Shadowz - la plateforme de VOD
Voir la fiche complète du film : Escape from Cannibal Farm (Charlie Steeds - 2017)

Escape from Cannibal Farm

Une production faiblarde ne parvenant pratiquement jamais à camoufler son budget négatif. Le résultat est, par conséquent, trop amateur pour être appréciable.
Publié le 20 Mars 2018 par KinemaVoir la fiche de Escape from Cannibal Farm
4
Cannibales

Suite à une série de mésaventures, une famille lambda se voit contrainte de demander l’asile dans une ferme reculée où vivent des rednecks sanguinaires, à tendance débile. Derrière ce synopsis, matière propice à un bon torture-porn/survival sans prétention, se dissimule un scénario un peu tiré par les cheveux rendant le tout indigeste.

« On va cacher le fait qu’on n’a pas de tunes derrière un scénario super complexe. Ils n’y verront que du feu… » Certainement le refrain de la chanson écrite par Charlie Steeds, réalisateur du triste Escape from Cannibal Farm. Voulant maladroitement ajouter des enjeux plus matures pour donner de l’ampleur à son métrage, ce cinéaste inexpérimenté se prend les pieds dans le tapis et nous sert un patchwork d’idées confuses difficiles à avaler. Entre le drame familial, le thème de la vengeance, le réseau de vente de chair humaine et les nombreux rebondissements, difficile de savoir où donner de la tête.

On remarquera la référence – ou correction faite, le plagiat – au Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper (Poltergeist, Lifeforce), car l’un des antagonistes est un attardé portant un tablier de boucher ainsi qu’un masque de peau humaine. L’emprunt est un peu trop flagrant pour être apparenté à l’hommage, d’autant plus que le synopsis rappelait déjà énormément le classique de Hooper.

Une autre déception vient des effets visuels gores peu réalistes. On cite, à titre d’exemple, un coup de fourche dans le postérieur digne d’un gag des looney tunes ou des mains qui explosent littéralement au contact d’une barrière électrifiée. On va consulter Google pour savoir si c’est possible.

En revanche, la scène où l’un des personnages se retrouve confiné dans un four – pas vraiment un spoiler, car dévoilé dans les bandes-annonces – est très perturbante. Entendre ses supplications faites à sa mère impuissante se révélera particulièrement éprouvant et pour en remettre une couche, la cuisson est affreusement lente. Le prix à payer pour une viande de qualité.

Côté casting, pas de quoi décerner un Golden Globe, mais certaines prestations sont correctes comme celles de Kate Davies et de David Lenik interprétant respectivement la sœur et le frère aîné. Par contre, au rayon cabotinage, on souligne la performance de Barrington De La Roche dans le rôle du vieux fou, propriétaire de cette fameuse ferme.

En dehors de quelques passages bien sentis, on ne retiendra pas grand-chose d’Escape from Cannibal Farm. Le cinéma indépendant peut receler quelques perles, mais aussi de nombreuses tentatives foirées comme cette copie sans goût du Massacre à la tronçonneuse. Inutile donc de tomber dans la suranalyse abusive. Le film n’est pas un plantage complet, mais ne mérite pas 1 h 30 de votre temps. Regarder la course des nuages dans le ciel a plus d’intérêt, et au moins, c’est relaxant.

Autres critiques

Pirates de Langkasuka
Au royaume de Langkasuka, les pirates sévissent sur ses paisibles rivages. Les trois souveraines du royaume sont contraintes d'exiger les services d'un inventeur de renom afin de se défendre et d'endiguer cette menace provenant des quatre coins du royaume. La Thaïlande est le foyer d'un cinéma émergeant des plus prometteurs. Outre les productions d'action dont la réputation n'est plus à faire (...
Area 51
Initiateur du phénomène Paranormal activity , Oren Peli est parvenu en moins d’une décennie à se faire un nom dans le domaine horrifique, particulièrement celui du faux documentaire. En dépit de productions du même acabit, il n’aura réalisé qu’un seul et unique film avant de revenir à la charge avec Area51; toujours du found footage à la sauce Roswell. Le thème des extraterrestres n’est pas...
Comedown
Après Kidulthood , qui présentait une tranche de vie de la jeunesse désabusée de Londres, le réalisateur Menhaj Huda continue dans le social en envoyant cette fois ses adolescents paumés se faire massacrer dans un immeuble abandonné. C'est l'occasion pour lui de confronter l'attitude violente de ces jeunes à celle de la vie et de voir ce qu'ils valent réellement face à l'...
Repo! The Genetic Opera
Celà faisait des années qu'il nous en parlait, et il est enfin là. Le voilà enfin le fameux opéra-rock de Darren Lynn Bousman ! Le réalisateur de Saw 2, 3 et 4 criait à qui voulait l'entendre qu'il était un artiste et qu'il n'avait jamais voulu devenir réalisateur de film de torture. Et il comptait bien nous le prouver avec Repo, the genetic opera , un film qu'il murit depuis des années. On...
Dead Silence
Décidément, James Wan est un réalisateur obsédé par les poupées ! Après le pantin de Saw , voilà que son second long métrage (troisième en fait si on compte son film d'étudiant Stygian ) en contient plus d'une centaine et que son scénario suit les exactions d’une poupée tueuse. Classique et déjà vu me direz-vous. Je ne peux qu’être d’accord. Mais quand derrière la caméra...
Réalisateur:
Durée:
6.5
Moyenne : 6.5 (4 votes)

ESCAPE FROM CANNIBAL FARM Bande Annonce ( Horreur-2017)

Message Important

FB

Depuis quelques mois, nous sommes dans l'incapacité de partager notre contenu comme nous le souhaitons sur la page Facebook d'Horreur.net. En effet, Facebook considère notre site comme "contraire" à leurs Standards de la communauté.
Malgré nos demandes répétées, restées sans réponses, Monsieur Facebook ne nous a pas précisé la raison de ce blocage.

Comme nous aider ?
Si vous avez un compte Facebook, il vous suffit de vous rendre sur cette page : https://developers.facebook.com/tools/debug/?q=horreur.net

Puis de cliquer sur "Veuillez nous en informer".
Nous vous proposons de copier ce message :

"Bonjour, depuis quelques temps, il m'est impossible de partager le contenu de ce site. Pourriez-vous en rétablir l'accès?"

Nous sommes convaincus que, plus vous serez nombreux à informer Facebook et plus nous aurons de chance d'avoir enfin une réponse ! Merci à tous pour votre aide !
L'équipe d'Horreur.net

Critiques de films