Liste des Critiques pour Un Tueur Sous Influence

Un Tueur Sous Influence
Genre: Horreur
Année: 1974
Réalisateur: Freddie Francis
Musique: John Scott
Durée: 96 min
Tags : -
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

The  Coffin
Pour le critique de cinéma, il existe en gros trois catégories de films : ceux qu'il a beaucoup apprécié et sur lesquels il y a beaucoup à dire, ceux qu'il a détesté et sur lesquels il y a également beaucoup de choses à raconter et puis il y a la dernière catégorie: ceux qui laissent indifférent. C'est celle-là qui donne le plus de fil à retordre au critique consciencieux et désireux...
Evil Dead
Le film d'horreur a beau être un genre ultra-référencé, l’annonce d’un nouveau remake, d’un reboot ou d’une préquelle d'un de nos précieux classique fait à chaque fois frémir. Si l’on a bien trop tôt fait de crier à l’hérésie ou au manque cruel d’imagination des scénaristes et producteurs actuels, l’histoire nous a pourtant appris qu’il ne faut pas pour autant ranger ces films dans la catégorie...
L'Ile Du Docteur Moreau
Unique rescapé d'un naufrage, le jeune Edward Parker est recueilli sur un paquebot qui doit faire une escale sur une île mystérieuse, propriété d'un certain Docteur Moreau. Suite à une dispute, Parker est abandonné sur cette île, et découvre les sinistres expériences de son hôte. Première adaptation du célèbre roman d'H.G. Wells, cette Ile du Docteur Moreau bénéficie aujourd'hui d'une sortie DVD...
Timber Falls
Pour son premier film d'horreur, le réalisateur Tony Giglio s'est attaqué à un genre très prisé, voire surexploité: le Survival. Forestier dans le cas de Timber Falls . Pour ce faire, le réalisateur s'est muni de son petit livre "Le Survival pour les Nuls" afin de respecter le cahier des charges inhérent au genre. Le film ressemble donc à une succession de clins d'oeil...
Jurassic shark
Quand on touche aux films de requins, particulièrement ceux des années 2010, l’on se dit que le genre nous inflige ce qu’il y a de pire dans le septième art. Certaines productions étant tellement mauvaises qu’elles parviennent à nous laisser croire qu’on ne peut pas faire pire. Sharktopus , Sharknado et autres Sharkenstein en pagailles... Tous ont leurs tares et leur...