.I. Intelligence artificielle
Amistad