Liste des Critiques pour Frankenstein

Frankenstein
Titre: Frankenstein
Genre: Epouvante
Année: 1931
Réalisateur: James Whale
Musique: Bernhard Kaun
Durée: 71 min
Budget: 291 000 $
Pays: États-Unis
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Die : Le Châtiment
En Anglais, Die signifie mourir , mais désigne également les dés à jouer . D'où, le double-sens du titre du film de Dominic James . Die : le Châtiment est décrit par son le dossier de presse comme la rencontre entre Saw et Cube . Les références sont costaudes et si la filiation avec le premier est indéniable (elle crève même les yeux), je pencherais, pour ma part, pour une sorte de Saw "light"...
Hôtel Transylvanie
Pour les 118 ans de sa fille, le comte Dracula réunit ses amis à son château pour une grande fête. Tout semble se dérouler comme prévu jusqu'à l'irruption d'un globe-trotter un peu perdu. La venue de cet importun risque de compliquer la situation... Après des productions assez plaisantes (Les rois de la glisse, Tempête de boulettes géantes...), mais loin de faire l'unanimité, les...
Lake Placid 3
Un zoologiste emménage aux abords de Lake placid avec sa famille pour trier les affaires de sa mère. Mais le lac est loin d'être aussi calme qu'il n'y paraît. En effet, des crocodiles géants sèment la terreur dans ses contrées... Initié en 1999 par le sympathique film de Steve Miner, la saga Lake placid fait dorénavant la joie des producteurs avides de nanars vite faits, mal réalisés. En 2007,...
Panic Button
On ne le répètera jamais assez : étaler sa vie sur les réseaux sociaux peut s'avérer néfaste. C'est partant de ce postulat de plus en plus évident au regard de l'actualité que les producteurs John Shackleton et David Shillitoe ont eu l'idée de développer un film qui centrerait son intrigue autour de Facebook et de ses dérives potentielles. Bien sûr, on n'est pas dans The...
Casper
Ah! Casper le gentil fantôme ! Un chouette petit dessin animé sans prétentions qui a bercé l’enfance de pas mal d’entre nous. La transposition en film ne paraissait pas devoir poser trop de problèmes au vu des possibilités offertes, mais on sait tous comment ça peut se terminer avec les adaptations sur grand écran… Un look très "Burtonnien" pour l'intérieur de la...