Le Diable dans le Sang (Julian Doyle - 2008)

Le Diable dans le Sang
Chemical Wedding
Réalisateur : Julian Doyle
Votre note : Aucun(e)
5.83333
Moyenne : 5.8 (6 votes)

Synopsis

Un professeur introverti décide de ramener à la vie l'inquiétant écrivain et occultiste britannique Aleister Crowley, adepte des plaisirs occultes et orgiaques...

Le Diable dans le Sang

Anecdotes

Bruce Dickinson est le leader du groupe de rock Iron Maiden.

Co-scénariste de ce métrage, il apparait aussi au début du film.

Durée : 106 min
Direct to Video
Sortie France : 20 Janvier 2009
Entrées France : Video
Budget : 2 500 000 £
Sortie DVD Français :

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Ce qu'il y a d'intéressant dans ce film c'est le décryptage et la satanisation de la bible. pour un athée comme moi, c'est plaisant. On apprend beaucoup. Et puis on découvre ce personnage de Crowley qui a vraiment existé et pratiqué "l’ésotérisme sexuel"...et bah... La...Lire la suite

Ce qui est vraiment marrant avec ce film, c'est la volonté manifeste de ses scénaristes et metteur en scène de présenter un bon film, un film intelligent. Impression confirmée par un commentaire audio expliquant tout et n'importe quoi, intellectualisant le foutraque et mélangeant l'historique et le...Lire la suite

Film écrit par Bruce Dickinson chanteur du groupe rock Iron Maiden mettant en scène un professeur qui suite à une expérience pense être devenu la réincarnation de l'occultiste anglais Aleister Crowley... Un scénario ma foi très original, fallait y penser ! Le film comporte énormément de dialogue...Lire la suite

De tous les mauvais films plus ou moins horrifiques que j'ai vus, Le diable dans le sang est certainement l'un des pires. Tout d'abord l'image donne le tempo : par ses couleurs, son éclairage, le film ressemble à un très vieil épisode de l'Inspecteur Derrick (mais en beaucoup moins bien). Ensuite,...Lire la suite

Même si je partage 75% lds avis de ceux qui pensent qu’il s’agit là d’un navet pur jus, je trouve quand même un peu trop injuste de le qualifier aussi facilement de la sorte. Déjà, parce que le scénario, bien que complexe et finalement incompréhensible, essaie tant bien que mal de se sortir de la...Lire la suite