Liste des Critiques pour Motel

Motel
Titre: Motel
Genre: Thriller, Horreur
Année: 2007
Réalisateur: Nimród Antal
Musique: Paul Haslinger
Scénario: Mark L. Smith
Durée: 85 min
Budget: 19 000 000 $
Pays: États-Unis
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Last of the Living
Quand on s’attaque à un thème aussi exploité que les morts-vivants ou la comédie de zombies en l’occurrence, il faut avoir un minimum d’idées et un scénario potable pour se lancer dans l’aventure. Faire un film sans imagination et surtout sans apporter un petit quelque chose au genre, c’est un peu comme suivre le troupeau de moutons qui saute de la falaise. Autrement...
Témoins du mal, Les
Le pays ibérique a prouvé plus d’une fois qu’il était un pays à suivre en matière de films d'épouvante. Il faut dire qu'en très peu de films, les téléspectateurs du monde entier ont pu apprécier et trembler devant des métrages de qualité comme [Rec] ou encore la série des Peliculas para no dormir . Cela dit, le pays possède aussi son lot de films très moyens et parfois la déception est amère, il...
Shrill Cries : Reshuffle
A Hinamizawa, petit village japonais, une malédiction frappe tous les ans les habitants. Lors d'un festival où rituel et traditions apaisent le dieu Oyashiro-Sama, une personne est tuée et une autre disparaît dans des circonstances mystérieuses. Keiichi et ses amies s'interrogent, mais la folie semble les guetter... Après une adaptation-live absolument pathétique, il semblait peu probable...
Amityville : La maison de poupées
Après sept films d’une qualité inégale, la saga Amityville est parvenue à dénaturer l’idée initiale, reléguant les sordides faits divers du 112 Ocean Avenue à des histoires de fantômes bancales et prévisibles. Les réalisateurs de seconde zone se sont succédés en usant avec plus ou moins d’habiletés les mêmes ficelles. La particularité des dernières productions ne provient pas de...
Modus Anomali : Le Réveil de la Proie
Si le nom de Joko Anwar ne vous dit rien, c'est tout à fait normal. Ce réalisateur indonésien n'a pas franchi nos frontières francophones pour ses précédents films (Kala et Forbidden door). Aussi, il est d'autant plus surprenant de voir surgir son dernier projet dans notre pays, a fortiori dans les salles. Un thriller horrifique où un certain John Evans se retrouve en pleine forêt, amnésique et...