The Lodger (John Brahm - 1944)

The Lodger
The Lodger
Réalisateur : John Brahm
Votre note : Aucun(e)
7.66667
Moyenne : 7.7 (3 votes)

Synopsis

Le Londres de l'Angleterre Victorienne abrite un assassin insaisissable mutilant ses victimes, des femmes, toutes actrices ou l'ayant été.

De leur côté, les Burton, un couple de gens respectables, ont décidé de louer une chambre dans leur demeure. Le soir du troisième meurtre, un personnage mystérieux émerge alors du brouillard en réponse à l'annonce de logement et loue la chambre à un tarif confortable pour le couple.

Slade, dont une coïncidence troublante fait qu'il porte le même nom qu'une rue du quartier, se révèle être un homme inhabituel et détaché de même qu'un étrange locataire. Pathologiste de profession menant de curieuses expériences, Slade s'absente la nuit, rentrant parfois à l'aube proche. Sa courtoisie, sa politesse et ses manières de gentleman intrigueront Kitty, la nièce des Burton, actrice à l'affiche d'un music hall.

Lors de l'une de ses éclipses nocturnes, un meurtre est à nouveau commis et le locataire, au rythme de vie étrange et à la discrétion maladive, attire alors sur lui de plus en plus de suspicions...

Critique

Une version peu connue du roman The Lodger qui se solde néanmoins par une excellente représentation du Londres victorien plongé dans la psychose générée par les meurtres de l’Éventreur. Un film à l’esthétique soignée qui joue autant la carte du suspense que de l’angoisse ; le tout servi par une histoire habile et indéniablement maîtrisée.

The Lodger The Lodger The Lodger

Anecdotes

The Lodger a été réalisé en 1943 et constitue la troisième adaptation du livre éponyme de Marie Belloc Lowndes.
Publié en 1913, c'est la première nouvelle à offrir une solution à l'énigme des meurtres de Jack l'éventreur. Le postulat de départ réside évidemment dans les meurtres de prostituées, actes commis par un dément se faisant appeler « The Avenger » - le vengeur - dans un Londres de fin de 19ème siècle. Le thème de la nouvelle présente le locataire - « The Lodger »- comme un jeune homme étrange et un peu reclus qui finira par être suspecté d'être l'éventreur, artisan de l'horreur au sein du quartier de whitechapel...

Scénario : Barré Lyndon
Musique : Hugo Friedhofer
Pays : États-Unis
Durée : 84 min
Appartient à la série :
Lodger
Sortie France : 22 Janvier 1947
Sortie US :

Critiques Spectateurs

Je m’intéresse depuis 5 ans au vieux cinéma, sans délaisser pour autant le cinéma moderne actuel, mais je dois reconnaître que peu de films parviennent à me faire grimper au rideau donc afin d'assouvir ma soif du 7e art je part à la découverte de ses vieux films. J'ai ainsi pu découvrir bons...Lire la suite

Dans le même genre

Sur Horreur.net