Liste des Critiques pour Evil Bong 666

Evil Bong 666
Titre: Evil Bong 666
Genre: Comédie, Horreur
Année: 2017
Réalisateur: Charles Band
Pays: États-Unis
Tags : -
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Sharktopus
Entre deux épisodes de la saga Détour mortel, Declan O'Brien troque les régions boisées et reculées de la Virginie pour des eaux turquoise, des plages de sable fin, de jeunes donzelles en bikini et une bestiole comme vous n'en avez encore jamais vu. On le sait la sharksploitation est toujours une manne providentielle pour des producteurs peu scrupuleux. En tête de liste, les studios...
Saw 3D : Chapitre Final
Nous y voilà enfin! Après sept années et autant d'épisodes marqués par la torture, voici le dernier (?) opus de la saga Saw , initiée en 2004 par le film de James Wan . Sept ans de pièges machiavéliques et d'intrigues tordues de plus en plus nébuleuses qui ont engendrés les moqueries et les quolibets. Il était donc largement temps de mettre un point final à tout cela et les producteurs,...
Le Survivant d'un Monde Parallèle
Certains acteurs, à force de côtoyer les studios de tournage, ont envie de faire leur propre film. Il existe alors deux cas de figure. Le premier cas est celui qui est talentueux dans tout ce qu'il touche : Clint Eastwood, Albert Dupontel, George Clooney... Le second cas est ceux des jeunes premiers qui veulent tenter l'expérience et pas toujours avec talent. Récemment, Joseph Gordon-...
The Mother
**Attention, cette chronique contient quelques spoilers.** Une mère de famille, qui vient d'accoucher de son quatrième enfant, se retrouve régulièrement seule avec ses petits lorsque son mari, routier, part travailler. Un soir, elle apparaît très fatiguée et en proie à une violente crise de nerfs. S'inspirant vaguement d'un fait divers survenu au Texas, The Mother évoque un trouble...
House of the Devil, The
Les années 80, c'était l'âge d'or des films d'horreur. C'était l'époque où les salles obscures pouvaient accueillir des films d'épouvante des quatre coins du monde et où le spectateur était respectueux du matériel et des gens. Enfin, c'était la belle époque. C'était aussi une époque où l'imagination était foisonnante et où les scénaristes et réalisateurs se démenaient pour trouver de bonnes idées...