Liste des Critiques pour Orochi: The Eight Headed Dragon

Orochi: The Eight Headed Dragon
Genre: Animalier, Fantasy
Année: 1994
Réalisateur: Takao Okawara
Musique: Yôko Kanno
Scénario: Wataru Mimura
Durée: 105 min
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Night Wolf
**Attention, cette critique contient quelques spoilers.** Exilée aux Etats-Unis, Sarah rentre en Angleterre pour une quinzaine de jours. Heureuse de retrouver ses proches, son retour ne fait toutefois pas l'unanimité. De nouveau bien ancré dans le paysage de l'horreur depuis une bonne dizaine d'années désormais, la Grande-Bretagne semble déjà chercher son second souffle. Ainsi, le producteur de l...
Heartless
**Attention, cette critique contient des spoilers.** Depuis la mort de son père, Jamie Morgan vit seul avec sa mère dans un modeste appartement situé dans les quartiers pauvres de Londres. Solitaire et réservé, à cause d'une tache de naissance en forme de coeur parcourant une grande partie de son visage, il fréquente peu de gens, hormis sa famille. Passionné de photographie, il sillonne les rues...
Epic : La bataille du royaume secret
Initiateur de la lucrative franchise L'âge de glace, Chris Wedge s'était fait plutôt rare dans le domaine de la réalisation depuis le moins bon Robots (qui date de 2005). Quelques doublages et productions plus tard, le cinéaste revient derrière la caméra avec Epic, sorte de croisement entre Arrietty et 1001 pattes. On le sait, il est très dur pour des studios de se faire une place dans le...
Alyce
Après une soirée de beuverie, la meilleure amie d'Alyce tombe de son immeuble et se retrouve dans un piteux état. Dès lors, Alyce ressent le besoin d'oublier en se droguant. Une spirale qui l'entraîne dans les bas-fonds de la ville. Trois années après Zombie strippers, film de morts-vivants bancal et maladroit, Jay Lee récidive dans l'horreur avec Alyce. Sur le papier, son dernier...
Little Monsters
Si le cinéma de genre compte de nombreuses créatures peu ragoûtantes, le zombie est sans aucun doute l’une des figures horrifiques les plus représentées en terme de longs-métrages et de séries télévisées. Porté par l’iconographie mythique des films de George Romero, le mort-vivant s’est décliné sous toutes les formes possibles et imaginables. Et la comédie n’y échappe pas...